retour

Des milliers de veaux entassés dans un bateau depuis 80 jours

Des veaux épuisés, sous-alimentés, entassés... C'est l'histoire d'un bateau qui est en mer depuis plus de 80 jours avec près de 2000 animaux à bord.

L’Elbeik, l’histoire d'un cargo en mer depuis plus de 80 jours avec près de 2000 animaux à bord

L’Elbeik, c’est l’histoire d’un cargo qui erre depuis 80 jours en Méditerranée et d’un calvaire pour les veaux qui y sont entassés. Maria Boada Saña est vétérinaire et cheffe de projet pour Animal Welfare Foundation. Elle nous explique comment une telle situation a pu arriver et se bat pour que ce type de transport soit interdit.

Aux origines, la suspicion d’une maladie

Le 18 décembre 2020, l’Elbeik et le Karim Allah transportant respectivement 1700 et 895 jeunes taureaux, quittent l’Espagne. Ces animaux doivent être vendus vivants en Turquie et en Libye. Mais ces deux navires se voient refuser le débarquement dans leur port de destination. Les animaux venaient d’une zone où un foyer de fièvre Catarrhale avait été repéré. Les autorités des ports ont donc refusé le débarquement des veaux potentiellement malades. Pour les deux navires, c’est le début d’une errance en méditerranée où aucun port n’accepte de recevoir le bétail.

Des conditions de vie à bord dénoncées par les ONG

Les ONG Welfarm ou Animal Welfare Foundation dénoncent les conditions de vie à bord de ces cargos. Maria Boada Saña de Animal Welfare évoque notamment la vétusté des cargos qui tanguent beaucoup, occasionnant un stress important chez les animaux. Cette promiscuité n’est donc pas sans risques pour la santé des animaux qui peinent à respirer et peuvent facilement se contaminer. De plus, le manque de nourriture pour le bétail et l’équipage a constitué un problème de taille pour les deux navires. Entre fin février et début mars, l’Elbeik réussit finalement à se procurer de la paille pour nourrir les veaux. Par ailleurs, Maria Boada Saña souligne qu’il reste difficile de connaître la situation dans laquelle se trouve l’ensemble du bétail à bord.

Un dénouement tragique pour le bétail

Au total, plus de 70 bovins seraient morts à bord de l’Elbeik et au moins 22 sur le Karim Allah. Le 22 février, ce dernier finit par revenir à son port de départ en Espagne. De nombreux veaux sont en si mauvaise santé que les inspections des autorités espagnoles demandent leur euthanasie. Quant à l’Elbeik, il se trouve à ce jour encore en mer. Ses responsables sont encore à la recherche d’un port où vendre le bétail.

“Cette situation n’est pas surprenante et ce ne sont pas des cas isolés.”

Ce mode de transport n’a rien d’anecdotique.“Cette situation n’est pas surprenante et ce ne sont pas des cas isolés”, confie Maria Boada Saña. Il est en effet plus facile de transporter les animaux vivants que sous la forme de viande réfrigérée. Chaque année, l’Union Européenne exporte 3 à 4 millions de bovins et ovins vers l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient ou encore la Russie. Pour les ONG, les scandales sont trop nombreux. Maria Boada Saña rappelle notamment le naufrage d’un cargo en 2019 venant de Roumanie qui transportait des moutons. La majorité des animaux étaient morts noyés.

“Nous demandons l’interdiction de l’exportation d’animaux vivants dans des pays tiers par voie maritime”, confie Maria Boada Saña.

09/03/2021 12:54
  • 244.8K
  • 416

363 commentaires

  • Nella K.
    13/03/2021 19:08

    Pas étonnant !

  • Angèle G.
    13/03/2021 16:16

    C est l horreur .....

  • Annette A.
    13/03/2021 13:31

    Catastrophique

  • Jennifer P.
    13/03/2021 12:34

    Tu malo diablot Keller

  • Michele P.
    13/03/2021 11:22

    L'économie mondialisée n'a aucun sens !

  • Antoine M.
    13/03/2021 10:44

    Courage ❤️

  • Esteban G.
    13/03/2021 09:24

    L'argent domine tout ! On aura beau dire ce qu'on veut sur les élevage intensif et industriel ça ne s'arrêtera jamais car l'argent domine tout.

  • Catherine P.
    13/03/2021 08:56

    🤬

  • Ced R.
    13/03/2021 07:50

    Qu elle idée d exporté des animaux dans de telles condition.

  • Manuel D.
    13/03/2021 07:40

    omg

  • V-ro G.
    13/03/2021 06:45

    [email protected]!# ! mais qu ils arrêtent de transporter des animaux vivants comme ça! Qu ils élèvent eux même leur bêtes... leur condition est déjà assez pénible comme ça que pour leur ajouter encore des souffrances supplémentaires. Saletés d humains!

  • Miguel D.
    13/03/2021 06:05

    Rétablissons le Local ça devrait s'arranger

  • Chanchan C.
    13/03/2021 05:30

    C est ignoble une pierre à la place du cœur ça me rend folle de voir de telles atrocités 🤮🤮👎👎

  • Halima T.
    13/03/2021 04:55

    Une horreur... 😱😭

  • Dominique R.
    13/03/2021 03:53

    Batards

  • Faito T.
    13/03/2021 02:21

    Et enfermé les yeux

  • Lilas B.
    13/03/2021 01:58

    Parce que ces pays sont pas capable d’élever leur propre bête ?

  • Vanessa L.
    13/03/2021 00:08

    Le monde est fou

  • Fanny C.
    12/03/2021 22:25

    C’est insoutenable 😢

  • Joelle B.
    12/03/2021 20:31

    Il faut interdire tous ces transports d animaux chaque pays devraient avoir sa propre production c a éviterait toute cette souffrance et le risque d epidemie

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.