Sécheresse en France : bientôt la norme ?

Des dizaines de départements touchés par la sécheresse, ça se passe cet été en France. Et d'ici 2050, cette situation devrait devenir la norme. Mais des moyens existent pour préserver nos précieuses réserves d'eau.

Sécheresse en France : bientôt la norme ?

Des dizaines de départements touchés par la sécheresse, ça se passe cet été en France. Et d'ici 2050, cette situation devrait devenir la norme. Mais des moyens existent pour préserver nos précieuses réserves d'eau.

Une grande partie de la France souffre de la sécheresse. Au 5 août 2019, 80 départements étaient concernés par des restrictions d'usage de l'eau. Il existe 3 types de sécheresse. La première, c'est la sécheresse météorologique, qui survient quand il ne pleut pas suffisamment. Le deuxième type de sécheresse, c'est la sécheresse agricole. Elle se matérialise par un déficit d'humidité dans les sols, ce qui empêche la bonne croissance des plantes et des cultures. Et le troisième type de sécheresse, c'est la sécheresse hydrologique. C’est lorsque le débit des rivières est très bas.

Les épisodes qu'on connaît aujourd'hui ne sont pas nouveaux. Mais avec le réchauffement climatique, ils pourraient être plus nombreux et plus extrêmes. « Il y a une étude qui a été faite par différents instituts de recherche et qui a maintenant une dizaine d'années, qui a montré qu'il fallait s'attendre à ce que la sécheresse telle qu'on l'a cette année, pourrait devenir la norme à l'horizon 2050 » alerte Jean Marçais, hydrologue.

Quelques changements à mettre en place

Et si ce type de sécheresse devient la norme, les sécheresses pourraient avoir un plus gros impact. Un changement qui nécessitera des adaptations, dans le domaine agricole, mais aussi dans les villes. « Il va falloir progresser dans la récupération d'eau de pluie parce que, actuellement, dans les surfaces urbanisées, l'eau de pluie va directement dans les cours d'eau et donc n'est pas disponible » explique Jean Marçais, hydrologue.

Naturellement, près de 20 % de l'eau potable disparaît entre le moment où elle est produite, et le moment où elle arrive au robinet du consommateur. Une perte due aux fuites dans les réseaux. « C'est là-dessus qu'il y a la plus grosse quantité d'eau à économiser » précise Jean Marçais, hydrologue.

Un Français utilise en moyenne 148 litres d'eau par jour. Et pour lutter contre la sécheresse, il est important de limiter la consommation d'eau. Des gestes simples permettent d’économiser l’eau. Les lave-vaisselles, par exemple consomment moins d’eau qu’un lavage à la main. Par ailleurs, les piscines sont très gourmandes en eau. Lorsque le niveau de sécheresse est élevé, des arrêtés préfectoraux interdisent parfois de remplir sa piscine.

avatar
Brut.
7 août 2019 10:22