Léna Situations raconte son histoire

Elle cumulait les petits boulots pour financer ses études. Aujourd'hui youtubeuse et instagrameuse, elle en vit et vient de publier son premier livre. Léna Situations raconte son histoire.

Qui est Léna Situations ?

Youtubeuse, instagrameuse, influenceuse et désormais autrice… Léna Situations a sorti son tout premier livre il y a peu de temps. Elle raconte l’histoire de son succès à Brut.

À 22 ans, Léna Situations vient de publier Toujours plus, + = +, son premier livre. Il est vite devenu numéro 1 des ventes. Mais avant d’être une écrivaine, Léna Mahfouf, de son vrai nom, faisait des vidéos sur YouTube.

Avant le succès

À ses débuts, les vidéos et textes de Léna Situations sont en anglais. « J’avais peur que les gens de ma classe ou dans l’école se moquent de moi », explique-t-elle.

En 2017, à 20 ans, Léna Mahfouf cumule cinq jobs pour financer ses études. Elle est fière d’avoir travaillé dur avant de connaître le succès. « J’ai eu tous les trucs crescendo. Tout le monde me dit : “Ouais, t’es arrivée du jour au lendemain”, mais ça fait vraiment quatre ans que je vois les chiffres. »

« Je veux pas que les réseaux sociaux deviennent un endroit complexant »

Aujourd’hui, elle est très suivie sur les réseaux sociaux. Elle ne réalise pas toujours la portée de son influence : « Je m’en rends compte quand les gens me le disent. Ou quand une marque me dit : “Purée, le produit est sold out”, ou quand les pétitions ont plus de signatures d’un coup, ou quand on m’envoie des messages pour me dire : “Merci pour le coup de pouce, vraiment, ça nous a beaucoup aidés.” C’est là où je m’en rends compte, mais sinon, je vois les vues et c’est beaucoup de chiffres. »

Sur ses réseaux et sur sa chaîne YouTube, elle aborde tous les sujets, notamment la santé mentale et les complexes. « Je veux pas que les réseaux sociaux, de mon côté, deviennent un endroit complexant », assure-t-elle. L’influenceuse est souvent la cible de critiques sur son physique, notamment sur sa poitrine et sur ses cheveux.

« Au début, je faisais mes vlogs, mes cheveux étaient tout le temps lissés. Jamais j’allais les laisser naturels. Et même là, j’ai encore plein de filles qui me disent : “Putain, c’est trop cool de te voir en interview avec les cheveux bouclés” parce que, avant, je ne le faisais pas. »

avatar
Brut.
9 novembre 2020 07:28