Les droits des femmes en Arabie saoudite, ça donne quoi ?

La militante saoudienne Loujain Alhathloul raconte.

En Arabie saoudite, les droits des femmes, ça donne quoi ?

Pour la militante Loujain Alhathloul, c’est avant tout une question de chance.

Loujain Alhathloul est saoudienne et milite pour les droits des femmes dans son pays. « Vous pourriez avoir ma vie, et vous pourriez faire ce que vous voulez, en tant que femme moderne et libre. Ou vous pourriez être emprisonnée dans votre foyer », explique-t-elle.

Celles qui ont un tuteur très abusif sont confrontées à de nombreuses restrictions

En Arabie saoudite, les femmes sont obligatoirement sous la tutelle d'un homme de leur famille. « Si, comme moi, la femme est assez chanceuse et privilégiée pour avoir un tuteur qui la soutient, alors elle aura la meilleure vie qui soit. Elle aura le droit à l'éducation, à la santé et au travail, sans avoir à se confronter à qui que ce soit », développe la militante.

« En revanche, les femmes malchanceuses qui se retrouvent avec un tuteur très abusif sont confrontées à de nombreuses restrictions », tempère Loujain Alhathloul. Légalement, en Arabie saoudite, une femme doit avoir l'autorisation de son tuteur pour voyager et avoir un passeport.

Pour étudier à l'étranger, elle doit également être accompagnée d'un homme. « La situation idéale pour une femme en Arabie saoudite serait d'abord de la traiter à l'égal de l’homme légalement parlant. Après ça, à travers ce processus, il faudrait améliorer les droits humains, à la fois pour les hommes et pour les femmes, parce que tous souffrent et manquent de droits. »

avatar
Brut.