Une vie : l’écrivain Jim Harrison, sa biographie

Toute sa vie, il a donné une voix à ceux qui n'en ont pas. Voici l'histoire de l'écrivain et poète américain Jim Harrison, auteur de ‘Dalva’.

“Il faut donner une voix à ceux qui n’en ont pas”

“Au début, je pensais que je ne pouvais pas devenir écrivain, car je venais d’un milieu rural. Et puis je me suis rendu compte que c’était faux. Au contraire, ça me donnait une autre façon de voir le monde.”

Voici l’histoire de Jim Harrison, un fils d’agent agricole, devenu l’un des plus grands écrivains américains.

Découvrez Plumard, la série littéraire d’Augustin Trapenard sur BrutX.

“Il faut donner une voix à ceux qui n’en ont pas. Je crois que c’est le devoir de l’écrivain.”

Son histoire, François Busnel et Adrien Soland la racontent dans le touchant documentaire Seule la terre est éternelle. Jim Harrison naît à l’aube de la 2de Guerre mondiale, en 1937, dans le Michigan.

Une vie marquée par des drames

À 7 ans, un premier accident le marque à vie. “Je jouais avec ma petite voisine. Soudain, elle s’est énervée. On s’amusait derrière l’hôpital. Elle a ramassé un bout de verre et me l’a planté dans l'œil. Et voilà.”

Traumatisé par l'hôpital, il ressent le besoin de se retirer régulièrement en pleine nature.

Un jour, en 1962, alors qu’il n’a que 24 ans, son père et sa sœur partent chasser… “Un chauffard ivre roulait à 150 km/h du mauvais côté de la route. Il les a percutés et ils sont morts sur le coup. Ça a été affreux.”

Petit à petit, il commence à écrire des poèmes.

En 1970, en pleine chasse, il tombe d’une falaise et se retrouve bloqué dans un lit d'hôpital.

Il est aussi l’un des plus grands écrivains américains du XXe siècle. Noir et gay dans une Amérique raciste et homophobe, voici l’histoire de James Baldwin.

Des débuts difficiles

C’est là qu’il écrit Wolf : Mémoires fictifs, son premier roman.

“Ça parlait d’un jeune homme qui vagabondait dans la Péninsule Nord, à la recherche d’un loup, symbole ultime de la liberté. J’ai fini par en voir plusieurs.”

La gloire n’est pas immédiate… Pour sa femme, ses deux filles et lui, ce sont les “années macaronis”.

“On mangeait des pâtes tous les jours… Je gagnais 12 000 $ par an dans le journalisme, mais j’avais une femme et deux fillettes à charge. Ce n’était pas assez.”

L’acteur Jack Nicholson lui prête 25 000 $ pour terminer Légendes d’Automne, qui paraît en 1979 et sera adapté au cinéma en 1994.

Écrivaine, elle s’est faite embaucher comme femme de ménage pour raconter le quotidien des travailleurs précaires. Voici le portrait vidéo de l’écrivaine Florence Aubenas.

Ses thèmes de prédilection : nature, marginaux, précarité, féminisme…

Après ce succès, il enchaîne les romans, les scénarios et les poèmes.

À travers ses histoires et ses prises de parole, il met en avant l’harmonie de la nature sauvage, des profils marginaux, la précarité ou encore la cruauté de la conquête de l’Ouest…

“On a exterminé les Indiens et pris leurs terres. Comment corriger le passé me direz-vous ? Tu ne peux pas mais tu peux essayer d’ajuster ton comportement dans le présent pour éviter de reproduire les erreurs du passé. Et ça, on ne l’a jamais fait.”

En 1990, il s’engage sur un autre thème à travers La Femme aux lucioles, qui sera repris dans une anthologie féministe.

”Ce n’est pas si difficile, on est tous composé comme des femmes génétiquement. Pour moi, c’était simple. Ma mère avait six sœurs, j’en avais deux, j’ai grandi entouré de femmes, je n’ai eu aucun mal à trouver cette voix en moi.”

Il passe beaucoup de temps au contact de la nature, notamment dans sa maison du Montana. “Depuis que je suis tout petit, ce que je préfère dans la vie, ce sont les arbres et les rivières.”

Le 26 mars 2016, à 78 ans il meurt d’une crise cardiaque, alors qu’il écrit un poème.

Résistante, insoumise et engagée, Marguerite Duras a marqué son époque par ses écrits et ses idées. Voici l’histoire de l’écrivaine Marguerite Duras en vidéo.

avatar
Brut.
23 mars 2022 07:12