atrás

L'Amazonie fait face à trois crises simultanées

Après les États-Unis, le Brésil est le deuxième pays le plus touché au monde par le Covid-19. Voilà pourquoi les incendies dans la région amazonienne pourraient aggraver la crise... (avec Global Citizen)

Covid-19, incendies, déforestation : les trois maux qui rongent l’Amazonie

Tous sont liés : les incendies sont souvent liés à la déforestation, et les incendies pourraient aggraver la crise du Covid-19.

Après les États-Unis, le Brésil est le deuxième pays le plus touché au monde par le Covid-19. Et le bilan est plus lourd le long du fleuve Amazone : le taux de mortalité dans les villes peut y être deux fois supérieur à la moyenne nationale.

« En Amazonie, il n'y a pas de feux naturels, ou en tout cas ils sont très rares »

Dans la région amazonienne du Brésil en effet, les incendies pourraient aggraver la crise du Covid-19. « En cas d'incendie, on émet beaucoup d'aérosols et de polluants, qui vont dans l'atmosphère. Ces particules en suspension peuvent être très nocives pour le système respiratoire. Actuellement, nous avons aussi ce problème en raison du Covid », explique Liana Anderson, chercheuse sur les feux de forêt au Cemaden.

Et alors que durant l'été 2019, les incendies en Amazonie ont attiré l'attention du monde entier, ils risquent d'être encore plus violents en 2020. Rien qu’en juillet 2020, on a recensé 28 % d'incendies supplémentaires par rapport à l'année précédente. Et la plupart de ces incendies ne sont pas des accidents. « En Amazonie, il n'y a pas de feux naturels, ou en tout cas ils sont très rares. Les incendies sont donc souvent liés au processus de déforestation. Parce qu'on peut alors utiliser la terre pour l'agriculture, pour le pâturage du bétail. Si il y a une déforestation, il y a eu un incendie dans cette région », indique Liana Anderson.

« Je pense que nous avons besoin d'un soutien international pour faire pression sur notre gouvernement »

Depuis son élection en 2018, le président Jair Bolsonaro encourage l'agriculture et l'exploitation minière sur des terres protégées. Cela entraine une augmentation de la déforestation et des incendies. Pour aider à surveiller cette vaste zone, Liana Anderson participe à la construction d'une plate-forme qui permet de repérer les incendies.

Elle prépare également un programme d'enseignement sur les feux de forêt à l'intention des écoliers d’Amazonie. « Comme il n'existe aucun outil spécifique pour ce public, une partie de notre stratégie consiste à utiliser des méthodes scientifiques avec ces étudiants, afin qu'ils puissent devenir de jeunes scientifiques et effectuer des recherches au sein de leurs communautés, de leur famille, de leur école. Je pense que nous avons besoin d'un soutien international pour faire pression sur notre gouvernement, de manière à ce que nous commencions à prendre des mesures très sérieuses pour faire cesser la déforestation, pour faire cesser les incendies en Amazonie. »

26/08/2020 18:30
  • 266,7MIL
  • 263

comentarios

  • Ronan D.
    11/09/2020 08:15

    Arrêter avec la stupidité 220 millions d'abitant au Brésil diviser en habitant moins de personnes infecté que la zone euro

  • Fabrice C.
    03/09/2020 10:43

    ppppfffffffffffff qu'est ce qui'il ne faut pas lire chez vous

  • Dominique D.
    03/09/2020 05:43

    👏👏👏👏👏

  • Rph W.
    03/09/2020 01:35

    Blc

  • Balla T.
    02/09/2020 20:38

    Salut , la chance est de mon côté aujourd'hui grâce au grand maître marabout houindofa du Bénin qui vraiment m'a aidé pour les nombreux problèmes et difficultés dans ma vie. Je lui en suis reconnaissant et j'en témoigne pour que d'autres soient libérés afin de vivre une vie normale et plaisante. Il est disponible sur WhatsApp et appels direct +229 63697261 *Réussir dans vos affaires *Réussir aux examens et concours *Problème de grossesse *Éjaculation précoce ou faiblesse sexuelle *Attirance clientèle , être aimé de tout le monde *Purification * Porte feuille et valise magique *Retour de son âme sœur *Régler les affaires de justice *Protection familiale *Retrouvez l'amour *Bague contre accident *Se séparer des femmes ou hommes de nuit *Prospérer dans les affaires *Multiplication d'argent. Etc... +229 63697261 WhatsApp comme appel

  • Yann L.
    01/09/2020 13:15

    Giovanna

  • Colette S.
    01/09/2020 06:49

    On joue avec la survie de la planète !

  • Nicola S.
    01/09/2020 00:31

    https://youtu.be/VzeOnBRzDik

  • Ghiss A.
    31/08/2020 21:50

    No future

  • Klimt R.
    31/08/2020 20:07

    https://www.facebook.com/christian.cotten/videos/10220664108567522

  • Tidrine P.
    31/08/2020 19:50

    on pourrait rajouter leur président comme crise majeure!

  • Marcelo L.
    31/08/2020 17:31

    C'est faux. L'Amazon est une Province au Brésil. Et la epidemie est maintenant controlé là bas. L' hopital a été fermé au Manaus. Les chiffres sont moin grandes chaque semaine.

  • Pyero F.
    31/08/2020 16:50

    3 décès pour 1000 cas lâcher nous avec ça merci bandes de psycho !!

  • Michel D.
    31/08/2020 14:13

    C'est la problématique de politique

  • Jessy M.
    31/08/2020 12:29

    C’est grave

  • Damien Y.
    31/08/2020 09:31

    La France doit cesser l'importation du soja brésilien pour les animaux d'élevage car c'est la principale cause de déforestation en Amazonie.

  • Mireille M.
    31/08/2020 08:32

    Si vous avez un peu d humanité arrêtons de nous plaindre regardez la misère du monde

  • Patrice G.
    31/08/2020 08:31

    dans les faits ca crame tous les ans , bon ;amplifie par les proprietaires terriens il y a une unite qui fait la chasse a ca il faudrait plus de moyen et moins de j en foutisme !

  • Abdel H.
    31/08/2020 08:17

    Ce monde est cruel 😭😏😡😡

  • Margarida R.
    31/08/2020 07:39

    Lors d'un conseil des ministres, le plus scandaleux que j'aie entendu de toute ma vie, des ministres proposaient de profiter de la crise du coronavirus pour faire brûler la forêt, d'armer plus le peuple, de condamner des responsables politiques, d'avoir un pouvoir sur la police et la justice etc etc. Bolsonaro est un danger pour le Brésil et pour le monde