retour

Comment les porcs-épics se défendent-ils ?

Les piquants qui recouvrent son corps sont assez pointus pour percer la peau des reptiles... Voilà comment les porcs-épics se défendent en cas de danger.

Comment les porcs-épics se défendent-ils ?

Les piquants qui recouvrent son corps sont assez pointus pour percer la peau des reptiles… Voilà comment les porcs-épics se défendent en cas de danger.

Pour survivre, certains animaux ont l'avantage d'avoir tout un arsenal sur le dos. C'est le cas du porc-épic : plusieurs milliers de piquants couvrent son corps. Ces poils évolués sont suffisamment pointus pour percer la peau de reptiles.

Mais tous les porcs-épics ne se ressemblent pas : il existe 29 espèces, séparées en deux familles. Les Hystricidés vivent en Afrique, en Asie et au sud de l'Europe. Eux gardent leurs piquants et leurs poils séparés. Les Éréthizontidés vivent sur le continent américain. Leurs piquants sont cachés sous leur fourrure, même si de longs poils imitent les piquants pour décourager les attaques.

S'il est menacé, un porc-épic ne va pas immédiatement recourir à ses piquants. Le porc-épic va d’abord les hérisser pour les mettre en valeur, claquer ses dents et émettre une odeur fétide. Enfin, si l'agresseur ne fuit pas malgré ces avertissements, le porc-épic passe à l'attaque.

Lorsqu'une pression est exercée sur eux, les piquants se détachent à la racine, tandis que leur pointe, plus aiguisée qu'une aiguille hypodermique, s’enfonce facilement dans la peau. Et les retirer n'est pas chose facile : cette pointe est couverte de sortes d'écailles qui s’enfoncent dans la chair lorsque l'on tire dessus.

Pour cette raison, certains animaux blessés autour de la gueule risquent de mourir, faute de pouvoir se nourrir. Mais même si les piquants peuvent infliger des blessures redoutables, celles-ci s'infectent rarement : ils sont couverts d'une substance qui fonctionne comme un antiseptique naturel. Cela permet au porc-épic de guérir rapidement si jamais il se blesse accidentellement avec l’un de ses propres piquants.

Une autre de leurs caractéristiques : les piquants repoussent, que le porc-épic les ait perdus naturellement ou lors d'une attaque.

30/07/2019 07:57mise à jour : 30/07/2019 10:18
  • 1.2M
  • 443

70 commentaires

  • Mohamed Bouaouda
    02/10/2019 18:13

    H

  • Jonathan C.
    25/09/2019 16:18

    Burak

  • Pierre B.
    15/09/2019 22:23

    Et bon app' !

  • Aymeric D.
    07/09/2019 08:35

    méfiance

  • Chalaye L.
    06/09/2019 23:15

    Léa Boyer à 1h du mat je veux dormir et je tombe sur un reportage sur les porcs-epics😭😭

  • Martin G.
    01/09/2019 21:16

    Mdrrrr tu mas tué avec ta punchline sur

  • Sarah W.
    01/09/2019 16:56

    après ta douche 🚿

  • Romain G.
    27/08/2019 19:23

    typhlosion le machin

  • Benoît V.
    18/08/2019 10:07

    c'est bien perfide un porc-épic

  • Sauveur A.
    17/08/2019 20:42

    à Guivat Ram

  • Inès G.
    17/08/2019 17:29

    prochain reportage

  • Couliyo Z.
    16/08/2019 20:25

    Allah Akbar

  • Thomas F.
    16/08/2019 11:40

    une question reste cependant sans réponse... 🤔

  • Tata R.
    15/08/2019 21:32

    Merci pour cette leçon d'ESVT, très enrichissant. Lors de notre visite ds les villages reculés du Sénégal, les habitants le chasse pour se nourrir, et les femmes portent les piques ds leurs cheveux, elles ns en ont offert. 😊😉💞

  • Marion C.
    15/08/2019 10:52

    , pour tes prochains reportages Insta 😉

  • Lara D.
    14/08/2019 20:34

    😂

  • Marco P.
    14/08/2019 07:09

    la famille de Tonic

  • François I.
    14/08/2019 06:35

    🙂

  • Maëlenn C.
    13/08/2019 14:47

    j'ai trouvé ça très instructif, n'hésites pas

  • Yann D.
    13/08/2019 10:16

    De courts reportages toujours très intéressants.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.