retour

Haytham Al-Sayed, réfugié syrien, raconte sa nouvelle vie en France

"Je me suis habitué à la mort." Haytham Al-Sayed a vécu l'horreur de la guerre civile en Syrie. Réfugié en France depuis trois ans, il a construit une nouvelle vie. Et il a un message à faire passer.

Haytham Al-Sayed, réfugié syrien, raconte sa vie en France

Il a fui la guerre et la mort et tente de se reconstruire. Brut l’a rencontré.

Sur sa carte d’identité, il est décrit comme est réfugié, puis syrien. Haytham Al-Sayed a 23 ans. Il a quitté la guerre et sa Syrie natale il y a plus de quatre ans. Aujourd’hui, il travaille dans une association qui crée du lien entre les réfugiés et leur société d’accueil. C’est grâce à un visa obtenu pour des études qu’Haytham a pu venir en France. Il raconte.

« Tu as ta famille, toute ta vie, tu mets ça de côté »

  Je peux dire que je me suis habitué à la mort. Ça peut parfois être un peu bizarre pour quelqu’un si je lui souris dans la rue sans raison, mais moi, j’ai vu des scènes de… Peut-être que moi, j’ai vu des scènes comme dans des films, et je me suis dit : « J’en ai marre, je veux des choses plus simples que ça. »   Tu as ta famille, toute ta vie, tu mets ça de côté, et tu te dis : « Ok, je vais en construire une nouvelle. » T’es dans un endroit où tu ne connais personne et où c’est tellement probable que tu ne sois considéré comme rien, parce que c’est ce que tu vois à la télé.   Si j’ai choisi de travailler chez Singa, c’est que ça a changé ma vie. Par rapport au fait de ne pas être seul, par rapport au fait de rencontrer des gens, par rapport au fait d’apprendre le français. J’aime bien rencontrer de nouvelles personnes et les aider à résoudre des problèmes que j’ai peut-être dépassés.

« Les racistes, j’ai de la peine pour eux »

  Les migrants sont des peuples, on ne peut pas les mettre dans une seule case. Même au sein d’une famille, on ne peut pas dire que tout le monde est pareil : le père peut être sympa, la mère méchante, le fils malin… Alors tout un peuple, ce n’est pas possible qu’il soit jugé. Ceux qui sont racistes, j’ai de la peine pour eux, franchement, parce que… Imaginer que j’appartiens juste à un groupe, les Syriens, et que les autres sont mes ennemis me procure un sentiment d’insécurité effrayant.   J’aime beaucoup la France, en fait. Au début, j’avais du mal à aimer la France, parce que la beauté des endroits est liée aux gens qui de nous. Par exemple, quand on est seuls dans un château, on va avoir l’impression que c’est une prison. Et si on est dans un petit coin avec des gens qu’on aime, qui nous aiment avec qui on rit, on a l’impression que c’est chez nous.

29/07/2018 07:00mise à jour : 09/03/2020 08:27
  • 717.0k
  • 332

176 commentaires

  • Mehdi B.
    27/03/2019 08:38

    Haytham, il faut remercier Sarko et BHL pour t'avoir donné cette opportunité !

  • Léontine R.
    15/03/2019 19:21

    Je me suis également habituée à la mort .... mais par chance du lieu de ma naissance seulement , pas au massacre.... Soit heureux à présent...et que le temps panse les plaies de ta mémoire ❤

  • Lola R.
    27/02/2019 17:21

    ça c'est de l'info

  • Nathan D.
    25/02/2019 04:23

    ouais de 3 ^^ vue que je dors pas. Du coup, je traîne sur FB et regarde des vidéos. je profites selon les sujets pour relayer aux intéressés 😉 Sait on jamais si on peut faire tourner les infos 🙂

  • Houria G.
    20/01/2019 19:11

    COURAGE À VOUS ALLAH MAAK INCHALLAH

  • Charly C.
    20/01/2019 08:09

    Génial bravo !!!!

  • Chrysalide B.
    18/01/2019 16:15

    Merci å toi Haytam , merci à tous ceux qui ont permit ta rencontre ; ce partage . Adherons tous à soulager le malheur la peine de l'autre d'où qu'il vienne .

  • Jeanne E.
    17/01/2019 23:17

    singa !

  • Henri A.
    17/01/2019 10:02

    Il y a déjà trop de muzz en France ,merci à vous d’augmenter nos problèmes avec ce genre de cultures..Vous me considérez comme rageux ;alors je vous dirais allez voir comment ces gens ont pillé et détruisent la Belgique..pays si sympa avant.. Bonne journée

  • Lucile B.
    10/01/2019 01:33

    😘😘

  • Mattieu F.
    03/01/2019 23:17

    Bienvenue à toi Haytham !!! :)

  • Pascal M.
    23/12/2018 13:54

    Bande d’inculte c’est une guerre sans fin, pourquoi vous lui reprochez de pas se battre? Vous avez cru qui se battez contre qui? C’est les occidentaux les américains les saoudiens qui fournisse les armes qui bombardent aussi des « zones » soit disant ou il y a des terroristes et vont faire ce qui appel dés dommages collatéraux !! Donc arrêtez d’ouvrir vos gueules à parler bête c’est une guerre sans fin contre bien plus puissant c’est une guerre tout organisée par les élites bande de cretin pour protéger comme d’habitude notre chère Israël gagner de largent par la vente d’arme et le vol des ressources. Bienvenue à toi en France 🇫🇷 et n’écoute pas trop les gens ici beaucoup regarder la désinformation sur BFM

  • Lucie C.
    19/12/2018 00:38

    il travaille chez singa ! 👍🏻

  • Jean P.
    17/12/2018 19:14

    Je te souhaite tout le bonheur que tu tiens mérite ici c'est-à-dire chez toi tout 👍

  • Athanase V.
    17/12/2018 15:37

    Jeune homme, la vie est devant toi ! Etudie !

  • Kurt D.
    14/12/2018 20:09

    Si il a vraiment vécu ce qu' il raconte faut pas le croire ceux qui l on vécu réellement se taise

  • Florine L.
    12/12/2018 16:54

    😊

  • Thibaut R.
    10/12/2018 10:00

    Il a bien dit avoir abandonné sa famille sur place. Dommage jusque la il avait l'air honnête.

  • Archangel L.
    23/11/2018 11:54

    Les gens tant qu'ils sont dans leur petit confort ne comprendront jamais rien. Ils ont le culot de dire " si c'était moi..." mais mdrrrrr même pour ton propre salaire t'es incapable de te battre comme un bonhomme et tu oses parler des migrants. J'en ai connu deux qui ont fui. L'un afghan, l'autre iranien. Et quand la plupart ont vu des bombes tomber sur la tête de leur enfants, ou leur famille mourir d'un attentat....comment oser donner des leçons?!!

  • Han E.
    18/11/2018 15:18

    Tellement vrai sur la sensation de Bien être .. très bien imagé.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.