retour

Interview Brut : Denis Mukwege, prix Nobel de la paix

On le surnomme "l'homme qui réparait les femmes". Dans son hôpital en République Démocratique du Congo, il a sauvé plus de 50 000 femmes mutilées et excisées. Brut a rencontré Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018.

Denis Mukwege raconte la réalité des viols de guerre

« L’homme qui répare les femmes », co-prix Nobel de la paix 2018, raconte à Brut l’atrocité des mutilations sexuelles sur les femmes en République démocratique du Congo.

Le gynécologue congolais Denis Mukwege est le co-prix Nobel de la paix 2018. Depuis 1999, plus de 50.000 femmes ont été opérées et soignées gratuitement dans l'hôpital qu’il a fondé en République démocratique du Congo (RDC).

La RDC est une zone de conflits depuis plus de 20 ans, et le viol y est utilisé comme une arme de guerre. Grâce à son prix Nobel de la paix, Denis Mukwege espère éradiquer ce fléau en mobilisant la communauté internationale. Entretien.

« Ces actes barbares sont souvent faits en présence de toute la communauté »

Ces actes barbares qui se commettent sur le corps des femmes sont souvent faits en public, en présence des enfants, en présence des maris, en présence de toute la communauté. Avec un objectif : détruire la victime, mais également détruire toute sa communauté. Ça aboutit à la destruction du tissu social.

Cela s'aggrave surtout lorsque la femme devient enceinte et qu'elle a un enfant issu de ces viols spectaculaires. Vous pouvez imaginer le sort, non seulement de la victime, donc de la femme, mais aussi de cet enfant qui naît du viol.

« Des objets contondants introduits dans l'appareil génital des femmes après qu’on les a violées »

Elles se présentent avec des lésions diverses. Ces lésions peuvent être dues aux balles réelles, aux baïonnettes ou aux objets contondants qui sont introduits au niveau de l'appareil génital des femmes après qu’on les a violées. Nous avons aussi vu des cas où les femmes présentaient des brûlures au niveau de l'appareil génital.

Je crois que le fait de reconnaître cette souffrance apporte un espoir. On voit que, finalement, le monde peut non seulement envisager des réparations pour ces victimes, mais également des réparations pour leurs familles. Elles se trouvent discriminées, isolées et parfois rejetées. Une réparation est donc importante pour que ces victimes puissent reconstruire leur vie.

« Il faut que ceux qui ont commis ces actes soient reconnus coupables »

Il faut que ceux qui ont commis ces actes soient reconnus coupables. Tout ce processus est très, très important. La dernière chose, c'est espérer qu'il y aura de plus en plus de pays qui vont se mettre debout pour tracer cette ligne rouge contre l'usage du viol comme arme de guerre. C'est ce que nous espérons de ce prix Nobel de la paix.

10/12/2018 08:03mise à jour : 04/02/2020 15:27
  • 480.8k
  • 400

279 commentaires

  • Aurore S.
    23/05/2020 12:13

    Merci Monsieur

  • Mar G.
    09/01/2019 07:17

    ... je pense à mes sœur en voyant ça ... ct leurs histoires 😔

  • Denise M.
    07/01/2019 08:28

    bravo , vous êtes un grand monsieur ...

  • Sindy K.
    07/01/2019 00:53

    Cet homme est un saint 🙏

  • Joannie D.
    07/01/2019 00:38

    c'est le docteur de notre documentaire!!!

  • Jean P.
    06/01/2019 14:51

    Mr Mukwege vous menée le plus noble combat qui soi je vous voie comme l'exemple a suivre pour lutter contre la barbarie

  • Jean P.
    06/01/2019 14:17

    moi c'est pas les bons sentiments qui me fatigue mais votre haine et cette éternel repentance dont vous vous gargarisée . j'aime mon pays la France , j'assume le bon et le mauvais de son histoire même si j'en condamne les excès et les atrocités faite en son nom,^. la France est pour moi le plus beau pays du monde dans ça diversités son peuple issu de multiple invasions au cour de son histoire qui l'on enrichie et encore aujourd’hui les gens viennent avec leur différence et nourrisse notre particularité française. construisons l' Europe comme une richesse pas les uns contre les autres

  • Cala B.
    06/01/2019 14:01

    Bravo Monsieur 👏👏

  • Jean P.
    06/01/2019 02:10

    Un ange parmi les hommes. Merci Docteur, votre amour pour ces femmes violées est une grande victoire sur ces barbares maudits.

  • Helene D.
    05/01/2019 23:05

    👍

  • Marie-Christine M.
    05/01/2019 16:54

    J'aime la douceur et le respect infinis qu'il y a dans les yeux de cet homme quand il est au chevet de ces femmes .

  • Claude R.
    05/01/2019 15:44

    Respect Monsieur Mukwege ❤❤❤❤

  • Eric A.
    05/01/2019 07:26

    Ce n’est pas seulement un Prix Nobel c’est un Homme avec un grand H à la fois médecin psychologue et tout ce que demande sa fonction « Monsieur Chapeau bas et respect à vous »

  • Guelord I.
    05/01/2019 04:56

    La lutte continue pour libère notre pays la de toute forme d'occupation rwandaise qui nous à été imposé par l'occident et leur patron USA les peuples gagne toujours ✊vive les Congo vive la #RDC

  • Paul H.
    05/01/2019 03:04

    Un grand homme.

  • Pascal C.
    05/01/2019 01:51

    Bah c est pas chez nous que l'on coupe le clitoris Et pas que ca c est des barbares les noirs Et ca continue malgré tous

  • Shakila K.
    05/01/2019 00:41

    ❤️

  • Cel I.
    04/01/2019 23:10

    Grand Monsieur!

  • Jean C.
    04/01/2019 22:56

    voilà un Grand homme !

  • Catherine D.
    04/01/2019 22:26

    Son combat est le nôtre à tous car il est UNIVERSEL !!!! Nous pouvons tous lutter contre la violence faite aux femmes dans notre environnement (quartier, ville, pays). Si nous souhaitons éradiquer ce fléau qui va jusqu'à tuer, nous pouvons le faire :)

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.