Son job d'été : vendeur de beignets sur les plages

Son travail pour l’été, c'est de vendre des beignets sur la plage. Brut a suivi Louis, descendu du nord de la France pour son travail saisonnier.

“Quelque part, je suis un peu animateur de plage”

“De base, je voulais faire plutôt dans l'animation, mais je n'ai pas pu terminer mon BAFA. C’est mal tombé, il y avait le Covid tout ça… Et donc au final, j'ai fait vendeur de beignets.” Beignets, glaces, chouchous… Pour la deuxième année consécutive, Louis, étudiant en lettres est descendu du nord de la France avec sa caravane pour son job d’été. Du 2 juillet au 22 août, le jeune garçon déambule sur les plages du Lavandou pour vendre ses gourmandises. Ce travail saisonnier, c’est un moyen pour lui de gagner un peu d’argent afin de garantir son indépendance. Son job d'été : bergère

“Ce qu'il faut savoir, c'est que l'argent, ça ne tombe pas du ciel et les parents ne seront pas toujours là pour donner de l'argent non plus. Donc, un moment, il faut gagner sa croûte si on veut pouvoir avoir un appart en location, ou faire des sorties avec les copains, les copines, il faut des sous.” En plus de son salaire au SMIC, Louis obtient aussi des primes de ventes. “En termes de salaire, on est sur une base du smic et en plus de ça, on touche des primes sur ce qu'on vend. C'est des primes par tranche de 500 euros, environ, dont un bon vendeur peut arriver jusqu’à 2000 euros." 6 trucs à savoir pour trouver un job d'été

avatar
Brut.