5 alternatives au Black Friday 2022

À la place des réductions Black Friday, Brut présente 5 alternatives plus écologiques pour cette édition 2022.

Slow Friday, Green Friday…

Le Black Friday représente un énorme coût écologique à l’échelle mondiale. Cette journée est consacrée à d’énormes réductions au niveau des grandes industries, notamment du textile, pour inciter à la consommation. Mais il existe des alternatives face à cela. Brut vous en présente 5. L'impact du Black Friday sur la planète

La première d’entre-elles est le Slow Friday. Échanger des produits plutôt que de les acheter, c’est ce que proposent ces boutiques pour le Black Friday 2022. Situés à Lille, Valenciennes et Mouvaux, ces trois magasins Slowmod vendent des vêtements de seconde main. Concrètement, vendredi 25 novembre, les personnes qui se sont inscrites peuvent apporter deux vêtements dont ils ne se servent plus et repartir avec deux vêtements équivalents de la boutique. L’objectif : faire tourner les vêtements au maximum plutôt que favoriser l’achat neuf et la consommation, et donc réduire les conséquences de la production textile sur l’eau, le climat ou les animaux. Fairly Made, pour une mode plus responsable à grande échelle

Le Green Friday est un mouvement regroupant 560 enseignes qui s’engagent à ne pas faire de réduction de prix le jour du Black Friday en France et en Belgique. Le but : encourager à “consommer mieux, consommer moins” et communiquer sur les impacts écologiques et sociaux du Black Friday. En parallèle, ces magasins s’engagent à reverser 10 % du chiffre d'affaires de cette journée à 4 associations engagées pour les océans, l'allongement de la durée de vie des produits ou l’éducation populaire. Clear Fashion, une appli pour une mode plus responsable

Des chaînes de magasins s’opposent aussi au Black Friday

La chaîne Happy Cash dédie ce Black Friday au rachat d’objets inutilisés. Ces 150 magasins spécialisés dans les produits d’occasion invitent à leur apporter des objets électroniques, électroménagers ou autres qui ne servent plus. Le magasin les rachète, les reconditionne et les repropose à la vente pour leur donner une seconde vie. Selon Happy Cash, la vente d’occasion leur a permis d’éviter le rejet de 235 000 tonnes de CO2 en 10 ans, l’équivalent de plus d’un million d’allers-retours Paris-Nantes en voiture. Elle crée des vêtements uniques à partir de tissus de luxe

Une des sources de pollution du Black Friday, ce sont les échecs de livraison, qui arrivent chaque année à 30 % des premières tentatives de livraison en France. Ça oblige le transporteur à faire de nouveaux passages, ce qui augmente les émissions de CO2 et de polluants. La star-tup Pickme propose de se faire livrer chez un réseau de voisins rassemblées sur une application. Cela facilite la réception près de chez soi et permet d’aller chercher le colis sur de plus larges amplitudes horaires. En échange de ce service, ces “voisins-relais” reçoivent 1 € par colis. Une entreprise solidaire qui donne une seconde vie aux livres

Contrairement aux autres années et à de nombreux sites de e-commerce, eBay ne participe pas au Black Friday 2022. Pour l’entreprise, cela répond à une “stratégie à long terme pour favoriser le prolongement de la vie des objets et la lutte contre la surconsommation”. À l’inverse, eBay met en avant des produits d'occasion, reconditionnés, made in France ou des produits permettant la réparation. À l'échelle individuelle, chaque année, acheter 3 fois moins de vêtements neufs peut éviter le rejet de 220 kg de CO2, l’équivalent de 960 km en avion. Rencontre avec Sarah, personal shopper friperie

avatar
Brut.