retour

Aide à domicile, un métier qui souffre d'un manque de reconnaissance

Pendant le confinement, ils restent au contact des plus fragiles. Voici leur quotidien.

Pas de confinement pour les aides à domicile

Malgré l’épidémie de Covid-19, elles restent au contact des plus fragiles. Brut les a suivies.

« Aujourd’hui on parle beaucoup des soignants, des pharmaciens, on les applaudit à 20 heures… Mais les aides à domicile sont un petit peu les oubliées », constate tristement Aurore Delreux, aide à domicile dans le Nord. Bruit l’a rencontrée, ainsi que plusieurs de ses collègues. Pendant l’épidémie de Covid-19 et le confinement, elles comptent parmi les uniques relations sociales des personnes âgées et dépendantes.

20 % des aides à domicile sont en-dessous du seuil de pauvreté

Aide à domicile est un métier à part entière, principalement exercé par des femmes. Quotidiennement, elles aident les personnes dépendantes à se lever, à se coucher, à se déplacer, à se nourrir, à faire leur toilette et à prendre leurs médicaments. « Pendant cette crise du coronavirus, elles ont une place singulière. Les personnes âgées sont aujourd’hui les premières victimes du Covid-19, et les aides à domicile ont un rôle clé », estime Guillaume Quercy, président de l'Union Nationale de l'Aide, des soins et des services à domicile (Una).

97 % des aides à domicile sont des femmes, selon l’Union syndicale de branche de l'aide à domicile. Leur salaire tourne autour du SMIC horaire, et 89 % d'entre elles sont à temps partiel. 20 % des aides à domicile sont en-dessous du seuil de pauvreté. Les aides à domicile ont par ailleurs perdu 13 % de pouvoir d'achat en 10 ans.

Environ 800.000 personnes âgées en perte d’autonomie à domicile

« Nous estimons à 800.000 le nombre de personnes âgées en perte d’autonomie à domicile. Et dans le cœur de la crise, on pense que 60 à 70 % d'entre elles continuent de bénéficier de cet appui au quotidien », indique Guillaume Quercy. Qui tempère toutefois : « La plupart du temps, lorsque l'appui est maintenu, il est lui-même réduit en termes de temps passé auprès des personnes. Mais dans cette situation, ce que l'on observe surtout, c'est que ces chiffres sont très différents d'un territoire à l'autre. »

Ces inégalités territoriales sont dues aux différentes politiques menées par les conseils départementaux, principaux financeurs des services d'aides à domicile. « Dans cette crise, les inégalités peuvent s'accroître. Tout simplement parce que l'État a demandé aux départements de poursuivre leurs financements à même niveaux pendant la crise des services d'aide à domicile », explique Guillaume Quercy.

65 % des aides à domicile continuent de travailler pendant le confinement

65 % des aides à domicile continuent de travailler pendant la crise sanitaire. Aussi les services ont-ils été réorganisés afin d’assurer les interventions prioritaires. Un problème subsiste cependant : le manque de matériel sanitaire. « L’affaire des masques est terrible. Il fallait aller récupérer le matériel, les masques dans une pharmacie, qui avait de tous petits stocks, et qui devait également en délivrer aux médecins et infirmiers libéraux. L’aide à domicile était la dernière roue du carrosse », se souvient Guillaume Quercy.

Pourtant, les aides à domiciles jouent un rôle social et sanitaire essentiel. « Sans ces professionnelles, les solutions pour les personnes âgées seraient plus que limitées : hospitalisation, Ehpad, solidarité familiale, donc épuisement des aidants. Ce sont des métiers d'utilité publique », résume Guillaume Quercy. À l’heure actuelle, nombreuses sont celles qui considèrent que le gouvernement les a oubliées.

28/04/2020 06:30
  • 3.5M
  • 2.1K

1597 commentaires

  • Hakim T.
    06/12/2021 18:12

    Sens elle que deviendrait nos aînés

  • Norah B.
    26/11/2021 12:05

    Quelle honte !! De ne pas reconnaître le dévouement moral et physique que donne les aides à domiciles !!! Est surtout leurs salaires !!! 🤲🏻🤲🏻🤲🏻

  • Caroline F.
    13/11/2021 22:09

    Faire de l'humain ne paie pas.

