retour

1 an après son cri d'alarme sur les maisons de retraite, Hella Kherief raconte

"On maltraite nos aînés" Hella Kherief est aide-soignante. Il y a un an, dans Envoyé spécial, elle dénonçait les conditions d’accueil des personnes âgées dans les maisons de retraite. 1 an après son cri d'alarme, elle raconte les difficultés qu'elle a rencontrées pour retrouver un travail après l'émission.

TBT : “Quand je vois les EHPAD françaises (…) Autant mourir avant” : Hella Kherief, l’aide-soignante qui continue de lutter pour l’amélioration des conditions de son métier

Aide-soignante, Hella Kherief a dénoncé il y a un an les conditions d’accueil des personnes âgées dans les maisons de retraite, lors d’une émission d’Envoyé spécial. À l’époque, Brut l’avait interviewée. Blacklistée, elle a perdu son emploi, mais a eu le courage de dénoncer les conditions de travail lugubres des aides soignants, dans son livre. Un an plus tard, elle raconte.

Hella Kherief pointe le traitement des personnes âgées dans les maisons de retraite qu’elle juge “inadmissible”. “Ce n’est pas possible d’être deux aides-soignantes pour un établissement qui accueille 94 résidents la nuit”, dénonce-t-elle. Par exemple, elle se souvient ne pas avoir pu changer la couche d’une personne âgée. Et des exemples comme celui-ci, elle en a beaucoup. En effet, pour Hella Kherief, “il ne faut pas oublier que nos jeunes d’aujourd’hui ce sont les vieux de demain.

Bannie du milieu de la santé, Hella Kherief rebondit

À la suite de cette dénonciation, retrouver du travail a été une rude épreuve pour Hella Kherief. “Blacklistée, j’avais l’impression d’être quelqu’un qu’il fallait à tout prix bannir du milieu de la santé”, confie-t-elle. Il a fallu qu’elle attende 4 mois avant d’être embauchée, uniquement pour des remplacements. “Mais cela m’a permis de gagner un salaire, de payer mes factures et de nourrir mes enfants”, se rassure-t-elle. Aujourd’hui, Hella Kherief travaille dans un hôpital privé, au sein d’un service de réanimation. Si les échanges avec les personnes âgées lui manquent énormément, elle essaye néanmoins de s’épanouir dans ce qu’elle fait.

Hella Kherief réussit à transmettre son message à travers l’écriture d’un livre

Contactée par une maison d’édition, elle se voit proposer l’écriture d’un livre. Réticente au départ, Hella Kherief ne voulait pas subir d’autres représailles. Mais après réflexion, elle se sent prête à poursuivre son combat d’améliorer les conditions de travail au sein des EHPAD. “Les paroles s’envolent mais les écrits restent”, justifie l’aide-soignante. Outre la fierté d’avoir écrit cet ouvrage, c’est surtout son devoir de libérer la parole des aides-soignants qu’elle a souhaité appliquer. À la suite à la publication du livre, Hella Kherief a eu énormément de retours et de remerciements. Beaucoup d’aides-soignants se sont rendus compte qu’ils n’étaient pas des cas isolés.

Le gouvernement face au problème des aides-soignants

Selon Hella Kherief, l’institution force à être maltraitant, malgré la bonne volonté des soignants : “On rentrait chez nous et on se mettait à pleurer car on n’était pas satisfaits du travail qu’on venait d’accomplir.” En janvier 2019, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a promis d’aider les aides-soignants. Selon elle, le travail du personnel au sein des EPHAD doit être reconnu. Agnès Buzyn a ainsi proposé de verser une prime aux aides-soignants. Mais pour Hella, cela ne changera pas la situation : “Ce n’est pas avec cette prime qu’on sera moins maltraitants et plus considérés.” Elle aimerait que le problème soit pris au sérieux. En effet, elle rappelle le nombre croissant de suicides et que les gens ne veulent plus faire ce métier. “Aujourd’hui, quand je vois les EHPAD françaises, j’en ai pas envie. Autant mourir avant.

03/10/2019 07:02
  • 2.2m
  • 2.2k

480 commentaires

  • Valerie D.
    22/02/2020 18:11

    Un moment donné faut arrêter à vous entendre on tabasse on maltraite dans tous les EHPAD les personnes âgées. Stop avec ça il y a des endroits où les personnes âgées sont très bien soignés. Respect aux personnels soignants

  • Brigitte P.
    28/01/2020 00:39

    Bravo à vous Pour ça que je suis à cent pour cent pour les maisons d accueil

  • Monique B.
    19/01/2020 10:05

    futur mnmj

  • Rojola M.
    10/01/2020 18:12

    .Il y à des gens sans abris et en bonne santé pourquoi ne les pas chercher pour les aider dans ce travail.

