De plus en plus d'enseignants démissionnent aux États-Unis

"L'éducation est sur le point de s'effondrer". Les Etats-Unis sont touchés par une vague de démission d’enseignants. En résulte, une pénurie de professeurs dans le pays.

“L’éducation est sur le point de s’effondrer aux États-Unis”

“C’était mon dernier jour vendredi. Je n’ai rien de prévu pour la suite mais ce n'est pas grave, ce boulot a failli avoir ma peau !” explique une enseignante sur TikTok.

Comme elle, aux États-Unis, ces derniers mois, les professeurs sont de plus en plus nombreux à démissionner, ce qui entraîne une pénurie d’enseignants à l’échelle du pays.

“L’éducation est sur le point de s’effondrer aux États-Unis” lance une prof sur le réseau social. “Qu’est-ce que vous allez faire sans profs l’an prochain, tous ? Vous allez faire comment ?” interpelle une autre.

Fusillades dans des écoles aux Etats-Unis, une histoire sans fin racontée en vidéo.

“À cause du stress quotidien, j’ai développé de l’anxiété et je suis tombée en dépression.”

Le faible salaire, les mauvaises conditions de travail, les burn-out et le manque d’autonomie sont les principaux facteurs qui poussent les professeurs à démissionner.

Les professeurs gagnent environ 20 % de moins que les autres diplômés universitaires, à expérience équivalente.

Les professeurs font souvent les frais du manque de moyens accordés aux écoles.

“Je n’ai toujours pas mon matériel pour cette année scolaire et on est presque en février. J’ai payé des choses de ma poche” explique une enseignante.

La plupart des professeurs disent qu’ils pensent quitter l’enseignement plus tôt qu’ils ne l’avaient prévu, selon une étude de février 2022.

“Aucun emploi ne devrait mettre en péril votre santé mentale et physique, votre bien-être, vos relations personnelles et votre vie privée” affirme une prof.

A 8 ans, elle milite contre les armes à feu aux Etats-Unis : voici le portrait de Havana Chapman-Edwards.

“Et quand la pandémie est arrivée, ils nous ont appelés ‘héros’”

Dans les écoles, le manque de personnel se faisait déjà sentir bien avant la pandémie, qui n’a fait qu’exacerber le problème.

“Et quand la pandémie est arrivée, vous savez comment ils nous ont appelés ? Des héros. ‘Héros’ par-ci, ‘héros’ par-là. ‘Oh mon Dieu, les professeurs vont sauver le monde.’ Et vous n’avez rien fait pour nous prouver cette reconnaissance” dénonce une enseignante.

Aux Etats-Unis, la Nation navajo a été particulièrement touchée par le Covid.

avatar
Brut.
26 avril 2022 06:20