La FFF va porter plainte suite à des insultes racistes

Des messages racistes ont été envoyés sur les réseaux sociaux aux joueurs de football français, Aurélien Tchouameni, Randal Kolo Muani et Kingsley Coman. La FFF va porter plainte.

La FFF a qualifié ces propos racistes et haineux “d’inacceptables”


De violents messages ont été envoyés sur les réseaux sociaux à Aurélien Tchouameni, Randal Kolo Muani et Kingsley Coman. Les auteurs des messages à caractères racistes se sont déchaînés sur les joueurs à cause de tirs au but ou d'occasions manquées lors de la finale de la Coupe du Monde.
Moussa Marega victime de racisme : le coup de gueule de Rio Mavuba


En 2021, Kylian Mbappé avait été la cible de violents messages


Randal Kolo Muani a fini par désactiver les commentaires sur ses publications. La FFF a qualifié ces propos racistes et haineux “d’inacceptables”. La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, a également réagi sur Twitter : “Honteux. Total soutien à Kingsley Coman et à tous les joueurs victimes de commentaires racistes sur les réseaux sociaux, qui n’ont pas leur place dans le football ni nulle part ailleurs”.
Droits d'image : le bras de fer de Kylian Mbappé et la FFF


Hier, le Bayern Munich avait très rapidement publié un message de soutien à Kingsley Coman qui joue pour le club allemand. En 2021, Kylian Mbappé avait été la cible d’insultes racistes sur les réseaux sociaux pour son tir au but manqué contre la Suisse. Le joueur français avait déploré l'absence de soutien de la FFF à l'époque.
Impulstar, la plus grande compétition de street foot de France


avatar
Brut.