Vous êtes sûrement misophone

Les bruits de bouche en mangeant, c'est : A. Très énervant. B. Excessivement énervant. C. Très excessivement énervant.

Vous êtes sûrement misophone

Les bruits de bouche en mangeant, c'est : A. Très énervant. B. Excessivement énervant. C. Très excessivement énervant.

Si le bruit de quelqu'un en train de manger des chips vous agace, vous êtes peut-être misophone. « La misophonie, c'est un symptôme curieux qui fait qu'on devient intolérant à certains sons. Ça peut énerver, ça peut crisper, ça peut être une sorte de colère qui peut émerger, et même une certaine sensation de dégoût parfois vis-à-vis de certains sons » explique Alain Londero, médecin ORL.

Cela peut concerner le pop-corn, cornichon, carotte, chewing-gum, pâtes, paille… Mais la misophonie ne se cantonne pas à la mastication. D'autres sons peuvent déclencher des réactions épidermiques : les craies, une personne qui se mouche ou les touches de clavier… « On peut imaginer comme explication potentielle que, par exemple, les zones du cerveau qui s'occupent de l'audition, de la perception des bruits, vont interagir de façon anormale, de façon très synchrone avec les zones qui s'occupent de l'émotion. Donc que certains bruits vont déclencher de façon automatique une émotion négative » précise Alain Londero, médecin ORL.

Et inversement, certains sons peuvent provoquer une émotion positive. « On adore tous être à la mer, écouter le mouvement de flux et de reflux des vagues, on aime bien être à la campagne, écouter le vent dans les feuilles ou un ruisseau qui coule, on trouve ça très apaisant. Et finalement, tout ça, c'est la même chose. C'est la mise en relation du son avec l’émotion » conclut Alain Londero, médecin ORL.

avatar
Brut.
22 juin 2018 00:00