Ces photos de lions en captivité ont déclenché une vague de mobilisation

Alors que le Soudan traverse une crise économique, les gérants de ce zoo affirment ne plus avoir les moyens de s'occuper de tous les animaux. Lions affamés, malades, blessés… L'ONG FOUR PAWS a décidé d'intervenir.

Au Soudan, l’ONG FOUR PAWS vient au secours des lions affamés

Alors que le pays traverse une crise économique, les gérants d’un zoo de Khartoum affirment ne plus avoir les moyens de s'occuper de tous leurs animaux.

Osman Salih ne s'attendait pas à faire cette sinistre découverte… Alors qu’il se promenait avec son fils dans le zoo d’Al-Qureshi, au Soudan, il a vu trois lions au bord de la mort. « Il y avait cinq lions, dont trois dans des conditions vraiment critiques. Ils étaient mal nourris, et il était clair qu'ils avaient besoin de soins urgents, de nourriture et de soins médicaux », se souvient le père de famille, habitant de Khartoum.

Le 20 janvier, une des lionnes malades meurt

Alors que le Soudan traverse une crise économique, les gérants du zoo affirment en effet ne plus avoir les moyens de s'occuper de tous leurs animaux. Alarmé par ces animaux affamés et très affaiblis, Osman Salih décide de lancer l'alerte sur les réseaux sociaux. En quelques heures, sa publication devient virale. « Dans les 12 heures, les représentants du gouvernement et les représentants du parc étaient sur place. Nous les avons rencontrés et nous avons commencé à chercher des solutions urgentes pour améliorer les conditions des lions », se réjouit Osman Salih.

Mais il est déjà trop tard. Le 20 janvier, une des lionnes malades meurt. Alertée, l'ONG FOUR PAWS décide d’intervenir. Quelques jours plus tard, une équipe de l’ONG arrive sur place, avec le vétérinaire Amir Khalil. « Nous avons trouvé quatre lions, deux hyènes, des tortues et des serpents. Les lions n'étaient pas du tout en bon état, surtout deux d'entre eux, un mâle et une femelle », se souvient le vétérinaire.

« Mansour se renforce de jour en jour ! »

L'ONG s'occupe en priorité de la lionne Kandaka et du lion Mansour, qui paraissent en grand danger. « Nous avons trouvé la femelle Kandaka dans de très, très mauvaises conditions, des conditions très critiques. Elle était presque inconsciente, elle était presque dans le coma, elle ne bougeait pas du tout et elle était extrêmement déshydratée. Le mâle va un peu mieux, mais il est également dans des conditions critiques », développe Frank Göritz, vétérinaire en chef Leibniz Institute for Zoo and Wildlife Research.

Après avoir examiné les lions, les soigneurs placent Kandaka sous perfusion pour la réhydrater. Après deux semaines de soins, FOUR PAWS publie des photos du lion Mansour. Et le nouvelles sont bonnes, selon Frank Göritz. « Tout comme Kandaka, il fait de grands progrès alors que nous continuons à lui fournir des soins médicaux et de la nourriture. De plus, nous avons donné au lion un enrichissement stimulant pour qu'il puisse jouer, s'étirer et se gratter. Sa santé ne cesse de s'améliorer et Mansour se renforce de jour en jour ! »

avatar
Brut.
19 février 2020 11:31