  • Cricri P.
    13/11/2021 12:07

    Un salaire de misère

  • Teixeita S.
    21/10/2021 19:58

    Bravo

  • Odile M.
    20/10/2021 13:30

    C est très bien ce petit film mais moi c est un métier que j adorais et je l’es arrêter car vraiment sous payer et beaucoup de travail chez les clients pas assez de temp pour sens occupe correctement et dessus de ne pas avoir été reconnut

  • Sylvie D.
    11/10/2021 17:57

    Toute mon admiration pour les aides à domicile qui s investissent pour un salaire de misère chapeau

  • Mélusine T.
    10/10/2021 02:20

    Aides à domiciles et les agents de propreté font un travail exceptionnel , difficile . Elles méritent un salaire meilleur !!!!😊

  • Maryvonne L.
    04/10/2021 15:18

    Ces femmes sont très courageuses face à des personnes bien malades importantes et comme si cela ne suffisait pas;elles doivent tenir les intérieurs de ces personnes âgées impeccables et ce durant seulement 2 heures qui leurs sont allouées. Il faut aimer s occuper des personnes âgées,seules,isolées où leurs familles les a complètement oubliées.c est choquant mais c'est mieux que de se retrouver dans une maison de retraite pas toujours très correcte pour certaines choses.y ayant travaillé,j ai été choquée par le genre d alimentation qu on leurs donnait.pas de loisirs ;rester sur une chaise tout l après-midi vers 16h,une tisane bien chaude sans petits gâteaux,le soir venu le repas et c était nous,simple employées qui leurs donnions leurs traitements ( chose interdite!!) Car les infirmières ne venaient pas pour les 21h où tous étaient près (ou pas???)à passer la nuit!!j y suis restée qq mois et un matin,j'ai demandé à parler à la direction!!aussitôt demandé,aussitôt reçue !je me suis exprimée sur les côtés choquants de la vie de ces "petits vieux "dans l enceinte de l organisme,tout mon ressenti très poliment bien sûr !!j'ai perdu mon travail pour défendre une bonne cause et Mme la directrice,3 semaines plus tard,à repris ses billes...et est passée devant le tribunal ? Pas à cause de moi,je n aime pas les embrouilles...je pense que des plaintes ont dû être déposées !!on ne peut pas gagner à tous les coups. Il s agissait de vies humaines,on ne rigole pas avec ça !!

  • Martine L.
    02/10/2021 05:03

    Bravo aux aides à domiciles respetc. Il en faut.

  • Marylene L.
    23/09/2021 20:39

    Je suis d accord les aides à domicile sont mal payés le

  • Dufresne A.
    22/09/2021 10:43

    J'ai été aidé à domicile pour les personnes âgées qui on non vraiment besoin je suis dacort on se sens utile mes les personnes qui vous font venir juste pour du repassage et on peut manger par terre et sa 30 àns je suis prise pour la boniche il devrai faire le tri entre se qui on non vraiment besoin des aides à domicile

  • Vtt F.
    10/09/2021 13:42

    Courage ma mère aussi à eu cette maladie c est pas évident prenez soin de votre épouse et de vous même

  • Valerie L.
    09/09/2021 15:35

    Valorisez notre métier Remunerez nous,correctement,honnêtement Payez,nos frais kilométriques à ça juste valeur Et,vous trouverez main d oeuvre

  • Aline C.
    02/09/2021 16:55

    Merci vous Mr de nous soutenir oui Anne Gmz on a pas de reconnaissance

  • Pascale M.
    02/09/2021 15:24

    Bravo a ce métier très difficile et pas assez payé

  • Thérèse A.
    29/08/2021 10:48

    .

  • Anne M.
    08/08/2021 18:01

    Si ells pouvaient travailler au moins au lieu de rester 1h devant leur café

  • Anne M.
    08/08/2021 17:58

    Il y a pas une autre blouse à mettre encore !?n importe quoi

  • Annickou F.
    24/07/2021 16:48

    Augmentation des salaires

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.