retour

Épuisée par la 1re vague, Nora Sahara a quitté son métier d'infirmière

Épuisée après la 1re vague, Nora Sahara a quitté son métier d'infirmière. Manque de moyens, de considération… Elle témoigne.

Épuisée par la 1re vague, Nora Sahara a quitté son métier d'infirmière

Épuisée après la 1re vague, Nora Sahara a quitté son métier d'infirmière. Manque de moyens et de considération… Elle témoigne.

“On nous a érigés en tant que héros mais, en fait, non, on faisait juste notre métier, ce qu’on fait depuis des années.”

Quand elle évoque le premier confinement de 2020 et les applaudissements adressés chaque soir au corps soignant, Nora Sahara réfute l’idée selon laquelle il faudrait ériger les soignants au rang de héros et héroïnes. Elle précise : “On nous a érigés en tant que héros mais, en fait, non, on faisait juste notre métier, ce qu’on fait depuis des années.” Elle relève néanmoins la mise en lumière des conditions de travail des soignants, et notamment des infirmières.

“Il y a cette image qui m’avait marquée, celle de ces infirmières gazées. Pendant plusieurs jours, on a parlé que de ça dans les médias mais on n’a pas parlé de leur message.”

Dans son livre “Hôpital : si les gens savaient”, Nora Sahara a recueilli des centaines de témoignages de soignants, partout en France. Cette décision s’est faite en réponse au traitement médiatique des manifestations de 2020 où les infirmières réclamaient l’amélioration de leurs conditions de travail. Elle explique : “Et puis il y a cette image qui m’avait marquée, c’était ces infirmières gazées. Et en fait, pendant plusieurs jours, on a parlé que de ça dans les médias mais on n’a pas parlé du message, de ce qu’elles demandaient.” Nora Sahara décide donc de rencontrer ces infirmières pour les interroger sur leur mal-être quotidien. Les réponses que reçoit Nora Sahara sont unanimes : toutes témoignent d’un épuisement professionnel sévère chez les infirmières.

Inquiète quant au devenir de l’hôpital public, elle confie finalement : “Il est important d’écouter ces soignants parce que si on ne change pas les choses, demain il n’y aura plus personne à l’hôpital pour nous soigner.

29/03/2021 06:28
  • 895.1K
  • 721

559 commentaires

  • Damien A.
    3 jours

    Honte à ce gouvernement méprisant.

  • Suzanne T.
    17/04/2021 07:24

    Publié sur mes 2 sites FB : perso et « Protégeons nos Aînés » 🙏💚❤️♥️💪💪💪

  • Maria d.
    07/04/2021 19:23

    Moi j'ai rien dire l'an passé hospitalisé à deux reprises rien à du médecin aux filles j'ai été trop bien soigné et il avais de rigolade et la pour le mois de mai je retourne pour une opération ce pas de codevi

  • Kevin M.
    07/04/2021 08:19

    Combien t’ont t’ils payer 💰 ?

  • Chloë R.
    06/04/2021 03:13

    regarde

  • Tony B.
    05/04/2021 21:38

    Ça peut être le cas dans certains services....mais pas tous... Et il y a bien pire ailleurs qu'en France.

  • Mourad A.
    05/04/2021 00:05

    Encore plandemie a 2 balles

  • Anais P.
    03/04/2021 11:45

    ... 💓 Merci pour ta force !

  • Laurent M.
    03/04/2021 10:36

    Témoignage édifiant, qui souligne d'autant plus qu'il n'a pas fallu attendre le Covid pour constater le manque de moyens...

  • Salomé M.
    03/04/2021 07:39

    Bravo Nora

  • Benechikh S.
    03/04/2021 07:16

    https://livre.fnac.com/a15652267/Nora-Sahara-Hopital-Si-les-gens-savaient ..la vérité dans ce livre 💔🕳

  • Yassine L.
    02/04/2021 12:47

    💔

  • Claudia P.
    02/04/2021 08:08

    Bonnes fetes de Parque Brigitte.

  • Catherine J.
    02/04/2021 07:59

    C'est pareil dans tous les métiers maintenant vu que les licenciements sont facilités. Tu ne viens pas dès qu'on t'appelle? Tu dégages! T'es en arrêt? Tu dégages! Tu ne supportes pas/plus le stress et le surmenage? Tu dégages! Tu demandes des moyens pour faire face au risque de contagion? Tu dégages! Partout on manque de moyens pour travailler dans de bonnes conditions, partout il y a un manque de personnel alors que plein de gens sont au chômage. Pauvre France!! Tout se casse la gueule, les enfants, ados, jeunes adultes et les prochains à naître n'ont rien à espérer.

  • Habib K.
    02/04/2021 00:02

    Faut parce que si vous alliez voir hôpital urgences ou normal toute vide je suis 3 fois allé je le jure que c'est complément vide..

  • Vivi L.
    01/04/2021 23:08

    Je ne comprend pas lors de la 1ere vague on vous a livré beaucoup de Matos dont les respirateurs de réanimation.. Vous les avez mis où ? Quand il n'y aurq plus de covid qu est-ce qu'on va faire des lits ! Le problème de l'hôpital C est le manque d adaptation, de flexibilité

  • Cobrra F.
    01/04/2021 22:14

    Merci aux orientations économiques européennes qui ont cours depuis plus de 2 décennies maintenant et merci à nos représentants qui ne se cachent même plus de faire reluire les roubignolles de bruxelles ! Tous les gens qui bossent vraiment et utile souffrent dans ce pays ! Est-ce normal ? 😡😡😡

  • Funda P.
    01/04/2021 20:57

    Vous êtiez pas tres courageux.👎👎

  • Kelly N.
    01/04/2021 20:47

    Secrétaire médicale depuis 10 ans . 200 test Covid a enregistrer par jour 80 dossiers a enregistrer de prise de sang . 2 secrétaires en postes pour cette charge de travail Insultes des patients au quotidien. Je suis a deux doigts de craquer

  • Steve J.
    01/04/2021 16:30

    Tes passé d'infirmière a journaliste comme ca en 7mois?.....j'ai de gros doutes la quand même mais bon.