Au Pérou, la marée noire continue

Alors qu’une marée noire frappe le Pérou, une vague de manifestations déferle dans le pays. Brut vous dit tout.

“Jusqu’à présent, nous n'avons pas vu d'actions très articulées ou très fortes”

Le Pérou est confronté à l’une des pires catastrophes environnementales de son histoire. Depuis le 15 janvier, un déversement de pétrole fait des ravages sur la faune, la flore et l’économie de la région. Les Péruviens se mobilisent pour demander la justice environnementale et que des mesures soient prises contre la raffinerie. Mais une semaine après la déclaration de l’état d’urgence environnemental au Pérou, la situation reste très préoccupante. Brésil : des galettes de pétrole ont envahi une centaine de plages

La catastrophe environnementale, en plus d'affecter la santé de la population locale, a également paralysé l'activité économique dans la région. Le 25 janvier, l'Agence d'évaluation et de contrôle de l'environnement (OEFA) annonçait une deuxième fuite. Désormais, des manifestations sont organisés dans tout le pays pour réclamer la justice environnementale et des actions contre Repsol. Colombie : un ancien puits de pétrole fuit en continu depuis le 3 mars

avatar
Brut.