retour

Vie scolaire et grande pauvreté, le témoignage d'une mère de famille

Une mère de famille raconte comment la grande pauvreté bouleverse la vie scolaire de son enfant. Un témoignage édifiant, lu en pleine commission parlementaire.

07/02/2018 00:00
  • 1.4m
  • 85

53 commentaires

  • Mélissa J.
    11/03/2018 13:07

    y

  • Severine B.
    18/02/2018 18:22

    Pas mal

  • Fanny G.
    18/02/2018 10:48

    Ce n'est pas qu'une question de discours entendus à la maison c'est surtout la prise de conscience de l' enfant qui s'aperçoit que , plus il va être dans les apprentissages plus il va avoir le sentiment de "dépasser" ses parents ... pas facile de se sentir à l'aise avec ça mais l'accompagnement de tous et par tous peut faire basculer cette réalité

  • Isa L.
    17/02/2018 15:22

    BRAVO !!!

  • Ludo L.
    17/02/2018 15:17

    Merci Brut de tout ces partages.. Énormes...!! Ces ouvertures , ces regards sur CE Monde qui est le nôtre...!

  • Mylene d.
    17/02/2018 12:53

    Rien de nouveau sous le soleil. Les enseignants constatent depuis de nombreuses années qu'il est très difficile de rencontrer (convoquer, recevoir, accueillir, inviter) les parents d'enfants défavorisés-et-en-difficultés. Quand bien même, on leur envoie des courriers, on passe des coups de fil, des sms (faux numéros ou 0 réponse), on fait transmettre le message. La majorité de ces gens ne viennent pas aux réunions, ni aux convocations, ni aux commissions d'éducation avant le conseil de discipline, par ex... Et maintenant, il est demandé aux enseignants de se tourner (dans le cas où ils ne l'auraient pas fait) vers les parents ? Un coup de tête vers les enfants, un coup de tête vers leurs parents, un coup de tête vers leurs cours, un coup de tête vers l'administration... Torticolis assuré.

  • Weber H.
    16/02/2018 08:31

    Écouter bien

  • Catherine M.
    15/02/2018 21:45

    Quelles sont les compétences de la dame devant le micro qui critique encore une fois les enseignants ? Ses diplômes ? Ses expériences ?

  • Jean C.
    15/02/2018 19:02

    Bla bla quand ils auront fini l'école ils iront où

  • Jo J.
    15/02/2018 15:41

    les parents devraient faire attention à leur discours. quand ils disent qu'ils n'aiment pas lire, qu'ils n'aiment pas l'école, qu'ils s'en sont sortis sans avoir fait d'études, ils influent négativement sur la réussite de leurs enfants. quand ils ne soutiennent pas les enseignants ils font entrer l'enfant en conflit. j'ai eu un élève dont le père ne savait pas lire. mais, cet homme avait un discours qui a fait que son fils réussisse là où lui avait échoué. il ne savait pas lire mais était intelligent.

  • Chuck M.
    15/02/2018 13:45

    Pffff ce qu'il faut pas entendre !!!!

  • Myrtille F.
    15/02/2018 11:54

    Intéressant non ?

  • Thérèse C.
    15/02/2018 08:30

    Même situation avec le enfants du voyage !

  • Yamina B.
    15/02/2018 01:14

    Juste et plus qu'indispendable. URGENT en vérité

  • Norbert A.
    14/02/2018 20:59

    C'est une véritable révolution à provoquer dans "l'éducation nationale".

  • Cyrielle B.
    14/02/2018 20:04

    j'ai pensé à toi

  • Marie-Lise N.
    14/02/2018 17:43

    Vous avez tout compris madame, et quel plaisir d'entendre quelqu'un qui exprime devant nous, "ma profession de foi", celle qui m'a animée pendant 37 années avec les enfants, et leurs parents. Mon ex - métier Institutrice 💓

  • Yoan L.
    14/02/2018 17:32

    , Na dit à toi d'pas jacqu'ter à l'école comme à la baraque!! 😂�eer

  • Dhu N.
    14/02/2018 15:51

    ....

  • Myriam E.
    14/02/2018 15:49

    Tellement vrai !