retour

Bernard, 1m30, raconte son quotidien

"Les mots du médecin pour annoncer mon handicap à mes parents, c'était : 'Bernard, ça sera un nain de cirque.' Un nain de cirque !" Bernard fait 1m30. Il raconte.

Le quotidien de Bernard, personne de petite taille

En 2015, Bernard a lancé sa chaîne YouTube, « La vie ordinaire d’une personne de petite taille ». Pour lutter contre les préjugés, il instruit et se montre très pédagogue. Brut l’a rencontré.

« Il y a quand même très souvent des personnes qui me posent la question : “Mais Bernard, comment tu fais pour conduire ?” Regardez, c’est très simple. J’ouvre la porte. Je m’installe. Et voilà ! » En relatant ce genre de situations tout à fait banales, Bernard, 1,30m, entend faire comprendre au plus grand nombre que son quotidien n’est pas foncièrement différent du leur. Aussi a-t-il lancé sa propre chaîne YouTube, « La vie ordinaire d’une personne de petite taille ». Brut l’a rencontré.

« Ma mère m’a toujours dit : ‘’Tu es trop petit, débrouille-toi tout seul !’’ »

Les mots que le médecin a utilisés pour qualifier la petite taille à mes parents, pour leur annoncer mon handicap, c’était : « Bernard, ça sera un nain de cirque. » Un nain de cirque ! Comment on peut qualifier une personne comme ça ? C’est humiliant, c’est n’importe quoi. On est des personnes comme tout le monde. Je ne travaille pas dans un cirque. Je travaille dans une entreprise normale dans le secteur de la communication, et voilà.

Ma mère m’a toujours dit : « Tu es trop petit, débrouille-toi tout seul ! Monte sur une chaise, fais quelque chose, mais tu peux te débrouiller. Il n’y a pas de soucis, il y a toujours une solution. »

J’ai pris conscience de mon handicap à l’entrée du CP. En maternelle, tout est petit, tout est à petite échelle. De petites chaises, de petites tables, ça allait encore. Par contre, quand vous arrivez sur les bancs du CP et que vous découvrez qu’il faut se hisser sur la chaise pour pouvoir monter sur le bureau, là, vous vous dites : « Ah, il y a peut-être un petit souci. »

« J’ai eu des coups de cœur, mais à chaque fois, c’était un refus »

Il y a un point qui a peut-être marqué encore plus mon handicap, c’est la période des premières amours. La plupart des copines avec qui je voulais sortir étaient beaucoup plus grandes que moi. Quand on est à l’adolescence, on est un peu bête, on se construit et on ne veut pas forcément sortir avec une personne plus petite. Même si j’étais toujours la personne très gentille, même si j’étais toujours le copain toujours là, l’épaule sur qui on pouvait compter si jamais on pleurait, si jamais on avait des soucis de cœur…

J’ai tenté à plusieurs reprises, on ne va pas se leurrer non plus ! J’ai eu des coups de cœur, j’ai eu des émois. Mais à chaque fois, c’était un refus. J’ai fait mon premier bisou à 24 ans. C’est vrai que ça fait tard, mais j’avais croisé une fille qui était plus ouverte d’esprit. À 24 ans, tu réfléchis un peu plus.

« Au travers de mes vidéos, j’ai vraiment envie qu’on découvre mon quotidien »

Au travers de mes vidéos, j’ai vraiment envie qu’on découvre mon quotidien. Qu’une personne qui se retourne sur moi dans la rue se dise : « En fait, il est petit comme Bernard, que je connais ! » Il y a des gens qui vont me poser une question face à des copains, et la première réaction des copains, ce sera : « Mais il est complètement bête de poser cette question. » Non, il n’est pas bête, il ne sait pas. Toi, ça fait 15 ans que tu m’as comme pote, ça fait 15 ans que tu « vis » avec moi. Ça fait 15 ans que tu connais mes difficultés, ça fait 15 ans que, par exemple, quand je vais au cinéma, c’est toi qui me donnes mon ticket parce que le guichet est trop haut.

Un jour, j’ai croisé un enfant dans un supermarché qui était avec sa mère. Je faisais mes courses comme une personne normale. L’enfant m’a pointé du doigt et a dit à sa maman : « Regarde le monsieur comme il est petit. » En voulant faire de l’autodérision, je lui ai dit : « Ça, c’est parce que je n’ai pas mangé assez de soupe, donc méfie-toi, parce que si tu ne manges pas ta soupe, il risquerait de t’arriver la même chose. »

La maman a explosé de rire, mais gentiment, et j’ai senti qu’elle rentrait dans mon jeu. Le gosse, il ne savait plus quoi dire, il était choqué que sa mère rigole, il était choqué que je rigole aussi. La mère est venue me voir en me disant : « Il y a une chose dont je suis sûre, Monsieur, c’est que, quand il sera grand, j’espère qu’il aura votre humour. » J’ai tout gagné.

