Un demi-million de bernard-l'hermites ont été retrouvés morts

Plus d’un demi-million de bernard-l’hermite tués. C’est l’hécatombe qui a eu lieu sur ces deux îles extrêmement isolées. Et le coupable, c'est lui.

Plus d'un demi-million de bernard-l'hermites victimes de la pollution plastique

Deux endroits extrêmement isolés sont particulièrement touchés par la pollution plastique. Il s’agit des îles Cocos situées dans l'océan Indien et de l'île Henderson, dans l'océan Pacifique. Les courant marins y ramènent d'énormes quantitées de déchets. Chaque année, 570 000 bernard-l'hermites meurent à cause du plastique.

Rien que sur les Îles Cocos, il y aurait près de 414 millions de débris d'origine humaine à la surface, mais aussi sous sous terre. Une expédition scientifique menée en 2019 a permis d’identifier la provenance des déchets en plastique sur sur l'île Henderson, également très touchée. Cette pollution vient de loin et met en danger de nombreuses espèces, dont le bernard-l'hermite. En effet, ces crustacées sont particulièrement touchés par le plastique. Initialement sans carapace, ils sont à l'affût d'un abris pour se protéger et utilisent généralement une coquille de gastéropode. Lorsqu’un bernard-l'hermite meurt, il dégage une odeur qui avertit ses congénères que l'abris est désormais disponible.

"Le bernard-l'hermite joue un rôle primordial dans l’écosystème"

Mais depuis l’augmentation massive de la pollution plastique, ce signal se retourne contre eux. En effet, sur ces îles, le plastique est tellement abondant qu'il forme des barrières difficiles à franchir pour ces crustacés et de nombreux récipient en plastique deviennent ainsi des pièges mortels. Un des contenants retrouvé sur l’île Henderson renfermait 526 individus morts. Très peu connus, les bernard-l'hermite jouent pourtant un rôle primordial dans le fonctionnement des écosystèmes. En effet, ce sont eux qui aèrent le sol, le fertilisent, éliminent les détritus, dispersent les graines…

avatar
Brut.
20 décembre 2019 07:58