retour

L'écrivain et génie Daniel Tammet décrit sa synesthésie

"Quand j’étais enfant, je me sentais beaucoup comme le nombre 24." Associer une émotion à un chiffre, un mot à une couleur… C'est la synesthésie. L'écrivain Daniel Tammet vit avec au quotidien. Il raconte.

Daniel Tammet, écrivain synesthète

Daniel Tammet présente une synesthésie, un phénomène neurologique qui associe des sens qui ne sont pas habituellement connectés. Il attribue par exemple des couleurs aux mots. Rencontre.

« Le mot “love” a une couleur. Bien sûr qu’il a une couleur. C’est la couleur bleue. Parfois, je regarde un nombre et je me dis : “Le 24, c’est 4 x 6, et le 6 est triste, mais le 4 est timide“. C’est comme quand j’étais enfant. Je me sentais comme le nombre 24, parfois. J’étais à la fois triste parce que je ne m’intégrais pas, j’étais différent des autres gamins, et timide. Donc j’étais un peu comme le nombre 24. » L’écrivain Daniel Tammet, né avec le syndrome de l'autisme savant, est également synesthète, une particularité neurologique associant des sens qui ne sont pas habituellement connectés. Brut l’a rencontré.

« La première fois que j’ai vu la neige tomber, je me disais : « C’est le nombre 89 » »

Depuis notre toute petite enfance, les connections dans le cerveau se développent différemment, de manières inhabituelles, entre les différentes cellules, de sorte que les mots forment des couleurs, les nombres peuvent avoir des formes et des textures, et les sons peuvent parfois avoir des couleurs et des émotions.

La première fois que j’ai vu la neige tomber, j’étais enfant, à Londres. J’ai dit à ma famille : « Ah, regardez, il neige, c’est de la neige. » Mais dans ma tête, je me disais : « C’est le nombre 89, c’est 89. » Je ne sais pas pourquoi je fais ces associations, pourquoi 10 est comme un miroir, je ne saurais vous le dire. C’est quelque chose qui arrive spontanément, dès nos plus jeunes années. Et on n’a aucun contrôle conscient dessus.

« La première fois que je suis allé à New York, je me souviens de m’être senti entouré du chiffre 9 »

Certaines personnes me disent que les mots ont aussi des couleurs pour eux. Parfois, on a les mêmes couleurs, mais très souvent, non. C’est très personnel. La première fois que je suis allé à New York, je me souviens d’avoir regardé les gratte-ciels et de m’être senti entouré du chiffre 9, parce que les neufs sont si grands pour moi. Ils sont comme l’immensité. 

Enfant, je passais beaucoup de temps à jouer avec les nombres premiers parce qu'ils m’aidaient à comprendre comment les nombres marchent. Comment leurs schémas fonctionnent. Et ça me faisait beaucoup de bien de comprendre que les nombres étaient à l’intérieur d’autres nombres, qui étaient à l’intérieur d’autres nombres, qui étaient à l’intérieur d’autres nombres, qui étaient à l’intérieur d’autres nombres… Ça semblait durer éternellement. C’était le début d’une aventure. Avec les mots, c’était pareil. Je pouvais passer des heures sur un dictionnaire à démonter les mots et jouer avec et ça semblait durer éternellement. C’était magique.

« Quand j’écris une phrase, je dois m'assurer que les couleurs vont ensemble »

  Nabokov, qui a écrit Lolita, était synesthète. Il voyait des mots et choisissait les mots en fonction des couleurs qu’il voyait. Lolita était comme les ailes d’un beau papillon. Il adorait les papillons. Et c’est une expérience similaire pour moi. Les mots sont physiques, tangibles. Ils ont une vie, comme les nombres. Quand j’écris une phrase, je dois peser les mots presque littéralement dans mon esprit, m'assurer que les couleurs vont ensemble, le sentiment, la forme, la texture… Et ce que j’adore dans l’écriture, c’est l’idée que, le temps qu’une personne passe sur un de mes livres, elle devient synesthète aussi. 

26/02/2020 09:53mise à jour : 26/02/2020 12:34
  • 1.9M
  • 1.8K

179 commentaires

  • Alice G.
    11/08/2021 10:29

    poétique

  • Elodie P.
    27/04/2021 05:21

    Depuis toute petite je vois les chiffres et lettres en couleurs ce qui m aidais à les mémoriser très facilement je pensais que tout le monde pouvait le faire. Cet homme est incroyable

  • Mike R.
    23/04/2021 05:03

    Qui voit le temps ??

  • Aleksey V.
    23/04/2021 00:54

    Une découverte ! En tout cas, ce monsieur transporte une certaine poésie et il est très agréable à écouter. Il me rappelle plusieurs poètes surréaliste, et également Federico García Lorca et sa poésie qui n'est pas toujours comprise. Peut être que lui aussi convivait avec la synesthésie 😊

  • Cora T.
    22/04/2021 06:01

    En fait je me demande s'il parlait hébreu dans une autre vie, car chaque lettre hébraïque est unique chiffre ou un ensemble de chiffres pour former un mot....

  • Elisa Z.
    22/04/2021 04:51

    Vous semblez super nombreux je ne savais pas que ça touchait autant de monde

  • Caroline W.
    21/04/2021 14:22

    🙄

  • Clment D.
    21/04/2021 10:12

    regarde !

  • Corentin C.
    21/04/2021 06:12

    12

  • Alexandre N.
    20/04/2021 16:15

    Un mot : ASMR !

  • Mymy S.
    20/04/2021 15:55

    c’est très intéressant

  • Laura D.
    20/04/2021 13:17

    il associe les nombres et les couleurs !! C'est hyper poétique 😍

  • Clotilde B.
    20/04/2021 10:36

    😘

  • Sab H.
    20/04/2021 08:46

    .... This reminds me our conversation between letters and figures ☺️

  • Marion F.
    20/04/2021 06:32

    J'ai toujours vu les chiffres et les lettres en couleur, la musique également ... je suis à la fois étonnée et ravie de découvrir que cela porte un nom

  • Molka S.
    19/04/2021 22:50

    Je pensais que tout le monde faisait des associations hyper étranges comme ceux évoquées par Tammet. Pour ma part, je vois le 1 en rouge et le 2 en bleu et ce dernier est bleu foncé mais est une femme (plutôt frivole, très mince et peu aimable). Alors que le 12, c'est le drapeau français inversé, et ça m'évoque vaguement la fraternité. Le 9, c'est le bowling, car le 9 est une quille. Le mot "MacDo" me rappelle les mots "Chez moi" et donc les chinois 😂 Le 8 est noir parce qu'il est lucide du monde quand il se couche. (C'est du coca pour un ami) La forme triangulaire est verte et me rappelle les araignées et surtout leur toile... J'ai une amie qui associe les chiffres avec les membres de sa famille et leur trait de caractère. Dîtes moi que tout le monde est un peu synesthese ? J'ai maintenant l'impression que c'est quelque chose venue d'ailleurs...

  • Charlotte L.
    19/04/2021 21:10

    Petite ma fille associait chiffres et couleurs. Le 3 etait sage et vert etc.. aujourd'hui elle est suspectée Asperger et sa relation avec le monde est difficile

  • Tatiana T.
    19/04/2021 20:43

    Coralie trait autistique non coché

  • Mélanie G.
    19/04/2021 20:32

    rzgarde

  • Laureline A.
    19/04/2021 18:27

    !