L'histoire des talons, de la Perse à Marilyn Monroe

Outil pour les cavaliers perses et les bouchers parisiens, symbole de féminité et de pouvoir pour Sofia Loren, Napoléon et autres, voici l’histoire du talon.

1/ Qui a inventé le talon ?

Justine Jacquot-Haméon, illustratrice spécialiste de l’histoire du vêtement : “On a des traces de cavaliers perses qui, pour monter plus facilement à cheval, avaient des talons. On pense même que ça date de l'Égypte ancienne. Il y a eu des bouchers qui voulaient éviter d'avoir leurs vêtements qui trempent dans le sang.

Il y a une histoire qui date de l'époque de Louis XIV, qui avait un frère qui s'appelait Philippe, qui est devenu le duc d'Orléans. L'histoire dit qu'il est allé faire la fête au carnaval d'hiver avec des amis, il a eu peur d'être reconnu et il est allé à la grande boucherie qu’on situe aujourd'hui aux Halles et il avait les talons…

Les chaussures avaient trempé dans le sang toute la nuit. Quand il est arrivé à la cour en ayant juste passé une veste, il ne s'est pas rendu compte qu'il avait ses talons qui étaient rouges de sang. Et il a été très surpris de voir que quelques jours plus tard, tout le monde à la cour avait des talons rouges.”

Les boutons, les talons et les poches, décryptage de trois éléments du vestiaire qui sont en réalité sexistes.

2/ Pourquoi les hommes ne portent pas de talons ?

“Il y a quelque chose qui s'est appelé au cours du 18e siècle ‘la grande renonciation masculine’. Les homme ont arrêté de porter ce qu'on appelle des ‘fanfreluches’, c'est-à-dire de la dentelle, des perruques, des rubans, certains vêtements et chaussures.

Parce que l'homme étant doué de raison, étant un être qui prend des décisions sages, et tout ce qui est un petit peu ornemental et jugé excentrique est laissé aux femmes.”

3/ Qui a popularisé les talons ?

“Ça a été popularisé notamment par Marilyn Monroe et par tout un tas d'actrices de cette époque. De la fin des années 1940, du début des années 50/60, elles portaient des talons hauts. Que ce soit, Sophia Loren, Marilyn Monroe, Jayne Mansfield…

À partir du moment où des femmes riches avaient quelque chose, les femmes du peuple voulaient avoir accès à la même chose, et dès lors qu'il y a eu la télévision, les journaux, tous ces médias qui ont popularisé ce qui faisait l'apanage d'une star, c'était plus facile d'en avoir envie aussi.

Il y a une étude qui a été menée il n'y a pas très longtemps femme porte des talons hauts, qui montre que : plus une plus les hommes la regardent. Ça donne une démarche particulière qui a quelque chose à la fois du pouvoir et en même temps de la proie.”

“Je suis un homme hétérosexuel qui porte simplement des jupes et des talons." Mark Bryan remet en question les stéréotypes de genre dans la mode en portant robes et talons.

4/ Depuis quand le talon est un symbole fétichiste?

“Ce qu'on appelle fétichisme, ça peut couvrir à peu près n'importe quoi, mais disons que le fétichisme de la chaussure à talon, il est très connu parce que, aussi, le fantasme avec le pied, c'est quelque chose qui existe depuis vraiment très longtemps et partout.

En Chine, il y a une histoire avec le pied qui est assez particulière. On pense même que l'histoire de Cendrillon est en fait un mythe chinois qui a été transposé en Occident.

On peut vraiment dater une histoire entre le talon et le masochisme. Il y avait un monsieur qui s'appelait Leopold von Sacher-Masoch, son nom a donné le masochisme.

Il a écrit un livre ‘La Vénus à la fourrure’, et qui a vraiment énormément parlé de son attrait pour la chaussure. Mais pas seulement. Il parlait aussi de son attrait pour la fourrure, pour le fouet, etc.”

5/ Le talon est-il synonyme de pouvoir?

“C'est vrai qu'avoir de la hauteur par rapport aux autres, que ce soit pour les hommes ou pour les femmes, je pense que c'est important. Et à partir du moment où on n'est pas très grand, alors, si on est un homme, c'est quelque chose qui peut vite être moqué, parce que bizarrement, toujours aujourd'hui, on considère qu'être un homme petit, c'est manquer de virilité.

C'était le problème de Napoléon, ça a été manifestement le problème de Nicolas Sarkozy. Probablement parce que, malgré lui, il a attiré l'attention sur sa taille en portant des talonnettes.”

"Imposer aux femmes de porter des talons et des escarpins peut être professionnellement nécessaire." Au Japon, #Kutoo lutte pour l'interdiction d'imposer le port des talons au travail.

avatar
Brut.