L'histoire de la coupe mulet

Long derrière, court devant et sur les côtés… Mais comment en est-on arrivé là ? Voici l'histoire de la coupe mulet, de l'Empire romain à nos jours.

Vikings, Romains, Amérindiens… À l'origine, une coupe de militaire


“Des coupes similaires au mulet actuel existent depuis des siècles” Rachael Gibson est auteure et créatrice du compte Instagram The Hair Historian. Elle revient sur l’histoire de cette coupe atypique. “À l'origine, cette coupe courte à l'avant et longue à l'arrière était portée par les militaires pour des raisons pratiques. Les Vikings, les Romains et les Amérindiens portaient des coupes proches du mulet. Pour les militaires, avoir les cheveux longs sur la nuque protège du froid sur le champ de bataille et les avoir plus courts à l'avant empêche l'ennemi de tirer dessus et dégage les yeux”.
#StyleNotSize : corps différents, mêmes vêtements


Dans les années 1800, Chef Joseph et sa tribu des Nez-Percés conservent leur coiffure traditionnelle malgré les pressions des missionnaires blancs pour leur faire couper leurs cheveux. “Après cela, les mulets se font discrets jusqu'à l'époque contemporaine, avec l'apparition du mulet qu'on connaît et qu'on aime dans les années 1970 et 1980. David Bowie est l'un des premiers à porter un mulet moderne. Il arbore ce mulet orange vif en 1973 pour incarner Ziggy Stardust. Le rendu est très cool, bizarre et surréaliste. Il y aussi cette idée de jouer sur le genre, car cette coupe n'est ni masculine ni féminine”.
Affreuses ou stylées ? L’histoire de Crocs


Le mulet est la coupe de cheveux la plus recherchée en 2021


Selon l’historienne, dans une grande partie de la communauté queer, le mulet n'a jamais disparu. “Il a toujours été là, à la marge. On a des femmes comme Joan Jett, dans les années 1970, Chrissie Hynde et Patti Smith, des modèles de femmes fortes qui sont devenues des icônes queer. Elles portaient le mulet. Ça a longtemps été une marque de la contre-culture, des marginaux, de l'avant-garde, des artistes qui pensaient différemment”.
Le sac de courses devenu icône de la mode : l'histoire du sac Tati


La spécialiste explique qu’ensuite, il y a eu cette vague d’hommes qui ont voulu expérimenter en laissant pousser leurs cheveux. “Dans les années 1970 et 1980, on voit ces archétypes de la masculinité avec le mulet. Des catcheurs, des rock-stars, beaucoup de sportifs, surtout au Royaume-Uni et en Australie, les rugbymen, les footballeurs, ils ont tous un mulet. Dans les années 1980, ça devient une coiffure de papa, ce n'est plus cool du tout. Et dans les années 1990, c'est la coupe la plus ringarde possible, personne ne la porte”.
La mode de la vitaminothérapie en intraveineuse


Dans les années 2000, “le mulet devient une bizarrerie, à contre-courant de la mode, et recommence alors à plaire” affirme Rachael Gibson. Avec le covid et le confinement obligatoire, certains se tournent à nouveau vers cette coupe de cheveux, pour des raisons pratiques car les salons étaient fermés mais aussi “pour expérimenter”. Le mulet est la coupe de cheveux la plus recherchée en 2021 et les championnats de coupe mulet ont proliféré dans le monde entier. L'origine du nom "mulet" reste cependant encore un mystère. Certains pensent qu'il vient du poisson du même nom, d’autres de la chanson Mullet Head des Beastie Boys.
Tuto : comment se couper les cheveux en confinement


avatar
Brut.