retour

Une vie : Rose Mc Gowan

Révélée par le film Scream, au sommet de sa carrière avec la série Charmed... C’est l’histoire d’une actrice qui a décidé qu'elle ne voulait plus être une femme-objet. C'est Rose Mc Gowan.

Rose McGowan, d’actrice à figure du féminisme radical

C’est l’histoire d’une sex-symbol des années 1990 devenue ardente militante féministe. C’est l’une des premières actrices à avoir dénoncé Harvey Weinstein : c’est Rose McGowan.

Rose McGowan naît en 1973 en Italie, dans une famille membre de la secte des Enfants de Dieu. Alors qu’elle n’a que 9 ans, son père décide de quitter la secte avec Rose et ses deux sœurs, car le gourou souhaite que ses adeptes aient des relations sexuelles avec des enfants.

Elle devient une star internationale grâce au film « Scream »

Après une longue fuite, ils s’installent finalement dans le Colorado. À l’arrivée de sa mère sur le sol américain, elle la rejoint dans l’Oregon. Lorsqu’elle a 13 ans, sa mère fait entrer Rose en cure de désintoxication, mais elle s’enfuit, puis vit dans la rue pendant un an.

À 15 ans, Rose McGowan obtient son émancipation et s’installe à Los Angeles. En 1996, elle devient une star internationale grâce au film Scream, qui deviendra culte. À 24 ans, elle fait sensation en apparaissant presque nue sur le tapis rouge des MTV Video Music Awards au bras de son compagnon de l’époque, Marilyn Manson.

En 2016, elle déclare avoir été violée par Harvey Weinstein

En 2001, elle décroche le rôle de Paige dans la série Charmed après le départ de Shannen Doherty. En 2007, pour la promotion du diptyque Grindhouse, elle apparaît nue en couverture du magazine Rolling Stone aux côtés de l’actrice Rosario Dawson. Pour elle, c’est une révélation : elle ne veut plus être considérée comme une femme-objet et décide de faire une pause dans sa carrière.

À 42 ans, elle se rase le crâne et qualifie cet acte de « libérateur ». En 2016, elle publie une série de tweets dans laquelle elle dit avoir été violée par le patron d’un studio de cinéma. L’homme en question : Harvey Weinstein, qu’elle accuse de lui avoir imposé un cunnilingus dans une chambre d’hôtel lors du festival de Sundance en 1997.

« J’ai été réduite au silence pendant 20 ans »

À propos du traitement qui lui a été réservé, elle déclare : « J’ai été réduite au silence pendant 20 ans. J’ai été slut-shamée. J’ai été harcelée. J’ai été diffamée. Et vous savez quoi ? Je suis exactement comme vous parce que ce qui m’est arrivé en coulisses arrive à chacune d’entre nous dans la société, ça ne peut plus durer. Ça ne va plus durer. »

En octobre 2017, le New York Times révèle que la Weinstein Company lui a versé 100.000 dollars pour acheter son silence après le viol qu’elle a subi en 1997. Quelques jours plus tard, elle accuse Ben Affleck sur Twitter d’avoir été au courant de son viol mais de n’avoir rien fait.

Elle critique les actrices restées silencieuses

Dans les mois qui suivent, Rose McGowan critique les actrices restées silencieuses et tout le système hollywoodien qui a permis à Harvey Weinstein de régner sur le cinéma pendant plusieurs décennies. À 44 ans, elle sort Debout, une autobiographie dans laquelle elle revient sur le viol dont elle a été victime et surnomme Harvey Weinstein « le Monstre ».

En 2018, elle est la première femme à recevoir le « prix Inspiration » lors de la cérémonie des Hommes de l’année du magazine GQ. Quelques mois plus tard, elle colporte de fausses informations sur une relation entre Asia Argento et un mineur de 17 ans et se clashe régulièrement avec Alyssa Milano sur Twitter.