07/07/2020 06:30
  • 8.2M
  • 7.3K

2748 commentaires

  • Fidèle T.
    6 heures

    www.philippekacou.org/en

  • Fidèle T.
    6 heures

    www.philippekacou.org

  • Daniel P.
    7 heures

    Oui le bonhomme qui est là il est petit mais dans sa tête c'est une personne ( ça ! Ça m'a fais rire ) 🤣🤣 encore est-il que c'est le bonhomme lui même qui parle...

  • Nadine P.
    un jour

    Bravo Bernard et en plus un belle l'homme

  • Freddy D.
    2 jours

    Pourquoi tu dit handicap qui a fixé les normes a part les hommes, pour moi tu est une vrais personne 😉

  • Valentina D.
    5 jours

    Absolument déplorable ce médecin qui a déclaré cela et oui peu un porte votre handicap ou autre une personne reste une personne.

  • Pierre B.
    6 jours

    L'humain en général est devenus de gros fragiles qui pleurniche à tout vas du moindre petit truc... Le jours qu'il y a une guerre et l'après guerre, ils vont faire comment ??

  • Sonia G.
    6 jours

    Trop beau ce mec moi j adore

  • Maxime L.
    14/01/2021 15:02

    Lairbag pète tu fini dans le coffre toi

  • Marie M.
    14/01/2021 08:53

    Vous êtes magnifiques bravo jeune homme ne changez pas

  • Anne E.
    12/01/2021 13:21

    Belle personne 🤩

  • Marie F.
    11/01/2021 22:34

    Un être peut être étroit et plus intelligent. Plus responsable, Plus beau en dedans. Ma mère disait. Mieux vaut une casserolle cabossé mais remplie de bonnes choses, qu'une casserolle qui brille sans rien dedans. Dans ma proche famille nous avons des 2m 02, des 1m50, des gros, des maigres. Nous sommes heureux. Celui qui se moqué est une casserolle vide

  • Marie F.
    11/01/2021 22:29

    Je suis tombé sur un médecin qui c'est moquer de mon fils qui avait des luxations congénitale, il à dit à mon fils,en ricanant !! Quand tu manges ta soupe, ça te plaît de l'envoyer sur ceux qui sont derrière toi, tu sais que tu Pourais faire du cirque. Moi je lui ai demandé s'il ne voulait pas mon point sur sa tronche. En ajoutant que son nom Mer La Rouelle convenait bien avec son esprit tordu. Humour OK, mais tout depends de quelle manière es ce humour

  • Muriel A.
    11/01/2021 21:13

    Quand j était au collège (y a 35 ans ) j était ami avec une personne de petite taille mais pour nous ça nous était indifférent on n y faisait pas attention c était normal et un jour il n est plus venu à l école car il en avait marre d être pousser dans les sacs qui était parterre le l ai aperçu quelques années plu tard dans sa voiture et après je ne l ai plus revue C est dommage que Bernard dois toujours ce justifier de tout Je vous admire bravo monsieur et je vous trouve très sympa.

  • Alisson S.
    11/01/2021 17:48

    on en parler ce matin

  • Valerie C.
    09/01/2021 08:13

    médecine et humanité ... y a du chemin !

  • Aet R.
    06/01/2021 18:19

    Bravo Bernard. Si on fait le point sur tout le monde, c'est presque plus de 50% de la population mondiale qui a un handicap non remarquable. Certains se bàladent avec des maladies mortelles non visibles. Toi t'es plus fort.

  • Caroline S.
    02/01/2021 22:39

    C'est très important d'être soutenu par sont entourage handicapés ou pas d'ailleurs.n'es pas ?🌺🌿🙌🙌 bien cordialement

  • Frantzcesca C.
    02/01/2021 22:36

    Vous êtes peut-être petit mais vous avez trop de charme. Toutes mes félicitations

  • Michéle L.
    02/01/2021 20:46

    Vous êtes TRÈS BIEN CROYEZ MOI J AVAIS UN AMI AU COLLÈGE À BASTIA PETITE TAILLE MAIS INGÉNIEUR À LA NASA ,2ÈME MYLENE MÉDECIN . PIERRE ANTOINE UN AMI DE NICE INSTITUTEUR FÉLICITATIONS À ET BONNE ANNÉE ET BONNE SANTÉ

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.