Affaire Pogba : de nouveaux éléments ont été révélés

De nouvelles informations concernant l'affaire Pogba ont été révélées lors de garde à vue. Voici ce que l’on sait.

Un des suspects serait déjà connu pour “meurtre, enlèvement et séquestration”


Le 14 septembre, 5 personnes ont été placées en garde à vue dont Mathias Pogba. Si le grand frère de Paul affirme via son avocat ne pas avoir participé aux faits de séquestration et d'extorsion avec arme, il reconnaît cependant être à l’initiative de la vidéo de menaces diffusée le 27 août dernier. Une déclaration qui contredit la théorie selon laquelle Mathias est sous la pression des racketteurs.
Conversation avec Paul Pogba


Les enquêteurs sont d'ailleurs désormais sûrs que Mathias Pogba était bien là en juillet 2022 lorsque plusieurs personnes sont venues intimider Paul au centre d'entraînement de la Juventus de Turin. Selon le journal Le Parisien, le groupe est resté six heures devant les portes du centre, mais personne n'a appelé la police car la présence du frère, Mathias Pogba, rassurait les autorités club.
Paul Pogba déclare forfait pour la Coupe du monde


Des amis des frères qui vivent toujours à Roissy-en-Brie


Au-delà de Mathias, 4 autres personnes ont été mises en garde à vue. Trois d'entre elles sont des amis des frères et vivent toujours à Roissy-en-Brie, la ville d'origine de Pogba. Selon Le Parisien, l'un des gardés à vue est l'ancien colocataire de Paul Pogba, mais le joueur international l'avait exclu de son domicile car il accusait cet ami de lui avoir volé 200 000 € avec sa carte bancaire.
Une vie : N'Golo Kanté


Un autre suspect est quant à lui déjà connu pour “meurtre, enlèvement et séquestration” révèle Le Parisien. On précise que tous les gardés à vue contestent les faits et que certains affirment même avoir été menacés par les véritables racketteurs de Paul Pogba mais des contradictions apparaissent dans leurs versions selon une source proche de l'enquête contactée par le Parisien.
L’histoire de Cristiano Ronaldo


avatar
Brut.