retour

Mission Microplastiques 2019 : aux origines de la pollution plastique en mer

6 mois à sillonner les plus grands fleuves d’Europe. C’était la mission Microplastiques 2019 menée par la Fondation Tara Océan. Leur but : remonter aux origines de la pollution plastique en mer. Ils sont revenus. Voici ce qu’ils ont observé.

Le bateau Tara remonte les fleuves pour trouver les origines de la pollution aux microplastiques

La Mission microplastiques a commencé en mai 2019. Le bateau mythique Tara a voyagé 6 mois dans 10 fleuves européens. Son objectif est de découvrir l’origine des plastiques qui polluent les océans afin de voir leur impact sur la biodiversité.

80 % des plastiques viennent des fleuves”, assure Jean-François Ghiglione, directeur scientifique de la Mission microplastiques 2019. Le filet, fait partie des outils utilisés majoritairement pendant cette expédition car il sert à récolter ces plastiques. À l’arrière du bateau se passent les prélèvements. Ainsi, parmi les fleuves échantillonnés, tous sont contaminés par le plastique. Souvent, ces plastiques font la taille d’un grain de riz et donc vont forcément impacter toute la chaîne alimentaire. Par ailleurs, ces plastiques sont des “éponges à polluant”, donc après leur ingestion, les animaux sont susceptibles d’être contaminés. L’objectif de la mission, c’est de voir l’impact des micro-plastiques sur la biodiversité.

Remonter à la source de la pollution

À l’intérieur du bateau, les plastiques sont triés et échantillonnés, avant d’être envoyés au laboratoire : “en fonction du type des plastiques trouvés on pourra remonter à la source de la pollution”, explique Valérie Barbe, chercheuse au Genoscope. Du plastique on en trouve partout, “dans l’air, dans l’eau, dans les fleuves”, énumère Romain Troublé, directeur général de la Fondation Tara Océan. Dans 5 ans, il imagine la France être la championne d’Europe de recyclage. Cependant, très loin du compte aujourd’hui, la France est l’un des plus mauvais acteurs européens sur le recyclage. Qu’on soit consommateur, entreprise ou politique “on a tous un rôle à jouer”, pour réduire la consommation de plastique à usage unique, affirme Romain Troublé.

26/11/2019 07:49
  • 153.2k
  • 59

33 commentaires

  • Thierry B.
    08/01/2020 22:55

    Marrant qu'ils ne parlent pas de la principale (et de très loin) source de microplastiques dans les rivières: le lavage des fringues en synthétique.

  • Catherine F.
    08/01/2020 06:05

    6 mois en mer pour « plus ou moins remonter à la source de la pollution » ?

  • Catherine F.
    08/01/2020 06:00

    mettre des microplastiques dans des tubes de plastique pour contrer la pollution du plastique...

  • Marine B.
    07/01/2020 20:24

    Hâte d'avoir les résultats de ces analyses pour connaître l'origine de ces micro-pièces polluantes et toxiques. Bravo à la mission et l'équipage de Tara pour leurs recherches !

  • Yann L.
    07/01/2020 19:32

    PS nos pneu de voiture personne en parle pourtant c'est lui qui nous fait le plus de mal dommage que vous pouvez pas les prélevés dans vos filet et c'est déjà pollué mec!!!

  • Michele W.
    07/01/2020 18:30

    Theatrics!

  • Aurélie D.
    07/01/2020 16:37

    C'est à eux que je pensais pour ton stage

  • Clément F.
    07/01/2020 12:49

    👀

  • Gaia B.
    07/01/2020 12:39

    💧

  • Kanabag
    30/11/2019 08:16

    : Les fibres de tissus synthétiques se retrouvent, comme les plastiques, dans les Océans… https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-nos-vetements-source-pollution-marine-microplastiques-36375/

  • Pascale M.
    28/11/2019 19:29

    "remonter aux origines de la pollution plastique en mer.", ben ce sont les fabricants de ces plastiques ET les lois qui leur permettent la fabrication, les origines !

  • Tino C.
    28/11/2019 14:46

    Il ce paye de bonne ballade avec leur fondation

  • Tristana D.
    27/11/2019 07:42

    tiens donc ça serait pas Lorient durant les premières secondes :P

  • Philippe N.
    27/11/2019 06:42

    il faudrait aller dans le Pacifique, les plus gros pourvoyeurs de plastiques sont les fleuves d'Asie

  • Gérard A.
    27/11/2019 06:41

    c'est pas un scoop merci au contribuable et plastique sur terre ?

  • Marion C.
    26/11/2019 21:52

    ❤️

  • Rudyenolenny L.
    26/11/2019 18:21

    Il vient souvent à la Rochelle se bateau bon voyage à vous👌😊

  • Maxime D.
    26/11/2019 12:36

    on aurait du y aller pour les voir à Toulon 😝

  • Ana Y.
    26/11/2019 12:17

    Sauf que la consigne, ceux qui ne comptent pas leurs sous, ils s'en fichent, et ça n'est pas les plus pauvres ( nombreux!) qui achètent de l'eau en bouteilles, ou qui font des croisières...

  • Jean M.
    26/11/2019 11:44

    Ça coûte combien au contribuable cette ballade et le résultat c'est quoi? Il y a du plastique véhiculé par les fleuves : oui.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.