Une vie : Colin Kaepernick

4 ans avant le boycott historique des joueurs de NBA, Colin Kaepernick posait un genou à terre pendant l'hymne américain pour protester face aux violences policières contre les Africains-américains. Voici l'histoire d'un précurseur...

Colin Kaepernick, figure de la lutte antiraciste

La star du football américain et militant de la cause noire américaine est égérie de la marque Nike. Il a notamment protesté contre les violences policières aux États-Unis.

« Believe in something. Even if it means sacrificing everything. » (« Crois en quelque chose. Même si ça signifie tout perdre. ») Voici le slogan de la publicité Nike dont Colin Kaepernick est l’égérie. En 2016, le joueur de football américain est le premier sportif à poser un genou à terre pendant l'hymne américain, alors que la tradition veut que les joueurs se lèvent et regardent vers le drapeau. Il protester ainsi contre des violences policières ayant provoqué la mort d'Africains-Américains.

Trump le traite de « fils de pute »

« Quand il y aura des changements significatifs et que je sentirai que ce drapeau représente ce que ce pays est censé représenter, les gens qui y vivent, alors je me lèverai », déclare-t-il alors. Certains supporters de sa propre équipe demandent son renvoi, mais son entraîneur et ses coéquipiers lui apportent leur soutien. De nombreux sportifs américains suivent le mouvement et plient désormais le genou à chaque match.

Donald Trump, notamment, l’insulte lors d’un discours en 2017 : « N'aimeriez-vous pas voir des dirigeants de la NFL, quand quelqu'un ne respecte par notre drapeau, dire : "Sortez ce fils de pute du terrain. Dehors ! Il est viré !" » Depuis son coup d'éclat en 2016, aucune équipe n'a souhaité recruter Colin Kaepernick. Il a donc déposé plainte contre les dirigeants de la ligue, suggérant que l'ensemble des clubs se seraient entendus pour ne plus le recruter. En parallèle, il a créé la formation « I Know My Rights » (« Je connais mes droits »), grâce à laquelle il apprend aux jeunes à mieux connaître la loi en cas d’arrestation.

Défendu par le sénateur Beto O'Rourke

Le cas Kaepernick est désormais un vrai sujet politique : quand le jeune sénateur démocrate Beto O'Rourke a pris publiquement sa défense, la vidéo de son intervention est devenue virale. « Rosa Park est remontée de l'arrière du bus pour s'installer à l'avant de ce bus, affirme le sénateur. C’est une tradition de protestation non-violente, comme plier le genou lors d'un match de football pour indiquer que cet homme noir sans arme, ces adolescents noirs sans arme et ces enfants noirs sans arme sont tués de manière effrayante en ce moment. Et notamment par les forces de l'ordre de manière irresponsable et injuste. Je ne connais rien de plus américain que de protester pacifiquement ou de s'agenouiller n'importe où, n'importe quand. »

Certaines figures sportives, comme LeBron James, ont comparé son geste à la mort de Georges Floyd. Lors de ses obsèques, Colin Kaepernick a également été évoqué.

avatar
Brut.
27 août 2020 15:58