retour

Bernard, 1m30, raconte son quotidien

"Les mots du médecin pour annoncer mon handicap à mes parents, c'était : 'Bernard, ça sera un nain de cirque.' Un nain de cirque !" Bernard fait 1m30. Il raconte.

Le quotidien de Bernard, personne de petite taille

En 2015, Bernard a lancé sa chaîne YouTube, « La vie ordinaire d’une personne de petite taille ». Pour lutter contre les préjugés, il instruit et se montre très pédagogue. Brut l’a rencontré.

« Il y a quand même très souvent des personnes qui me posent la question : “Mais Bernard, comment tu fais pour conduire ?” Regardez, c’est très simple. J’ouvre la porte. Je m’installe. Et voilà ! » En relatant ce genre de situations tout à fait banales, Bernard, 1,30m, entend faire comprendre au plus grand nombre que son quotidien n’est pas foncièrement différent du leur. Aussi a-t-il lancé sa propre chaîne YouTube, « La vie ordinaire d’une personne de petite taille ». Brut l’a rencontré.

« Ma mère m’a toujours dit : ‘’Tu es trop petit, débrouille-toi tout seul !’’ »

Les mots que le médecin a utilisés pour qualifier la petite taille à mes parents, pour leur annoncer mon handicap, c’était : « Bernard, ça sera un nain de cirque. » Un nain de cirque ! Comment on peut qualifier une personne comme ça ? C’est humiliant, c’est n’importe quoi. On est des personnes comme tout le monde. Je ne travaille pas dans un cirque. Je travaille dans une entreprise normale dans le secteur de la communication, et voilà.

Ma mère m’a toujours dit : « Tu es trop petit, débrouille-toi tout seul ! Monte sur une chaise, fais quelque chose, mais tu peux te débrouiller. Il n’y a pas de soucis, il y a toujours une solution. »

J’ai pris conscience de mon handicap à l’entrée du CP. En maternelle, tout est petit, tout est à petite échelle. De petites chaises, de petites tables, ça allait encore. Par contre, quand vous arrivez sur les bancs du CP et que vous découvrez qu’il faut se hisser sur la chaise pour pouvoir monter sur le bureau, là, vous vous dites : « Ah, il y a peut-être un petit souci. »

« J’ai eu des coups de cœur, mais à chaque fois, c’était un refus »

Il y a un point qui a peut-être marqué encore plus mon handicap, c’est la période des premières amours. La plupart des copines avec qui je voulais sortir étaient beaucoup plus grandes que moi. Quand on est à l’adolescence, on est un peu bête, on se construit et on ne veut pas forcément sortir avec une personne plus petite. Même si j’étais toujours la personne très gentille, même si j’étais toujours le copain toujours là, l’épaule sur qui on pouvait compter si jamais on pleurait, si jamais on avait des soucis de cœur…

J’ai tenté à plusieurs reprises, on ne va pas se leurrer non plus ! J’ai eu des coups de cœur, j’ai eu des émois. Mais à chaque fois, c’était un refus. J’ai fait mon premier bisou à 24 ans. C’est vrai que ça fait tard, mais j’avais croisé une fille qui était plus ouverte d’esprit. À 24 ans, tu réfléchis un peu plus.

« Au travers de mes vidéos, j’ai vraiment envie qu’on découvre mon quotidien »

Au travers de mes vidéos, j’ai vraiment envie qu’on découvre mon quotidien. Qu’une personne qui se retourne sur moi dans la rue se dise : « En fait, il est petit comme Bernard, que je connais ! » Il y a des gens qui vont me poser une question face à des copains, et la première réaction des copains, ce sera : « Mais il est complètement bête de poser cette question. » Non, il n’est pas bête, il ne sait pas. Toi, ça fait 15 ans que tu m’as comme pote, ça fait 15 ans que tu « vis » avec moi. Ça fait 15 ans que tu connais mes difficultés, ça fait 15 ans que, par exemple, quand je vais au cinéma, c’est toi qui me donnes mon ticket parce que le guichet est trop haut.

Un jour, j’ai croisé un enfant dans un supermarché qui était avec sa mère. Je faisais mes courses comme une personne normale. L’enfant m’a pointé du doigt et a dit à sa maman : « Regarde le monsieur comme il est petit. » En voulant faire de l’autodérision, je lui ai dit : « Ça, c’est parce que je n’ai pas mangé assez de soupe, donc méfie-toi, parce que si tu ne manges pas ta soupe, il risquerait de t’arriver la même chose. »

La maman a explosé de rire, mais gentiment, et j’ai senti qu’elle rentrait dans mon jeu. Le gosse, il ne savait plus quoi dire, il était choqué que sa mère rigole, il était choqué que je rigole aussi. La mère est venue me voir en me disant : « Il y a une chose dont je suis sûre, Monsieur, c’est que, quand il sera grand, j’espère qu’il aura votre humour. » J’ai tout gagné.

07/07/2020 06:30
  • 6.4m
  • 5.8k

4542 commentaires

  • Cyril M.
    4 heures

    Salut Bernard au plaisir de te revoir 1🤪

  • Bernie B.
    4 heures

    Sacré médecin.....

  • Nathalie S.
    6 heures

    Est ce que quelqu un connaît la page facebook de Bernard ?

  • Marie J.
    7 heures

    Tu est très bien il ne faut pas faire attention aux imbéciles bravo .

  • Aminata B.
    10 heures

    Mais faut pas écouter les gens admire la façon dont que Dieu t'a créé et puis vis ta vie c'est simple c'est comme ça on n'est jamais parfait devant les autres

  • Lali F.
    11 heures

    écoute juska la fin. Émouvant

  • Gilberte C.
    12 heures

    Félicitations à vous pour votre force de caractère , votre gentillesse et vos sourires face aux difficultés de la vie 👏👏👏

  • Guilaine B.
    12 heures

    En plus il est mignon gentil j espère qu il trouvera le bonheur

  • Uriell J.
    14 heures

    Sacré tempérament et l’envie de partager pour sensibiliser. Merci 😊 Bonne continuation

  • Adrien C.
    un jour

    Comme on dis pire est ce que tu vis mieux est la personne que tu deviens enfin ça dépend qui d'autres vont devenir pire que leurs agresseurs

  • Vero C.
    un jour

    Bravo Monsieur !!

  • LN H.
    un jour

    Ce mec est super bravo

  • Clothilde D.
    un jour

    Très bien 😊 très beau ! Bonne continuation merci d’avoir le courage de parler en public vous êtes très intelligent aussi.❤️ 🇫🇷 👍🌟🇵🇹

  • Carolee B.
    un jour

    Belle leçon de vie

  • Jackie L.
    un jour

    Pas intelligent le médecin grrr .ce monsieur est comme tt le monde ce n,est pas une bête de foire il a raison de témoigner respect monsieur

  • Celine K.
    un jour

    Peux importe la grandeur de la la taille le coeur est grand et la vie est belle l handicap n'a pas importance

  • Alain M.
    un jour

    Vous avais bien raison vous êtes juste plus petit que la moyen et alors cela ne vous empêche pas de vivre bonne journée

  • Chantal L.
    un jour

    Bernard vous êtes formidable 💖 je vous souhaite que du bonheur

  • Rodet M.
    un jour

    Tu es la force de ceux qui te ressemblent. Bravo à toi👏👏👏

  • Elodie C.
    2 jours

    Vous possédez beaucoup de valeurs et un sacré mental . Quand ma mère a decouvertt que j étais épileptique elle a pensée que j étais folle dieu merci mes grands parents m ont élevée

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.