Elle accuse le parti démocrate d’être responsable de l’élection de Donald Trump

En mars 2020, Harvey Weinstein est condamné à 23 ans de prison pour viol et agression sexuelle sur deux femmes. En tout, plus de 80 femmes ont accusé l’ancien producteur. Le crime qu’a subi Rose McGowan ne sera jamais jugé car il est prescrit.

En août 2020, elle accuse le parti démocrate américain de n’avoir résolu aucun problème et d’être responsable de l’élection de Donald Trump. À 46 ans, Rose McGowan demande une reconnaissance et des excuses au réalisateur Alexander Payne. 30 ans après les faits, elle affirme avoir été victime d’un viol quand elle avait 15 ans, alors qu’elle était sous l’emprise du réalisateur.

05/09/2020 12:11
  • 2.5M
  • 786

552 commentaires

  • Loïc D.
    05/12/2020 18:20

    Pourquoi les féministes ont les cheveux courts ?

  • Sandrine G.
    29/11/2020 05:21

    LE RACISME S’EST INSTALLÉ À LA RÉUNION Ces dernières années, des expatriés, fuyant les tumultes des villes de la Métropole, sont venus profiter d’une qualité de vie meilleure dans notre Île. Parmi ces gens, on retrouve des nostalgiques des colonies, des néo-nazis, des adeptes du Front Haineux, qui après avoir exprimé leurs haines contre les étrangers dans l’Hexagone, ils crachent maintenant leurs venins racistes sur les Réunionnais. Présent sur les réseaux sociaux, ils se cachent derrière des pseudo réunionnais pour tromper les lecteurs. Tous les faits divers sont un motif, pour nous humilier, nous rabaisser. Un animal maltraité, c’est tous les Réunionnais qui sont des bourreaux. Une femme battue, tous les Réunionnais sont des pervers. Un enfant maltraité, tous les parents réunionnais sont des infanticides, des parents indignes. Un accident dû à l’alcool, tous les Réunionnais sont des alcooliques. Un dépôt d’ordures sauvage, tous les Réunionnais sont des cochons des malpropres. Tous les chômeurs réunionnais, sont des paresseux, des assistés, et j’en passe… Le summum est venu de Brigitte Bardot, une diatribe raciste visant les Réunionnais, applaudis par 10 000 adeptes. JAMAIS UNE POPULATION N’A ÉTÉ AUSSI RABAISSÉE, SALIE, HUMILIÉE DE LA SORTE. QUELLE CONDAMNATION ? Les imbéciles qui maltraitent les femmes, les animaux, ou les enfants, ils en existent partout en France (qui ne se souvient pas de l'affaire d’Outreau ou encore les cas de maltraitances dans les abattoirs de France).Une étude sur la consommation d’alcool par région en France vient encore de les contredire, la Réunion n’est ni la première ni la dernière, ce n’est pas une gloire non plus. Pareil pour le RSA la Réunion est second derrière le Nord, mais cela est dû à son insularité, le Réunionnais doit prendre l’avion et faire 10 000 km pour trouver du travail, tandis qu’en métropole, il suffit de prendre l’autoroute pour trouver un emploi. Rajouter à cela les injustices dont nous sommes victimes, Discrimination de nos enfants sur le marché de l’emploi, aux profits de ceux qui viennent d’ailleurs. Expulsions des pauvres qui possèdent encore un lopin de terre ancestral, sous prétexte de protéger la zone. Démolition des cases des plus pauvres, ce qui les oblige à vivre sous une tente, en même temps on autorise les plus riches à construire dans les champs de canne (Beauséjour Sainte-Marie ; Sainte-Anne ; la voie entre Saint Pierre et Le Tampon ; la falaise entrée Boucan Canot, etc.). Des entreprises réunionnaises qui existaient depuis 50 ans se sont vu retirer leurs autorisations d’exercer, alors que sur nos plages des restaurants et cabanons exercent sans autorisation ni respect de la loi du littoral, à Boucan ils sont même installés sur la route. On autorise tous les ans, la dégradation par piétinement et toilette sauvage a plus de 2000 coureurs, dans le parc national, alors qu’on interdit à quelques éleveurs réunionnais de faire paître leurs cabris. Face à ces phénomènes, ces déluges d’insultes, cette injustice, des mouvements et associations s’organisent pour résister, se défendre, se faire respecter, parmi eux, il y a ceux qui utiliseront la manière forte, ce qui me laisse à penser qu’un conflit sans précèdent se profile à l’horizon. Je lance une alerte à nos parlementaires, aux autorités et représentants de l’État pour une justice équitable dans ce département, car pour l’instant les condamnations sont que pour les Réunionnais. Ne laissons pas la haine s’installer, le sentiment grandissant d’injustice, on n’a pas besoin de cela à la Réunion. Il ne faut surtout pas mettre tous les métropolitains dans le même panier, car aujourd’hui, ils sont de plus en plus à nous rejoindre, manifester et défendre la cause des Réunionnais. Georges Donald POTOLA Partager SVP, il faut que tous les Réunionnais prennent conscience de ce qui se passe.

