Accès aux vaccins : sommes-nous tous égaux ?

"Près de 14 millions d'enfants dans le monde n'ont pas encore reçu une seule dose de vaccin contre des maladies mortelles comme le tétanos ou la rougeole." Cette vidéo est sponsorisée par la fondation Bill & Melinda Gates en partenariat avec Gavi, l’Alliance du Vaccin.

Des inégalités d'accès aux vaccins dès la naissance


L'Alliance pour les vaccins Gavi et la Fondation Gates ont lancé l'opération "The Starting Line" pour mettre en lumière les disparités d'accès à la vaccination dans le monde. Malgré les progrès réalisés ces dernières décennies, il existe toujours des inégalités flagrantes dès la naissance en termes d'accès aux vaccins essentiels.

Vaccination ouverte à tous : 13 questions sur les vaccins


"Quand on regarde les chiffres officiels mis à disposition, on voit que l'accès à la vaccination dans le monde est inégalitaire", souligne l'opération. Près de 20 millions d'enfants n'ont pas encore reçu de doses de vaccins pour des maladies mortelles comme le tétanos ou la rougeole, alors que ces mêmes vaccins ont pu sauver plus de 150 millions de vies dans le monde.

La Fondation Abbé Pierre vaccine les SDF, oubliés du plan national de vaccination


L'importance cruciale de la vaccination dès le plus jeune âge


La vaccination est primordiale dès le plus jeune âge car elle permet aux enfants de survivre au-delà de leur premier anniversaire et d'arriver à l'âge adulte en bonne santé. Cependant, tous les enfants n'ont pas les mêmes chances à leur naissance, ce qui pourrait se refléter sur leurs trajectoires de vie, y compris leurs performances sportives et carrières futures.

B. Combadière reçoit le trophée Elles de France pour son travail sur un vaccin contre le VIH


"Si la vie est une course, certains partent avec un réel retard", illustre l'opération "The Starting Line". Une modélisation d'une ligne de départ a été créée, avec les placements basés sur les moyennes régionales des taux de vaccination de base des enfants en 2022. Les pays à haut revenu, avec une couverture vaccinale de près de 95%, partent avec une longueur d'avance significative par rapport aux régions comme l'Afrique de l'Ouest et Centrale, où le taux de vaccination n'est que de 74%.


Un appel à un accès équitable aux vaccins pour tous les enfants


L'opération "The Starting Line" a été révélée lors de la conférence du vaccin de Gavi à Paris, où d'importantes annonces ont été faites pour soutenir l'accès aux vaccins sur tous les continents. L'Alliance du vaccin porte un message fort et essentiel : l'accès aux vaccins doit être mieux réparti pour donner un départ égal à chaque enfant.

L'organisation Atlas veut rendre le vaccin accessible aux pays les plus pauvres


Grâce aux efforts de Gavi, plus d'un milliard d'enfants ont déjà été vaccinés, évitant ainsi plus de 17,3 millions de décès futurs dans 78 pays. Cependant, il reste encore beaucoup à faire pour combler les écarts et garantir que tous les enfants, où qu'ils naissent, aient un accès équitable à ce droit fondamental qu'est la vaccination.


Malgré les efforts déployés pour assurer un accès équitable aux vaccins contre la COVID-19 dans le monde, des disparités persistent entre les pays riches et les pays en développement. Comme le souligne le Dr Nsofor, "il y a toutes sortes de théories du complot sur les vaccins que nous recevons en Afrique par rapport à l'Occident". Ces préoccupations mettent en lumière les défis auxquels sont confrontés de nombreux pays pour obtenir des vaccins en quantité suffisante et de qualité égale. L'Organisation mondiale de la santé et l'Agence européenne des médicaments jouent un rôle clé en établissant des normes de contrôle de la qualité pour garantir la sécurité et l'efficacité des vaccins distribués dans le monde entier.

2000 € pour décrédibiliser le vaccin Pfizer : un influenceur témoigne


Un autre aspect important du débat sur l'égalité d'accès aux vaccins concerne les libertés fondamentales et le droit de choisir de se faire vacciner ou non. Certains craignent que l'obligation vaccinale ne porte atteinte à ces libertés. Cependant, dans le contexte d'une crise sanitaire mondiale, trouver un équilibre entre les droits individuels et le bien collectif devient un défi complexe. Les gouvernements et les autorités sanitaires doivent s'appuyer sur les connaissances scientifiques les plus récentes concernant l'efficacité et la sécurité des vaccins pour guider leurs décisions et leurs campagnes de vaccination. Une communication transparente et une sensibilisation du public sont essentielles pour dissiper les mythes et renforcer la confiance dans les vaccins.

Ma liste

list-iconAjouter à ma liste
avatar
Brut.

En partenariat avec : Fondation Bill & Melina Gates