back

Une technique pour recycler les masques chirurgicaux

Pendant ce temps-là, à Châtellerault, dans la Vienne, cette entreprise a développé une technique pour recycler nos masques chirurgicaux plutôt que de les jeter...

Les masques, ça se recycle ?

Depuis quelques semaines, la société Plaxtil s’est spécialisée dans la transformation et la revalorisation des masques usagés en matière recyclable.

« Cette pollution des masques n’est pas une fatalité. Et on peut faire quelque chose de cette matière plutôt que de la jeter, de la laisser traîner, de la brûler. Ce qui me révolte le plus, c’est quand j’entends que c’est pas possible de les recycler. Si, c’est possible ! » Olivier Civil, co-fondateur de Plaxtil, est catégorique. Pour lui, pas de fatalité : il est tout à fait possible de recycler les masques chirurgicaux qui sont arrivés dans nos vies depuis le début de l’épidémie de Covid-19.

Plaxtil propose de broyer certains masques

Depuis quelques semaines, Plaxtil, sa société, installée à Châtellerault, s’est spécialisée dans la transformation et la revalorisation des masques usagés en matière recyclable. Cela pourrait remplacer, à terme, des matières plastiques. « On fait spécifiquement des objets de protection individuelle contre le Covid-19. Des ouvre-portes, des visières, des attache-masques, plein de choses comme ça. Derrière, on reboucle la boucle entre le masque et l’objet de protection individuelle », détaille Olivier Civil.

Plaxtil propose de broyer certains masques. Le masque est transformé en petites billes grâce à un procédé de transformation qui, ensuite, injecte ces petites billes dans des moules, dans des presses à injection pour faire des objets en plastique. Olivier Civil poursuit : « Pour un masque chirurgical, une fois que l’on a enlevé la barre métallique, il reste trois grammes de matière. C’est un paradoxe de cette matière, ou en tout cas de cette pollution : elle est très visible avec très peu de matière consommée. Pour faire un support de visière, il nous faut une cinquantaine de masques. Il y a évidemment une attention particulière à porter à la décontamination. »

En France, 50 millions de masques jetables sont produits chaque semaine

La décontamination s'organise comme suit : « On met les masques en quarantaine pendant quatre jours. Personne n’y touche. Ensuite, après le dévissage et une fois que les masques sont broyés, on va les passer sur un tunnel ultraviolet à très forte densité. La matière qu’on aura récoltée sera complètement propre, complètement décontaminée. Il n’y aura plus aucun virus, plus aucun germe, plus rien du tout. »

Les masques sont collectés dans les commerces, les grandes surfaces et les cabinets médicaux de la région. Cette innovation permet actuellement de recycler 10.000 masques jetables par semaine. D'après Olivier Civil, cette solution est quasi unique au monde. L’entreprise prévoit d'offrir les produits réalisés avec les masques recyclés à la mairie de Châtellerault.

Le procédé est pour l’instant tenu secret par l’entreprise, mais l’initiative pourrait se développer en France, où 50 millions de masques jetables sont produits chaque semaine. 14 fois plus en août 2020 qu’en mars 2020. Pour rappel, le gouvernement s’est engagé à produire 100 millions de masques chirurgicaux et FFP2 par semaine d’ici au mois de décembre.

31/08/2020 18:40updated: 31/08/2020 18:59
  • 497.1k
  • 303

250 comments

  • Éric H.
    5 days

    Pour tous vos besoin de pret financier ,immobilier ,achats etc ,contacter nous par whasap:+33755805000 ou notre email:[email protected]

  • Josselin L.
    16/09/2020 22:35

    Brûler les gens qui jettent les masques polurais mois que brûler les masques que jettent les gens???? 😂😂😂

  • Vincent T.
    09/09/2020 15:25

    C'est vrai ! Les masques jetables sont polluants !

  • Marie-Mathilde A.
    07/09/2020 20:20

    Y a-t-il des poches spéciales pour mettre les masques jetables ? Si oui où se les procure-t-on et comment fait-on pour les faire parvenir à cette entreprise ? Y a-t-il des containers spéciaux près des hôpitaux par exemple ou isolés sur certaines places dans les villes ? Cette initiative est à soutenir absolument alors aidons-les !

  • Catherine P.
    06/09/2020 09:40

    d'ailleurs ..quelqu'un sait ce que contient la couleur bleue des masques ?

  • Catherine P.
    06/09/2020 09:39

    on va continuer à porter des masques toute notre vie pour que vive cette usine ?...

  • Davy V.
    05/09/2020 11:48

    Bah voila c es pour proteger les animaux... je rigole c con de jeter les masque... si y en a qui on ne covid et une sorte de prpagation

  • Christine d.
    04/09/2020 17:23

    Très bonne idée et sa sa viens pas du gouvernement bravo

  • Paul L.
    04/09/2020 14:52

    ta ville vit dans le turfu !!

  • Mary J.
    04/09/2020 13:22

    Mais est ce qu il y a un liens avec tte les déchèteries?? D ailleurs qui ne sera pas mit au tri puis qu il est jeté aux ordures ménagères..c dommage il faut faire partager l info et que tte les déchèteries les tris et vous les envoie...

  • David T.
    04/09/2020 08:34

    , je te parlais pas de recyclage de masques ? Ou ct avec ?

  • Danièle N.
    04/09/2020 06:03

    Très belle initiative à finaliser 🤗👍🤩

  • Red B.
    03/09/2020 23:42

    Et prk c sur que ya Corona ???🤔

  • Soleil N.
    03/09/2020 18:32

    Vous manifester pour l'écologie et l'environnement et on en retrouve partout de vos merde donc ne manifester plus.si vous ne respecter vos principes.

  • Danièle B.
    03/09/2020 17:24

    Une quarantaine de 4 jours ! Cool.

  • Roger E.
    03/09/2020 17:03

    Why is these face masks in our oceans Waters

  • Hai F.
    03/09/2020 13:46

    Il serait bien de savoir si cela n est pas dangereux de manipuler des masques infestés de virus et bactéries

  • Yasmine D.
    03/09/2020 13:07

    J'en ai un qui est passé au lave linge sorti entier

  • Chanai P.
    03/09/2020 11:48

    Tout du blabla.

  • Gregory L.
    03/09/2020 10:09

    Si sa polluent la nature ses que ses pas bon pour la santé de le respiré

Stay informed and entertained, for free with myBrut.

Stay informed and entertained, for free with myBrut.

switch-check
switch-x
By continuing, you agree to receive emails from Brut.