Les échecs de Lison Daniel, alias “Les Caractères”

Pour Brut, la comédienne marseillaise Lison Daniel, créatrice des Caractères sur le réseau social Instagram, revient sur ses échecs.

Elle a raté le concours de Sciences-Po, le Conservatoire et la FEMIS

“J’ai tenté le concours de Sciences-Po Paris que j’ai raté. J’ai tenté le Conservatoire, j'ai honte mais trois fois, je l'ai raté. J'ai tenté la FEMIS, je l'ai raté. Et il y a sûrement d'autres trucs. J'ai raté tout ce que j'ai entrepris à peu de choses près”. Scénariste, autrice et comédienne, Lison Daniel, parle de ses échecs passés, avant de rencontrer le succès avec Les Caractères, créé sur son compte Instagram. Le chef pâtissier Amaury Guichon parle de ses échecs

“Quand on échoue, on a l'impression de n'être plus que ça, de n’être défini que par ça. Globalement tout le monde s'en fout. Donc c’est une expérience assez solitaire, l’échec. Moi, je les ai assez mal vécu mais je dois beaucoup à ces échecs là. Parce que par exemple, le lendemain de mon échec à la FEMIS, qui a été très dur, j’ai lancé les Caractères” explique la jeune femme. Entraîneur de Serena Williams, Patrick Mouratoglou revient sur ses échecs

“ Il y a eu 3 ans avant que le compte soit vraiment remarqué”

Les Caractères ont été créés un peu par hasard, en commençant à s’amuser avec les filtres de Snapchat. “J'avais une cousine Laura Daniel qui est illustratrice. Elle habitait à Venise et on s'envoyait des vidéos comme ça avec les filtres et on faisait des personnages. Et au bout d'un moment, on s’est dit, c'est marrant ce qu'on fait. On devrait les mettre sur un compte Instagram pour les conserver, pour les avoir. Et ça sera aussi assez esthétique d’avoir une petite bibliothèque de personnalités” décrit la jeune femme. Rebondir après un échec avec Perrine Laffont, championne de ski

Le succès n’a pas été immédiat. “Ça a pris énormément de temps pour que ça marche. Il y a eu 3 ans avant que le compte soit vraiment remarqué, que je commence à travailler grâce à ça. Au début, il y avait très peu de personnes qui suivaient. Mais au moins, j’ai trouvé cette chose-là que l’école ne m’aurait pas offerte, à savoir, trouver vraiment qui j’étais, quelle était ma voie. Donc c’était vraiment important dans ma carrière d’échouer” déclare Lison Daniel. Christophe Willem raconte l’échec d'un de ses albums

Selon elle, il est essentiel de se créer “une vie qui fait que les échecs professionnels ne définissent pas toute sa vie”, comme ce qu’elle a fait pour elle, les années précédant le succès. “Je me suis construit une vie agréable avec des gens formidables pour ne pas avoir à subir trop profondément les échecs. Et rire c’est toujours important, quoi qu’il arrive”. Les personnages de Lison Daniel sont à retrouver dans le livre "Les Caractères" publié chez Grasset.

avatar
Brut.