retour

Comment Thierry Marx a fait de ses échecs un succès

"Je vous souhaite une bonne année avec beaucoup d'échecs." Il a surmonté l'échec scolaire et la faillite de son entreprise avant de devenir le chef que l'on connaît aujourd'hui. Voilà comment Thierry Marx a fait de ses échecs un succès, et pourquoi il est important d'échouer.

Comment transformer ses échecs en réussite ?

Les échecs ménent-ils à la réussite ? Thierry Marx, chef cuisinier et chef d’entreprise, raconte.

"Rien n'est grave dans la vie, il n’y a que la mort qui est irréversible", répétait le grand-père de Thierry Marx. Il avait fait la première guerre mondiale, et le jeune Thierry Marx a toujours gardé cette petite phrase en tête. "Chaque fois qu’il m’arrivait un coup dur, (…) je me disais c'est pas grave, je ne suis pas mort." Certes, parvenir au statut de chef d’entreprise n’a pas été facile pour lui. Il a fallu beaucoup travailler, mais aussi accepter les échecs. Le premier échec qui a été extrêmement déstructurant, pour Thierry Marx, a été l’échec scolaire.  En effet, enfant, il ne voulais pas aller à l’école primaire, mais sa grand-mère disait toujours : "Tu sais, les riches ils ont le savoir donc ils ont le pouvoir. Si tu sais pas lire, écrire et compter, ils vont te voler." Donc, par esprit de sécurité personnelle, il est allé à l’école. Mais il a refusé de poursuivre au collège, pensant avoir fait le tour de ce qu’il fallait apprendre pour être un homme, "alors que c’est loin d’être suffisant". Puis, pris dans la "spirale des quartiers", le jeune Thierry Marx se rappelle avoir perdu du temps à jouer les gros bras dans la cité des Bois-l’Abbé. "C’était le tour de biceps plutôt que le tour de tête", raconte-t-il.

"L’échec est un moteur assez fort"

Pour s’en sortir, Thierry Marx s’est tourné vers les gens qui lui apportent du soutien. Puis, il a utilisé le sport. En effet, la pratique sportive s’est avérée être un véritable cadre éducationnel qui lui fait prendre confiance en soi et lui a permis comprendre ses échecs. Au judo, on apprend à chuter pour mieux se relever, "dans la vie c’est la même chose", explique-t-il. La première entreprise de Thierry Marx a été un échec : "J’ai obtenu une étoile au guide Michelin mais économiquement j'ai pas tenu". Dans cet échec, il a vu son incapacité à savoir gérer une entreprise à l’époque, mais aussi sa capacité à faire parler de lui dans son style de cuisine. Il s’est donc tourné vers la management, la comptabilité et la stratégie de l’entreprise, tout en gardant pour amener une compétence supplémentaire. La deuxième entreprise a été une réussite. En effet, "l’échec est un moteur assez fort". 
Lorsque Thierry Marx pratiquait l’escrime au sabre au Japon, son professeur lui disait tous les ans : "Je vous souhaite une bonne année avec beaucoup d’échecs". Un souhait que Thierry Marx trouve toujours aussi formidable parce que cela signifie que "si vous êtes capable de faire l’analyse de vos échecs, vous allez être très très bon, mais si vous n’êtes pas capable (…) d’aller chercher l’échec, vous ne progresserez pas."

30/12/2019 16:55mise à jour : 30/12/2019 16:55
  • 5.6m
  • 1.8k

1190 commentaires

  • Christine D.
    2 jours

    Et oui je le dis aussi tout finit toujours par s'arranger y a que la mort qui ne s'arrange pas 🙄

  • Goni D.
    5 jours

    Bravo

  • Véro B.
    6 jours

    J'aime beaucoup Thierry Marx

  • Christiane B.
    6 jours

    Grandir de ses erreurs Bel exemple

  • Henriette M.
    10/02/2020 04:54

    Merci cuisto vous êtes un très bel exemple pour les jeunes qui ont fait le lycée hôtelier de tahiti en Polynésie française et mon fils en fait parti, il a travaille dans les hôtels comme le sofitel, le méridien en tant qu extra et aussi dans les restaurants pour la cuisine et la pâtisserie voilà monsieur et bravo à vous

  • Lisa L.
    09/02/2020 19:25

    Ça c’est un mec bien!!!❤️❤️❤️

  • Lucette S.
    04/02/2020 14:38

    Merci pour ce que vous faites pour les jeunes ainsi que votre talent qui n est pas arrivé tout seul mais à force de volonté et de travail

  • Vanna M.
    02/02/2020 19:13

    Tt a fait les échecs doivent être considérés comme des expériences dont il faut en apprendre le pourquoi et comment de cet échecs et s analyser. En analysant on.comprend et on apprend le mieux aller de l avant.

  • Dendi C.
    02/02/2020 17:26

    🌏🙏🇨🇵✌🇳🇵

  • Kimoune I.
    02/02/2020 11:12

    les etoiles ne servent à rien si elles ne sont pas pres de la lune

  • Rémi A.
    02/02/2020 10:18

    , je vais me lancer en cuisine. 😇

  • Nadia D.
    02/02/2020 09:39

    Merci pour ce beau discours vous êtes un bel exemple de réussite et une belle lueur d’espoir pour ma fille cap de cuisine merci chef

  • Christine D.
    02/02/2020 08:59

    Quelle belle leçon de vie. Bravo

  • Ghislaine M.
    02/02/2020 08:45

    Spéciale dédicace à mon Titou !

  • Viviane H.
    02/02/2020 06:19

    ❤️❤️

  • Ct R.
    02/02/2020 06:00

    Une belle leçon de vie. Bravo et méditer. on se relève de tous.

  • Christiane S.
    01/02/2020 13:31

    Vous êtes admirable monsieur ! Respect.

  • Florence C.
    01/02/2020 10:24

    mdrr écoute rpz champipi

  • Pascale B.
    01/02/2020 09:51

    Comme je suis d accord.....qu elle sagesse..... bombaron jules bombaron c est pour vous

  • David M.
    01/02/2020 09:41

    , ,