retour

Comment Thierry Marx a fait de ses échecs un succès

"Je vous souhaite une bonne année avec beaucoup d'échecs." Il a surmonté l'échec scolaire et la faillite de son entreprise avant de devenir le chef que l'on connaît aujourd'hui. Voilà comment Thierry Marx a fait de ses échecs un succès, et pourquoi il est important d'échouer.

Comment transformer ses échecs en réussite ?

Les échecs ménent-ils à la réussite ? Thierry Marx, chef cuisinier et chef d’entreprise, raconte.

"Rien n'est grave dans la vie, il n’y a que la mort qui est irréversible", répétait le grand-père de Thierry Marx. Il avait fait la première guerre mondiale, et le jeune Thierry Marx a toujours gardé cette petite phrase en tête. "Chaque fois qu’il m’arrivait un coup dur, (…) je me disais c'est pas grave, je ne suis pas mort." Certes, parvenir au statut de chef d’entreprise n’a pas été facile pour lui. Il a fallu beaucoup travailler, mais aussi accepter les échecs. Le premier échec qui a été extrêmement déstructurant, pour Thierry Marx, a été l’échec scolaire.  En effet, enfant, il ne voulais pas aller à l’école primaire, mais sa grand-mère disait toujours : "Tu sais, les riches ils ont le savoir donc ils ont le pouvoir. Si tu sais pas lire, écrire et compter, ils vont te voler." Donc, par esprit de sécurité personnelle, il est allé à l’école. Mais il a refusé de poursuivre au collège, pensant avoir fait le tour de ce qu’il fallait apprendre pour être un homme, "alors que c’est loin d’être suffisant". Puis, pris dans la "spirale des quartiers", le jeune Thierry Marx se rappelle avoir perdu du temps à jouer les gros bras dans la cité des Bois-l’Abbé. "C’était le tour de biceps plutôt que le tour de tête", raconte-t-il.

"L’échec est un moteur assez fort"

Pour s’en sortir, Thierry Marx s’est tourné vers les gens qui lui apportent du soutien. Puis, il a utilisé le sport. En effet, la pratique sportive s’est avérée être un véritable cadre éducationnel qui lui fait prendre confiance en soi et lui a permis comprendre ses échecs. Au judo, on apprend à chuter pour mieux se relever, "dans la vie c’est la même chose", explique-t-il. La première entreprise de Thierry Marx a été un échec : "J’ai obtenu une étoile au guide Michelin mais économiquement j'ai pas tenu". Dans cet échec, il a vu son incapacité à savoir gérer une entreprise à l’époque, mais aussi sa capacité à faire parler de lui dans son style de cuisine. Il s’est donc tourné vers la management, la comptabilité et la stratégie de l’entreprise, tout en gardant pour amener une compétence supplémentaire. La deuxième entreprise a été une réussite. En effet, "l’échec est un moteur assez fort". 
Lorsque Thierry Marx pratiquait l’escrime au sabre au Japon, son professeur lui disait tous les ans : "Je vous souhaite une bonne année avec beaucoup d’échecs". Un souhait que Thierry Marx trouve toujours aussi formidable parce que cela signifie que "si vous êtes capable de faire l’analyse de vos échecs, vous allez être très très bon, mais si vous n’êtes pas capable (…) d’aller chercher l’échec, vous ne progresserez pas."

30/12/2019 16:55mise à jour : 30/12/2019 16:55
  • 6.5M
  • 3.6K

1565 commentaires

  • Lilly G.
    29/10/2020 08:38

    !

  • Joëlle K.
    27/10/2020 10:45

    , ,

  • Robin M.
    01/10/2020 08:21

    👍

  • Carlos B.
    25/09/2020 11:13

    Au debout je trouvais ce type haut perché etc...puis au travers des différentes émissions que j'ai vue sur ou avec lui j'ai compris qui était la personne... aujourd'hui je le respecte et l'admire énormément... Un grand Monsieur...avec un coeur énorme

  • Jean-Jacques B.
    25/09/2020 07:40

    Charles Pépin a écrit un livre fort intéressant à ce sujet: "Les vertus de l'échec" où il met, effectivement, en exergue le fait que l'échec est vu "immédiatement" négativement dans les pays latins, en particulier en France... Dans les pays nordiques (Danemark, Suède), les pays germaniques... l'échec fait partie de toute expérience humaine et peut conduire à des prises de conscience et... des réussites éclatantes. Dans ces pays, l'échec scolaire est infiniment moins pénalisé. Après tout, la tarte Tatin est issue d'une tarte aux pommes ratées! Quant au Porto... Einstein était, au départ, un mauvais élève...

  • Marine O.
    23/09/2020 12:44

    ❤️❤️

  • Loic M.
    23/09/2020 11:39

    Comme l'adage militaire : ce qui ne tue pas rend plus fort. Chapeau Monsieur !!!

  • Sandrine B.
    23/09/2020 07:22

    ❤❤

  • Marylise P.
    22/09/2020 21:02

    Et oui il faut tomber encore et encore et un jour on y arrive car on est plus fort!!!

  • Pierre-Michaël I.
    22/09/2020 20:51

    😉

  • Sweet-philippine L.
    22/09/2020 19:48

    Il a de tres bon gouts vestimentaires!!!!!

  • Matarii R.
    22/09/2020 19:29

    MERCIS MONSIEUR UN BEAU PARCOURS MA'URU'URU

  • Goutsa T.
    22/09/2020 18:04

    Son grand père a connu la guerre de 14/18 ?? Lui est né en 1959 -20 donc son père né a peut prêt vers 1939 et donc -20 pour avoir l'estimation de l'âge de son grand père cela nous donne 1919 donc connue la guerre de 14 je suis septique ou alors c'est juste juste 😉😉👍

  • Cécile D.
    22/09/2020 17:29

    Une belle philosophie d la part de ce grand chef

  • Irene F.
    22/09/2020 15:32

    Merci chef!

  • Françoise A.
    22/09/2020 15:16

    Grand monsieur 👍👍🙏

  • Aboubacar K.
    22/09/2020 12:07

    Avoir confiance en soi et considérer l'échec comme un levier on peut atteindre nos objectifs tôt ou tard

  • Jean-Michel L.
    22/09/2020 10:57

    c’est pour toi bon courage

  • Chantal G.
    22/09/2020 10:13

    je l'adore! c'est une belle personne, et ça devient si rare dans le show bizz........

  • Catherine C.
    22/09/2020 08:09

    Je vous ai rencontré une fois aux commémorations Cameron au Fort de Nogent et même pris une photo avec vous ! J'ai ressenti cette force et cette timidité en vous qui m'ont émues aux larmes. Merci de transmettre votre expérience culinaire et émotionnelle digne d'un grand sage. Merci

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.