  • Djanat A.
    06/01/2020 16:10

    Il y a eu même un résident un monsieur les infirmières ils viennent sa toilette ils font sa toilette sans enlever les chaussures et les chaussures des mois et des mois et des mois dans son pied ça sentait vraiment mauvais et qui peut pas marcher avec ses chaussures une fois qu'ils ont enlevé les chaussures ils ont trouvé des ongles de 4 cm un c'était ses pieds ça le fait mal les chaussettes ils ont devenu comme des cartons salle et les ongles très très longs salle et branché mais c'était vraiment dégueulasse dans cette maison de retraite il y a eu beaucoup des personnes âgées maltraités et quelle colle employer on travaille comme des esclaves dedans et on peut pas parler sinon tu perds ta place moi je suis parti de là-bas avec harcèlement et c'est là-bas que je suis tombé malade des musées Paul l'attention c'était comment c'est là-bas c'est un travail très très dur et il l'aura soit avec les employés soit avec le patron

  • Djanat A.
    06/01/2020 15:59

    Vous avez raison j'ai travaillé dans une maison de retraite je rentre le matin pour le petit-déjeuner à 6h30 on a monté des chariots pour le petit-déjeuner je trouve des résidences quelques and qui train de nager dans leur piece quand je dis nager c'est nager qu'est-ce que je vais faire je vais donner le petit-déjeuner où je change la résidence mais moi je peux pas la laisser comme ça et je le donne le son petit-déjeuner je change la résidence des draps et je change sa couche et je le mets à sa place pour son petit-déjeuner mais il y a des employés qui me disent les photos tu es c'est pas votre travail et ça c'est comme ça qui ça commence harcèlement jusqu'à je suis parti c'était arrivé beaucoup de choses

  • Eliete A.
    28/12/2019 21:11

    Courage 🙏🏿

  • Héléna C.
    22/12/2019 19:19

    Heureusement qu'il existe encore des personnes qui sont courageux pour oser dire ce qui se passe dans ses établissements pour personne âgés ! Espérons que les choses changent et s'améliorent ! Merci pour ce que tu fais !

  • Marianne W.
    21/12/2019 10:40

    Tres courageuse et grand coeur. C'est incroyable que les gens qui disent la verite et souhaite ameliorer soient mise a l'ecart. Ses enfants doivent etre fiers et deviendront comme elle.

  • Brahim A.
    20/12/2019 08:25

    Brave et courageuse femme.là c'est ce que doit faire chaque personne qui voit des choses non convenable dans sa société,. Merci pour cette leçon de citoyeneté

  • Pedro M.
    18/12/2019 02:29

    Bravo👏👏👍

  • Andre P.
    13/12/2019 18:06

    Pauvre france .quelle honte . Tous des voyous ...

  • Linda B.
    04/12/2019 08:21

    Bravooo et courage

  • Eleonor A.
    02/12/2019 20:59

    Pays où tout n est que tromperie organisée ! = la France

  • Karine M.
    30/11/2019 17:47

    Cet toujours comme ça aujourd'hui voire pire moi viens de finir un CDD mes collègues font au mieux pour les résidents mais les budgets ne suive pas hélas JP que vous aurez un poste vite fait une maman soignante

  • Candy C.
    22/11/2019 06:22

    Bravo, s’il y avait plus de gens comme vous le monde tournerait mieux... j’ai une amie qui elle a dû démissionner de la maison de retraite où elle travaillait à cause des mauvais traitements qu’elle constatait sur des personnes âgées et auxquels elle ne voulait pas participer. Malheureusement elle s’est contentée de partir sans faire de vague pour pouvoir continuer à travailler, mais c’est dramatique comme les choses peuvent dégénérer dans les institutions publiques et privées, on dirait que les gens perdent la notion du bien et du mal...

  • Madeleine M.
    21/11/2019 20:07

    Bravo Madame . En 2003 je visitais une personne agée dans une maison de retraite j'y ai vu des horreurs . J'ai tout fait pour faire remédier ces choses...donc je sais ce que vous avez vécu . Merci à vous

  • Patricia M.
    19/11/2019 04:36

    Votre patron est un gros con

  • Malika C.
    18/11/2019 15:09

    Bravo mais elle a payé cher la pauvre maintenant elle a beaucoup de difficultés à retrouver un emploi ils ont tous peur ils y a de quoi.Mais je trouve qu'elle n'a pas eu de soutien de toute part (les autres aides soignantes et le personnel soignant) qui sont toujours en train de se plaindre de leurs conditions difficiles et ça personne ne peut contester mais pourquoi alors cette indifférence totale.

  • Nguyen T.
    17/11/2019 22:59

    Je vous trouve formidable et très courageuse de dénoncer les conditions de travail pénibles ds des maisons de retraites . Il faut punir l’établissement qui est coupable mais pas vous. Parce qu’ils ont peur de la vérité . Bravo madame. Tous mes respects 👍

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.