retour

Camgirl, elle raconte son métier

"Je suis là pour vous parler d'une activité que j'exerce depuis un peu plus de cinq ans : le métier de camgirl."

Julie, 25 ans, camgirl

Cette auto-entrepreneure nous explique comment fonctionne son job. Avec le confinement, les demandes des clients – majoritairement des hommes – montent en flèche.

Julie, 25 ans, exerce le métier de camgirl depuis un peu plus de 5 ans. Un job qui consiste à se montrer dans des poses sexuellement explicites à des clients, en direct et via sa webcam. Confinement oblige, la demande explose, et Julie, pour qui le métier de camgirl est à la base un « à-coté », en a fait son activité principale. Brut l’a rencontrée.

« Le métier de camgirl ne tourne pas qu’autour du sexe »

Le confinement fait ressentir un peu plus de solitude à certains. Je pense qu’ils essaient de combler ça en venant échanger en virtuel avec des filles. Il y des personnes qui, en temps normal, ne viendraient qu’occasionnellement. Là, elles vont venir plus régulièrement.

Le métier de camgirl ne tourne pas qu’autour du sexe : il y a une dimension humaine importante. On n’en a pas forcément conscience au début. Vous créez des liens avec des personnes qui vous regardent. Et si vous devenez actives et assidues, vous allez vous créer une fanbase, une communauté qui va vous suivre au quotidien et avec qui vous allez échanger. Beaucoup vous diront au bout d’un moment qu’ils ne viennent plus sur vos lives pour le sexe, mais pour l’ambiance.

« Les commissions varient entre 20 % et 60 % »

Les plateformes de live cam, il y en a des tonnes. Les plus grosses reposent sur un système de diffusion en public : les filles sont visibles par tout le monde et elles se dénudent. Elles effectuent des actions via un « tip menu » en fonction de ce que les viewers choisissent. Il y a les viewers – ceux qui regardent – et les tipers – ceux qui ont des tokens. C’est la monnaie virtuelle utilisée sur les lives pour tiper les camgirls, pour leur donner un pourboire. Toute l’animation repose là-dessus.

Alors il peut ne rien se passer pendant plusieurs heures comme il peut se passer plein de choses. Ça peut aller très, très vite. Ce qu’il faut savoir, c’est que les plateformes prennent une commission. Les commissions varient. La plus basse que j’ai connue, c’est 20 %. Ça oscille entre 20 % et 60 %.

« La plupart des camgirls exercent de leur domicile »

La plupart des camgirls exercent de leur domicile. Elles sont installées soit dans leur chambre, soit dans leur salon : sur leur canapé ou dans leur lit, parce que c’est plus confortable et plus cosy. Ça permet de créer une atmosphère plus intimiste. Elles sont installées devant leur PC avec une webcam. À côté, elles ont leurs outils de travail : les jouets.

Actuellement, comme beaucoup de gens confinés, les clients ont beaucoup plus de temps libre et beaucoup moins de distractions. Il y a un peu plus de gens disponibles en journée. Mais à côté de ça, il y a aussi des gens qui, en temps normal, pouvaient être disponibles, mais qui ne le sont plus parce qu’ils me sollicitent sur leur lieu de travail, durant la pause déjeuner. Ça peut être des hommes mariés avec des enfants qui ne peuvent plus partager un moment virtuel avec une camgirl.

10/04/2020 20:16
  • 5.5M
  • 3.4K

2161 commentaires

  • Antre D.
    07/04/2021 19:50

    tu prends combien?

  • Thomas J.
    09/03/2021 15:32

    on dirait la voie à Guillaume au début

  • Nawres J.
    26/02/2021 19:49

    Mu

  • Olivier P.
    24/02/2021 11:35

    Peut-on me dire l'utilité de cette vidéo ?

  • Martine L.
    13/02/2021 10:13

    Pitoyable ...bien ce genre des vidéo pour inciter des jeunes !!!!!dramatique

  • Emmanuel Goldstein
    09/02/2021 20:39

    Merci beaucoup pour votre témoignages.

  • Мурад А.
    12/01/2021 20:52

    Et donc tu profites de la misère affective et de la solitude de certaines personnes. C’est très clair.

  • Phil P.
    11/01/2021 19:57

    Mdr tout comme le plus vieux métier du monde ....

  • Dejp D.
    10/01/2021 09:07

    Payer pour se branler maintenant, l'homme est pathétique et minable........

  • Boutahair H.
    09/01/2021 12:44

    Bonjour

  • Marie B.
    28/12/2020 18:05

    À toutes celles qui la descendent, vous devriez la fermer : vos hommes se font un plaisir de regarder ce genre de choses parce que vous êtes incapables d'en faire la moitié. Personnellement je trouve que c'est un métier comme les autres qui contribut au bonheur de certains et certaines donc respectez la un minumum bande de coincés !

  • Xavier D.
    28/12/2020 12:08

    Sa une honte d'exercer se métier 🤬🤬🤬🤬 car tu es trop jeune pour se

  • Caitlyn J.
    27/12/2020 11:07

    Putain les commentaires des arriérés complétement débile et coincé du cul ici, ça fait vraiment peur, surtout qu'en plus, vous êtes très nombreux. Et apres on se demande comment on perd confiance en la race humaine, Ben ça paraît évident la non ? Alors chaque femme fait ce qu'elle veut de sa vie et de son corps, que ce soit camgirl, Escorte, pute ou autres, c'est leur choix ! Il ne vous plaît pas ? Aller voir ailleurs et foutez leur la paix

  • Haneef H.
    19/12/2020 20:28

    Nice

  • Bjorn C.
    17/12/2020 21:11

    Se avevo carattere lo facevo anche io guarda... Che cazzo o

  • Alice J.
    17/12/2020 06:28

    C’est très bien qu’elle l’assume et qu’elle n’en est pas honte. C’est un métier comme un autre. Le commerce du sexe existe depuis toujours et existera toujours. Ce type de travail est plus sûre pour les filles et elles ne sont pas contraintes. Les gens qui les insultent sont de sacrés hypocrites ou des puritains.

  • Pascal G.
    10/12/2020 17:31

    Salut cava Pascal

  • Paulo M.
    05/12/2020 17:17

    Et tu fait aussi de la couture j ai pas mal de retouche a faire 😂

  • Aline M.
    05/12/2020 13:06

    Désolée rien a foutre sur ce nouveau métier sur Facebook .on censure certains sujets plus intéressants.et là on laisse faire de la pub sur l exhibition ,voyeurisme ,porno......elle fait ce qu elle veut ......mais un peu de décence et dignité 👌

  • Blendi P.
    05/12/2020 09:55

    Tu donner vrais ok