Les filles de Reims, pionnières du football chez les femmes

Elles ont été des pionnières en France. Toutes sont des sportives confirmées. Retour sur l’histoire des footballeuses de Reims.

Le premier championnat de France officiel a lieu en 1974-75

En 1968, pour sa traditionnelle kermesse de rentrée, le journal régional “L’Union” était à la recherche d’une attraction pour remplacer le combat de catch de nains ayant eu lieu l’année précédente. Et pour cette édition, les organisateurs ont décidé que cela sera un match de football féminin. Pour composer les équipes, le journaliste Pierre Geoffroy rédige une petite annonce. “On a eu beaucoup plus de filles qu’on espérait, une trentaine dès les premiers jours, on a fait une sorte de sélection.” À l’issue de ce premier match, le Football Club féminin de Reims est né. Mais ce sport n’est alors pas considéré comme “convenable”. Les obstacles à l'égalité femmes-hommes dans le football

Au moment où l’équipe se forme, cela fait moins de 3 ans que les femmes peuvent travailler ou ouvrir un compte en banque sans l’autorisation de leur mari. Mais les filles de Reims trouvent leur public. Très vite, elles disputent des matchs à l’étranger, jusqu’aux États-Unis, où elles contribuent à lancer le soccer féminin. En 1970, la Fédération reconnaît le football féminin comme pratique officielle. Le premier championnat de France officiel a lieu en 1974-75. Il est remporté par le Stade de Reims. Aujourd’hui, la Fédération française de football compte 200 000 licenciées. Mais au niveau professionnel, de nombreuses inégalités demeurent entre les femmes et les hommes. Quand Jeannie Longo répondait aux critiques misogynes des cyclistes

avatar
Brut.