retour

Ce peuple conçoit des vêtements avec des écorces d'arbre

Fabriquer des vêtements avec les ressources de la forêt : un savoir-faire ancestral et menacé par la mode industrielle. Au coeur de l'Amazonie Équatorienne, les Sápara se battent pour le préserver. Avec Nación Sapara Del Ecuador - NASE

25/02/2019 16:51
  • 350K
  • 129

59 commentaires

  • Dany S.
    24/09/2021 20:28

    C'est le "Tapa" en pays Dida

  • Marley N.
    24/09/2021 20:24

    Hôtep !!!🙏🏾🙏🏾🙏🏾🙏🏾🙏🏾

  • Marley N.
    24/09/2021 20:23

    👍🏾👍🏾👍🏾👍🏾🙏🏾🙏🏾🙏🏾🙏🏾🙏🏾

  • Élie Q.
    24/09/2021 17:43

    Voilà les gens qui ont vraiment le droit d'exister .pas ceux qui n......que la nature au nom de la civilisation pour gagner des sous .

  • Anaïs Z.
    24/09/2021 11:18

    😘

  • Marie A.
    24/09/2021 08:43

    Dans la forêt équatoriale cet arbre s'appelle "Obom" son tissu sert à la fabrication des tenues d'apparat des gardiens de la tradition

  • Jean M.
    23/09/2021 21:25

    Obóm au kmer

  • Monique S.
    23/09/2021 15:12

    Merci pour cette belle vidéo ❤️❤️❤️

  • Bangali S.
    23/09/2021 11:28

    Bonjour bonsoir comment allez-vous je veux faire ce témoignages pour vous parler du grand maître Toffa, qui m'a fait le travail dû valise magique n'hésitez pas de l'appeler où se sont le numéro WhatsApp+229 90585827 🙏 Encore il réalise le travail de portefeuille magique et des retours d'affection rapide dans 3 jours ta femme,ou ton mari va te trouver c'est le grand maître Toffa qui fait ce travail+229 90585827 Voilà les frères et soeur il va vous aider à tous vos problèmes de retour d'affection rapide, de la multiplication de l'agence, et du porte-monnaie magique, et surtout du valise magique contacter le ou appeler sur son numéro de WhatsApp+229 90585827

  • Guy B.
    22/09/2021 18:02

    Dans l'ancien temps il y avait ces genres de pagne moi j'ai vu et we c'est tih - haie écorce de l'arbre ako

  • Thierry N.
    22/09/2021 16:10

    Ils pouvaient juste enlever l'écorce puis laisser l'arbre grandir. Quel gachis

  • Quentin P.
    22/09/2021 10:19

    C'est encore mieux que le Lyocell niveau impact ! 😉

  • Quentin P.
    22/09/2021 10:19

    Léa Cassagnavère

  • Alain A.
    21/09/2021 18:28

    La ils n'y a pas de marque très très très très connue

  • Sbstn M.
    21/09/2021 17:40

    Ce savoir est menacé ? Du moment que quelques personnes se transmettent ce savoir il demeure 😁 Et il y a d'autres savoir-faire qui utilisent la nature, les plantation de coton, de lin, de chanvre... Et un métier à tisser artisanale. Rien ne se perd vraiment, d'ailleurs si on en parle c'est que ça se fait ou que l'on sait comment le faire 😉

  • Thomas D.
    21/09/2021 13:12

    A quand un slip en écorce d arbre pour les journaleux de brut?

  • Eddie J.
    21/09/2021 11:55

    Cette technique n est pas nouvelle

  • Dominique K.
    21/09/2021 07:42

    Processus d'acculturation équivalent à celui à l'oeuvre dans toutes les sociétés, dites modernes. On fait disparaître le savoir traditionnel qui est constitué de toutes les techniques de survie adaptées à l'environnement. On prive l'individu du savoir nécessaire à la satisfaction de ses besoins vitaux et par là même, de ses racines et de sa culture.

  • Laure G.
    20/09/2021 19:36

    Le béthé en cote d'ivoire a la même pratique encestrale en textile que ce peuple amazonien. Chez les béthé on appel cette étoffe provenant d'écorce d'arbres, le " Gaidè". C'est peut être la même essence d'arbre . Si c'est le cas, beaucoup de choses historiquement archivées seraient fausses. La plus par de toutes les cultures en Afrique proviennent de l'Inde ou de la Amazonie d'après l'occident. Et pourtant le commerce triangulaire justice le contraire. Allez savoir...

  • Slh B.
    20/09/2021 18:10

    Combien d'arbre abatu pour un gilet et un pantalon ? Faut arrêter ce n'est pas comme sa que sa marche

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.