4 moments qui ont changé la vie de Shay

"Quand j'ai grandi, très vite, j'ai été confrontée au fait que l'argent différenciait vraiment les gens." Sa rencontre avec Booba, son départ à Londres après s'être retrouvée à la rue… Voici les 4 moments qui ont changé la vie de Shay.

4 moments qui ont changé la vie de Shay

« Quand j'ai grandi, très vite, j'ai été confrontée au fait que l'argent différenciait vraiment les gens. » Sa rencontre avec Booba, son départ à Londres après s'être retrouvée à la rue… Voici les 4 moments qui ont changé la vie de Shay.

1. À 8 ans sur scène avec son grand-père Le grand-père de Shay était chanteur. Lors d’un concert, il la présente au public en disant « C'est ma petite-fille, c'est une grande chanteuse, elle va devenir une star plus tard. » À cette époque, Shay est loin d’imaginer qu’elle fera de la musique son métier. Son grand-père est aujourd’hui décédé, mais elle pense toujours à lui lorsqu’elle est découragée : « Il croyait en moi et je me remémore juste ce passage et ça me donne de la force pour pas abandonner, pour pas lâcher » lance Shay.

2. L'appel de Booba « De nulle part, comme ça, il m'appelle pour me dire qu'il a écouté un morceau à moi et qu'il a envie que je figure sur son prochain projet » raconte Shay. Elle rencontre le chanteur à Bruxelles et ils enregistrent ensemble le morceau « Cruella » pour le projet Autopsie IV. Ils font aussi le clip et Booba l’invite lors d’un de ses concerts à Bercy. C’est la première fois qu’elle monte sur scène. Après le concert, Booba lui avoue que c’était un test qu’ils lui avaient proposé ça comme ça, sans penser que Shay allait accepter.

3. Le départ à Londres Après le concert à Bercy, Shay repart « dans (s)es anciens travers ». Shay se retrouve seule et à la rue. « Il me restait 60 euros donc (…) j'ai pris un bus pour Londres » raconte Shay. Pendant le trajet, la chanteuse se dit qu’elle est passée à côté d’une opportunité après ce concert avec Booba. Shay décide de trouver un travail et de mettre chaque euro gagné dans la musique. Le soir même de son arrivée à Londres, Shay trouve un travail dans un bar. « À chaque fois que j'avais une petite somme d'argent, je descendais à Paris, j’enregistrais », jusqu'au moment où une maison de disque l’appelle.

« Moi quand j'ai grandi, très vite, j'ai été confrontée au fait que l'argent différenciait vraiment les gens. Tu vois ? Et j'ai toujours voulu faire de l'argent tôt. Pour rien. (…) Tu commences les bêtises quand tu sais que tu peux faire de l'argent entre guillemets "facile" et c'est pas vraiment facile, mais juste plus rapide (…) et après c'est trop addictif » raconte Shay.

4. La sortie de son nouvel album « Antidote » Shay avoue à avoir eu du mal à sortir cet album. « Je suis quelqu'un de réservé, j'ai du mal à me livrer, j'ai du mal à parler, j'ai du mal à sortir de l'image dans laquelle on m'enferme. (…) j’ai du mal à être moi » précise Shay, avant de conclure : « Je fais juste ma musique comme elle est ».

avatar
Brut.
16 juillet 2019 19:57