retour

C'est quoi les ordonnances ?

Code du travail : le gouvernement annonce le contenu de sa réforme par ordonnances. Mais au fait, c'est quoi les "ordonnances" ?

23/08/2017 13:30
  • 281.2k
  • 49

34 commentaires

  • Hugo G.
    03/09/2017 13:19

    Les ordonnances c'est comme tout, ça dépend comment on s'en sert...

  • Ioanna F.
    03/09/2017 00:47

    Il a dit qu'il allait le faire, vous avez voté pour lui. Vous avez adhéré à sa politique. Faut pas se plaindre maintenant. On a dit que Hollande a décomplexé les électeurs Fn, Macron va les multiplier à fond!

  • Francesca S.
    02/09/2017 20:00

    Avec un roi absolu c'est encore plus rapide!

  • Magali H.
    02/09/2017 08:12

    Tu paye rien pour attendre macron

  • Louise M.
    01/09/2017 18:50

    Lorens dictature ?

  • Anne N.
    01/09/2017 15:43

    Je confirme il ressemble à rien comme ça pouff

  • Pascaline F.
    01/09/2017 11:47

    Moi juriste et citoyenne, ayant voté pour Macron, suis désolée de voir fracasser notre Code du Travail dont l'élaboration a été construite dans le sang, les larmes et des luttes historiques. La plupart des ordonnances actuelles ( légiférer sans démocratie) sont pros capitalistes, les actionnaires pourront se régaler de cette facilité à licencier à se débarasser des salariés qui "coûtent " cher en terme de productivité". L'incertitude pour l'ensemble de nos salariés, des jeunes à la recherche d'emplois va aggraver la violence du monde du travail.et là, je ne parles pas des plus âgés et des sans qualification. Que dire de la consommation des ménages, de la sécurité des emprunts, de la recherche d'un logement quand on est à la merci d'un changement de son contrat de travail. L'ensemble des intervenants va devoir se mettre au pli. J'aimerais savoir si des modifications son prévues pour les parachutes dorés, scandaleusement élevés, même en cas d'échec. Il peut gouverner par ordonnances en raison de la faiblesse de nos syndicats, du présidentialisme à outrance de notre constitution. Tout cela pour vous dire que plus que jamais la classe moyenne et "les pauvres" sont empactés. Les laissés pour compte sont les retraités dont je fais partie. J'aimerais le voir subsister avec 1300 Euros mensuel, amputé d'au moins 50 Euros. Quand vous voulez, Monsieur Macron, vous pratiquer le jeunisme! Je suis révoltée, déçue, en colére. J'irais défilée au nom des retraités, et des actifs. Je ne vous salue pas. Pascaline.

  • Patrick D.
    01/09/2017 10:15

    Ça s'appelle appliquer la Démocratie Monarchiste selon Emmanuel 1er !

  • Grégory B.
    01/09/2017 07:26

    Le but : gagner du temps et faire le plus possible sans débat pendant que les Français sont en vacances. Mais à part ça il fait ce que voulait faire Copé reformer par ordonnance pendant que les Français sont en vacances. Avec les même réformes voir pire. C'est beau la médiacratie 😊😋.

  • David B.
    01/09/2017 07:04

    https://youtu.be/T9hDBtX7t8s

  • Jacques M.
    31/08/2017 23:20

    La normalisation de la précarité sur le modèle allemand.

  • Sophie B.
    31/08/2017 22:32

    La navette parlementaire c est comme les medicaments.... l! le filigramme de la soie, jeu de mots! Sur la brique a soi...

  • Kyle R.
    31/08/2017 21:15

    Virer l assemblé et le sénat puisqu ils servent à rien et sa fera des millions de gagné....

  • Mouss X.
    31/08/2017 18:54

    Autant supprimer le sénat et l'assemblé on fera des économies

  • Ludovic S.
    31/08/2017 18:16

    Par ordonnances, donc, comme trump ... Si il fait tout passer par ordonnances, pourquoi ne pas supprimer et virer les députés sénat et assemblée, tant qu'il y est ? ... 😶

  • JC S.
    31/08/2017 17:12

    Carotte dans les f... mdr

  • Colette R.
    31/08/2017 16:58

    Dans 7ans ont va le reformer ,😁😂

  • Laura T.
    31/08/2017 15:15

    parce que je sais que vous serez tellement heureuses qu'on nous l'explique ENCORE

  • Joris R.
    31/08/2017 13:30

    Déjà «considérer» le parlement tel qu'il est aujourd'hui, c'est un grand mot.

  • Isabelle D.
    31/08/2017 13:17

    C'est un coup de pied où je pense !