Le rappeur marocain ElGrande Toto placé en garde à vue

Le rappeur a été placé en garde à vue suite à une déclaration à la presse sur sa consommation de cannabis.

5 personnes différentes auraient déposé plainte

Le rappeur EIGrande Toto a fait l'objet d'une garde à vue et fait l'objet d'une enquête préliminaire au Maroc. Tout a commencé le 23 septembre après un concert à Rabat. Devant la presse, le rappeur a déclaré: "Je fume du haschich et alors ? Ça ne veut pas dire que je suis un mauvais exemple pour le public." Ces propos ont fait polémique au Maroc, où l’usage récréatif du cannabis est interdit par la loi. Le 20 octobre, la police de Casablanca a convoqué le rappeur, qui a l’interdiction de quitter le Maroc. Lors d’une conférence de presse organisée le 23 octobre, l'artiste a présenté ses excuses. Un jour avec El Grande Toto

“Je présente mes excuses à toutes les personnes que mes propos ont heurtées, à commencer par les autorités, le public présent et tout le monde. Cette polémique n'était pas calculée. (…) Elle a pris trop d'ampleur et c'est une très bonne leçon pour moi. Le rap a un langage particulier, peut-être que je n'en ai pas fait un bon usage au bon moment.” Sauf que des plaintes ont été déposées contre l'artiste, l’accusant entre autre “d’incitation à la consommation de drogue”, de "diffamation, injures, et incitations à la violence” pour ses déclarations. Selon l’AFP, 5 personnes différentes auraient déposé plainte, 3 artistes, un journaliste et un policier. Le 24 octobre, ElGrande Toto a donc fait l'objet d'une garde à vue après l’ouverture d’une enquête préliminaire. L'histoire du chanvre

avatar
Brut.