retour

Aide à domicile, un métier qui souffre d'un manque de reconnaissance

Pendant le confinement, ils restent au contact des plus fragiles. Voici leur quotidien.

Pas de confinement pour les aides à domicile

Malgré l’épidémie de Covid-19, elles restent au contact des plus fragiles. Brut les a suivies.

« Aujourd’hui on parle beaucoup des soignants, des pharmaciens, on les applaudit à 20 heures… Mais les aides à domicile sont un petit peu les oubliées », constate tristement Aurore Delreux, aide à domicile dans le Nord. Bruit l’a rencontrée, ainsi que plusieurs de ses collègues. Pendant l’épidémie de Covid-19 et le confinement, elles comptent parmi les uniques relations sociales des personnes âgées et dépendantes.

20 % des aides à domicile sont en-dessous du seuil de pauvreté

Aide à domicile est un métier à part entière, principalement exercé par des femmes. Quotidiennement, elles aident les personnes dépendantes à se lever, à se coucher, à se déplacer, à se nourrir, à faire leur toilette et à prendre leurs médicaments. « Pendant cette crise du coronavirus, elles ont une place singulière. Les personnes âgées sont aujourd’hui les premières victimes du Covid-19, et les aides à domicile ont un rôle clé », estime Guillaume Quercy, président de l'Union Nationale de l'Aide, des soins et des services à domicile (Una).

97 % des aides à domicile sont des femmes, selon l’Union syndicale de branche de l'aide à domicile. Leur salaire tourne autour du SMIC horaire, et 89 % d'entre elles sont à temps partiel. 20 % des aides à domicile sont en-dessous du seuil de pauvreté. Les aides à domicile ont par ailleurs perdu 13 % de pouvoir d'achat en 10 ans.

Environ 800.000 personnes âgées en perte d’autonomie à domicile

« Nous estimons à 800.000 le nombre de personnes âgées en perte d’autonomie à domicile. Et dans le cœur de la crise, on pense que 60 à 70 % d'entre elles continuent de bénéficier de cet appui au quotidien », indique Guillaume Quercy. Qui tempère toutefois : « La plupart du temps, lorsque l'appui est maintenu, il est lui-même réduit en termes de temps passé auprès des personnes. Mais dans cette situation, ce que l'on observe surtout, c'est que ces chiffres sont très différents d'un territoire à l'autre. »

Ces inégalités territoriales sont dues aux différentes politiques menées par les conseils départementaux, principaux financeurs des services d'aides à domicile. « Dans cette crise, les inégalités peuvent s'accroître. Tout simplement parce que l'État a demandé aux départements de poursuivre leurs financements à même niveaux pendant la crise des services d'aide à domicile », explique Guillaume Quercy.

65 % des aides à domicile continuent de travailler pendant le confinement

65 % des aides à domicile continuent de travailler pendant la crise sanitaire. Aussi les services ont-ils été réorganisés afin d’assurer les interventions prioritaires. Un problème subsiste cependant : le manque de matériel sanitaire. « L’affaire des masques est terrible. Il fallait aller récupérer le matériel, les masques dans une pharmacie, qui avait de tous petits stocks, et qui devait également en délivrer aux médecins et infirmiers libéraux. L’aide à domicile était la dernière roue du carrosse », se souvient Guillaume Quercy.

Pourtant, les aides à domiciles jouent un rôle social et sanitaire essentiel. « Sans ces professionnelles, les solutions pour les personnes âgées seraient plus que limitées : hospitalisation, Ehpad, solidarité familiale, donc épuisement des aidants. Ce sont des métiers d'utilité publique », résume Guillaume Quercy. À l’heure actuelle, nombreuses sont celles qui considèrent que le gouvernement les a oubliées.

28/04/2020 06:30
  • 3.0m
  • 1.9k

1453 commentaires

  • Fabienne P.
    19 heures

    Bravo j y ai travaillé un moment je sais ce que c est courage a vous tout mon soutien

  • Anthony P.
    2 jours

    Voilà pourquoi je supporte plus les sport peut être pas. Grand chose avoir met. Quand on voie leur salaire c est abusers vrement alor que les gens qui boss dur comme ce métier d aide à domicile ça ne paye pas trop... Il vont cher plusieurs personne ce déplace parfois à l opposer de la ville ces gens là. Payer les c'est deguelass

  • Marie D.
    3 jours

    Merci brut tres beau reportages et tres realiste

  • Evelyne L.
    3 jours

    Merci à toutes ses personnes qui prennent encore soin de nos personnes âgées, les oubliées de nos politiques. 😱

  • Laurence V.
    4 jours

    Un grand bravo pour ce personnel aussi dévoués et je demande une grande reconnaissance de la part de nous tous car demain ce sera notre tours à avoir besoin d’eux.

  • Martine D.
    4 jours

    Ouï ce métier mérite d'être reconnu. C'est une utilité. Pour les gens seul abandonné. Et handicapé.

  • Styl É.
    4 jours

    ❤❤❤

  • Marie-Andrée D.
    5 jours

    Travail très difficile et peu reconnu bravo à vous

  • Noeline A.
    5 jours

    Auxiliaire de vie un boulot que J'ADORE vraiment mais tellement mal payé 😢😥😢😥😢😥

  • Noeline A.
    5 jours

    Désolé mais une aide à domicile ne fait pas de toilette sinon a quoi sert l'auxiliaire de vie donc c'est vraiment son travail??? en plus elles ne sont pas formées pour ça

  • Gwladys M.
    5 jours

    regarde la

  • Michele B.
    6 jours

    Ce n'est pas normal, que toutes ces aides à domicile, soient si peu rémunérées ! Elles méritent amplement davantage.! Je n'ai pas de mots mais les soutiens, vraiment de toute mon âme. Bravo à elles, pour ce lien qu'elles ont, entre " les patients" et la famille, qui parfois, ne peut être présente... Je les soutiens de tout cœur

  • Severine G.
    6 jours

    Beau métier mais très très mal rémunéré !!! 😩

  • Adélaïde A.
    01/08/2020 08:54

    C’est le métier de ma maman, elle travaille tellement qu’elle n’a même pas de temps pour elle. Et de plus même pas de reconnaissance de la part de ses employeurs😡. Courage à toutes les femmes qui font ce métier qui est très difficile!

  • Nathalie G.
    31/07/2020 19:39

    Moi je l'ai fait se métier.. On travail pour rien tout va aux associations

  • Bouchra F.
    30/07/2020 23:43

    Magnifique force à vous votre métier et formidable

  • Bernard A.
    28/07/2020 09:49

    du personnel indispensable qui doit être rémunérer plus amplement .service d utilité publique.

  • Marie D.
    27/07/2020 20:00

    Vrai à ma retraite je touche 860 euro complètementaire 39 euro choquant

  • Marie D.
    27/07/2020 19:58

    Je suis aide à domicile de nuit retraitée

  • Daisy L.
    27/07/2020 10:29

    Je trouve scandaleux le salaire minable des aides à domicile, le gouvernement est pourri, ses personnes devraient avoir un salaire à sa juste valeur, qu'on baisse les salaires de nos clowns du gouvernement, qui ne mérite pas d'avoir des salaires élevés, quand ont pense qu'ils sont payés avec nos impôts pour des personnes qui ne foutent rient.

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.