Une vie : Vladimir Poutine

Il est à l’origine de la guerre en Ukraine. Voici l'histoire de Vladimir Poutine, l’un des hommes les plus puissants de la planète.

D’espion à président russe

Vladimir Poutine est né le 7 octobre 1952 à Léningrad dans une famille ouvrière d’origine ukrainienne. Son grand-père aurait été le cuisinier de Lénine puis de Staline. Son père travaille au Parti communiste mais sa mère le baptise en secret. Adolescent turbulent, il se passionne pour les arts martiaux. Il rentre ensuite au KGB, les services secrets soviétiques. Il parle couramment allemand et dans les années 1980, il recrute des espions en Allemagne de l’Est. A la fin des années 1990, il devient directeur du FSB, les services secrets russes et se rapproche du président Eltsine. Comment les médias russes couvrent la guerre en Ukraine

Il devient rapidement chef du gouvernement et affirme son autorité dans le conflit tchétchène. “Nous poursuivrons les terroristes partout, même dans les toilettes s’il le faut” déclarait en septembre 1999 Vladimir Poutine. Le 31 décembre 1999, Boris Eltsine démissionne. Vladimir Poutine le remplace avant d’être définitivement élu en 2000. “Par dessus tout, la Russie est et sera une puissance européenne majeure” affirmait en 2005 le président russe dans un discours officiel. Son leitmotiv : rendre à la Russie sa grandeur. C'est quoi le régiment Azov ?

Alexeï Navalny, les Pussy Riots ou les FEMEN dans son viseur

Pour renforcer son pouvoir, l'homme politique place ses hommes, renforce le FSB et met au pas les oligarques. Populaire auprès des Russes, Vladimir Poutine a parfois vu son autorité contestée, notamment l’été 2019 lorsque des manifestations non autorisées ont lieu. Il soigne sa communication en véhiculant une image de protecteur de la nation. Il se met en scène en musique, avec des animaux, sur le tatami. Pourquoi les influenceurs jouent un rôle dans le conflit ukrainien

Ses détracteurs critiquent son autoritarisme comme l’opposant Alexeï Navalny, les Pussy Riots ou les FEMEN. Il est accusé d’ingérence dans plusieurs scrutins occidentaux : comme la présidence américaine de 2016 ou la présidentielle française en 2017. Il a été désigné à plusieurs reprises par le magazine Forbes : “Homme le plus puissant de la planète”. Le 5 avril 2021, le président de la fédération signe une loi lui permettant de se présenter pour deux nouveaux mandats, soit jusqu’à 2036. Ramzan Kadyrov dit envoyer ses enfants combattre en Ukraine

Déclaration de guerre à l’Ukraine

Approuvée par un référendum à l’été 2020, cette révision constitutionnelle induit aussi des principes conservateurs comme l’interdiction du mariage aux personnes de même sexe, comme l’enseignement patriotique et l’immunité à vie aux présidents russes. Au cours de ses mandats, le chef du Kremlin à Moscou cherche à rétablir le contrôle de la Russie sur les pays frontaliers. L’Ukraine joue historiquement un rôle d’Etat tampon entre l’Europe et la Russie et la contrôler serait un moyen pour lui d'accroître son influence en Occident. Russie : l'empoisonnement, une longue tradition

En décembre 2021, le gouvernement russe déploie l'armée à la frontière ukrainienne et commence à effectuer des manœuvres militaires, provoquant une crise de la diplomatie. Vladimir Poutine demande aux Etats-Unis de lui garantir que l’Ukraine ne sera pas admise dans l’OTAN et qu’ils n’enverront pas de forces armées. L’OTAN et les Etats-Unis rejettent ces demandes mais ne sont pas prêts à admettre l’Ukraine dans l’organisation mondiale pour l’instant. Le 21 février 2022, Vladimir Poutine reconnaît l’indépendance des territoires séparatistes de l’est de l’Ukraine et déclare la guerre au pays. La menace nucléaire plane sur le conflit, dont les répercutions auraient lieu dans le monde entier. A 28 ans, ce jeune Russe fuit la Russie pour éviter la mobilisation

avatar
Brut.