Atteinte de surdité, elle se bat pour garder ses aides

Atteinte de surdité, cette jeune femme risque de perdre ses aides si elle se marie. Pour Brut, elle témoigne.

“Si un jour je me marie avec mon conjoint, je perds tout”

Fiona Couzinaux a 22 ans et est atteinte d’un handicap qui ne se voit pas : la surdité. Sourde de naissance, la jeune femme se bat pour conserver ses aides qu’elle risque de perdre si elle décide de se marier avec son conjoint. “Si demain je me marie, mon allocation handicapé adulte, je la perds. Et ça sera le conjoint qui prendra tout en charge. J'ai pas envie que mon conjoint paye tout lui et pour nous deux, non. Un couple c'est 50/50, on paye tous les deux, on fait les choses à deux”, regrette la jeune femme. Le message d'Eozenn, jeune sourde

“Au moment où on s'est inscrits à la CAF pour changer d'adresse, ils lui ont dit que si on voulait se mettre en couple officiellement, elle perdrait une partie de ses aides. Et si on veut aller plus loin, jusqu’au mariage, elle perdrait la totalité de son revenu”, explique son conjoint. Pour la jeune femme porteuse du handicap, “tous les projets d'avenir, de travailler, de se marier, d'acheter une maison ou quoi que ce soit d'autre” sont alors compromis. Sourde : le quotidien d’Eozenn, sourde profonde

avatar
Brut.