retour

Interview Brut de Patrice Janiaud

Clémentine Célarié avait embrassé ce jeune séropositif en 1993. 24 ans plus tard, il raconte le regard des autres, les thérapies et les capotes. C’est l’interview Brut de Patrice Janiaud.

16/12/2017 10:32
  • 1.0m
  • 156

108 commentaires

  • Marie-Brigitte C.
    16/12/2017 10:33

    Je m'en souviens. Quel moment incroyable !

  • Kely S.
    16/12/2017 10:36

    Hey je connais ce mec,il a joué dans Philadelphia

  • Véronique L.
    16/12/2017 10:40

    Bon rappel ! La vigilance a baissé; il est nécessaire d’en remettre une couche ! Merci

  • Emma R.
    16/12/2017 10:45

    Je trouve qu'il est en "bon état" par rapport à Charlotte Vallandrey, que les traitements ont visiblement "abîmée".

  • Pedro l.
    16/12/2017 10:47

    Oui je m 'en souvient

  • Elisa M.
    16/12/2017 10:47

    remember TPE

  • Aud S.
    16/12/2017 10:48

    Waw

  • Maryse G.
    16/12/2017 10:48

    Un moment inoubliable ! Clémentine est extraordinaire !

  • Malo C.
    16/12/2017 11:17

    venez on emmène faire les test

  • Marie L.
    16/12/2017 11:25

    la conversation qu on a eu il y a 15 jours 😘😘

  • Patrice J.
    16/12/2017 11:33

    Réduire une interview de 40 min à si peu en gardant l'essentiel. Bravo tres bon travail. Par.

  • Kamaldine B.
    16/12/2017 11:36

    Je suis séropo depuis mes 24ans (1984) et on est encore pour certains des pestiféré alors que nous ne sommes plus contagieux. Je me suis marié et j'ai eu un enfant naturellement sans que mon épouse et mon fils soit contaminé. Tout mes amis y ont laissé leurs peaux à cause de cette merde d'AZT médicament qui servait à combattre le cancer interdit dans les années 30 a cause des dégâts qu'il causait. Je n'en est pas pris dieu merci. Puis la trithérapie en 1996 et ceux qui avaient pris l'AZT la trithérapie n'à pas fonctionné. La génération latex n'est pas terminé. Protégez vous

  • Nassim L.
    16/12/2017 12:05

    faut accepter les différences Amine mdrrr

  • Valérice M.
    16/12/2017 12:08

    On ne choisit pas d'être en situation d'handicap mais ne pas mettre de préservatif sa c'est un choix donc après faut assumer

  • Alexandre H.
    16/12/2017 12:56

    Je me rappelle bien de ça , je l ai vu en direct. J avais déjà trouvé ça génial de la part de Clémentine Célarié

  • Anne-marie D.
    16/12/2017 13:23

    Trop de discrimination dans ce monde tres belle intervention

  • TO W.
    16/12/2017 13:40

    Bravo monsieur . Enfin un qui dit les choses . Ils me soulent les autres avec leur prep . Oui tu détruits ton corps aussi avec la prep . Quand tu l as je pense que tu n es pas toujours bien tout les jours car les médocs ça boussille . Vraiment un mec qui a des couilles .les jeunes réécouter 20 fois ce message avant de retirer la capote ou de ne pas la mettre!!

  • Marianne A.
    16/12/2017 13:41

    Je m en rappelle 👍

  • Pierre D.
    16/12/2017 14:23

    Soyons francs et honnêtes : C’est l’AZT poison et les premières thérapies qui ont tué ou affaibli tous les premiers « séropositifs » et gens traités. Un peu comme avec les premières chimios poisons.

  • Paulo S.
    16/12/2017 14:39

    si la charge viral de la personne infectée et moins de 50ml par lt le virus ne se transmetre pas.et la tri terapie c est ne pas come avant,cete video doit etre ancien