  • Sylvie-Laura B.
    25/11/2020 00:43

    🙄

  • Li L.
    21/11/2020 21:40

    C'est triste 2 viols dont 1 mineure .. Et oui weistein était surpuissant ses avocats scrutaient et publiaient la moindre faille sur ses victimes (l'un d'eux a même témoigne filmé) et tu étais définitivement sortie du métier si tu parlais et humiliée ... perso j'aurais quitte ce milieu de tordu mais bon chacun ses choix.... ou pas si manipulation psychologique style MK ULTRA très courante chez les starlettes Par contre elle a garde le silence contre de la tune et accusé les autres d'en avoir ft de même Peut être ont elles subies toutes le même schema qu'elle c'était un milliardaire professionnel du viol et ultra entouré ce monstre ...

  • Lau H.
    19/11/2020 17:23

    spéciale dédicace

  • Berenice C.
    17/11/2020 19:13

    ❤️ bravo pour le témoignage

  • Marie C.
    17/11/2020 10:34

    Quelle comédie cette chaise roulante, fauteuil..

  • Marie C.
    17/11/2020 10:24

    Bravo !

  • Sylvie D.
    09/11/2020 21:06

    Avec des je on Rime avec des si j'étais..Chaque personne vit au mieux son émotion, pas de jugement à avoir 🙏💖

  • Joby S.
    09/11/2020 20:30

    👏🏽👏🏽👏🏽💞👏🏽👏🏽👏🏽

  • Miloud A.
    07/11/2020 08:01

    Hypocrisie.. elles se jettent pour être connues.. Et après le crépuscule ..elles clament la victimisation.. De tout cœur avec les femmes battues ou tuees dans l'anonymat

  • Kal Y.
    06/11/2020 22:03

    truth honor humanity

  • José T.
    06/11/2020 19:32

    J ai pas lu sa bio et je la lirai pas mais elle s est calée avec marilyn manson elle aurait pu choisir une vie plus simple avec un gars inconnu mener une vie paisible sans vouloir percer à tout prix elle s est affichée en public aoualpé s est faite bombarder afin d avoir des rôles sympathiques et rémunérateurs alors sa bio c est pour faire du fric je la plains pas

  • Kal Y.
    06/11/2020 08:10

    "it's not anger, it's rather passion" 💎

  • Marina J.
    02/11/2020 06:01

    la grande classe!

  • Halim L.
    28/10/2020 06:44

    🤢🤢🤢🤢🤢🤢🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮 Voyager y’a pire que sais femme gâtée pour des intérêt d’être une star . Elle Besse le string.

  • Sabine R.
    28/10/2020 06:18

    Bravo à elle .il faut oser le dire . Il y en a marre , depuis le temps que cela dure .........

  • Adrien D.
    23/10/2020 12:42

    Les spectacles des femmes sont assez ennuyantes et ridicules. Que veut dire une femme qui se vante sur un podium pour etre examinée de toutes les côtés? Il vaut mieux que ces spectacles cessent.

  • Eliane S.
    23/10/2020 10:12

    Une femme courageuse, bravo !

  • Adeline T.
    22/10/2020 16:33

    et bin.....

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.