retour

Euthanasie : l'athlète paralympique belge Marieke Vervoort est morte

Pour ne plus souffrir, elle a choisi l'euthanasie. La championne paralympique belge Marieke Vervoort vient de mourir à l'âge de 40 ans. Lors de ses derniers Jeux, elle avait expliqué son choix.

L’athlète paralytique belge Marieke Vervoort est morte le 22 octobre 2019, par euthanasie

L’athlète paralympique, âgée de 40 ans, est décédée le 22 octobre 2019. Une tétraplégie progressive s’était déclarée alors que l’athlète n’avait que 14 ans. Cependant, cette maladie dégénérative incurable n’a pas empêché la sportive belge de consacrer sa vie au sport. Décédée par euthanasie, Marieke Vervoort défendait ce choix depuis 2016.

En Belgique, l’euthanasie est légale depuis 2002. Cependant, des règles strictes encadrent cette pratique. En effet, il est possible d’avoir recours au suicide médicalement assisté uniquement avec le consentement de la personne concernée. De plus, le médecin peut autoriser l’euthanasie seulement dans le cas où le patient souffrirait d’une maladie incurable, lui provoquant des douleurs “physiques ou psychologiques constantes et insupportables”. Marieke Vervoort, championne sur 100 mètres aux Jeux de Londres en 2012 et atteinte d’une maladie rare qui lui paralysait les jambes, avait déclaré vouloir avoir recours à l’euthanasie si ses souffrances s’intensifiaient.

“J’aimerais que l’euthanasie soit perçue comme autre chose qu’un meurtre”

Dès 2016, Marieke Vervoort avait fait les démarches nécessaires pour recourir à l’euthanasie. “Si je n’avais pas eu ces papiers (pour l’euthanasie), je me serais déjà suicidée, parce que c’est si dur de vivre avec tant de douleur, de souffrance et d’incertitude”, expliquait Marieke Vervoort, lors d’une conférence de presse en septembre 2016. Crises d’épilepsie à répétition, vue extrêmement basse : l’athlète confiait avoir peur de la suite de la maladie. L’obtention des papiers autorisant l’euthanasie lui a donné “beaucoup de paix intérieure”, avouait Marieke Vervoort.

24/10/2019 11:44
  • 1.5M
  • 2.6K

2355 commentaires

  • Yvonne Y.
    01/09/2021 05:05

    Enjoy your rest for ever Superwoman ! 💗

  • Annie D.
    27/08/2021 16:20

    Bien sûr on sait aussi que ds certains cas il suffit juste de débrancher la machine Elle fait son travail et arrête les souffrances insupportables qd on sait que jamais il n y aura ni guérison ni la moindre amélioration Il faut comprendre et ne pas juger C'est bien assez triste comme ça 😓

  • Annie D.
    27/08/2021 16:15

    Paix à son Âme 🙏🌹💐 Je Respecte sa décision

  • Ironarm L.
    27/08/2021 14:49

    Mariecke Vervoort.. Vous resterez toujours une combattante.. Et votre palmarès Sportif est epoustouflant.. Aussi en triathlon.. Quel panache et quelle volonté.. Vous êtes exemplaire, et personne ne peut juger votre fin désirée.. Mes respects admiratifs. 🙏❤️🚴‍♀️💨💨

  • Georges D.
    24/08/2021 16:07

    EMOTION...

  • Myriam M.
    19/08/2021 15:41

    Quel courage

  • Jean P.
    11/08/2021 06:07

    Et nous, en France toujours a la traine... on attend quoi ! Bravo la Belgique. Honte a nos dirigeants Francais.

  • Patricia V.
    10/08/2021 20:54

    Difficile de comprendre le genre humain !!!!.....l'homme est capable d'abréger les souffrances d'un animal blessé ou âgé parce qu'il souffre,....mais s'obstine à maintenir en vie un être humain dont la santé physique et morale sont vouées à une fin douloureuse et irrémédiable..... Pourquoi ????

  • Yasmine G.
    10/08/2021 18:26

    🙏

  • Fabien T.
    08/08/2021 14:59

    😥😥

  • Valen T.
    08/08/2021 13:00

    Tout a fait d accord avec elle respect et courage🙏🙏🙏

  • Dora M.
    06/08/2021 10:30

    Bravo !!!!!

  • Nette L.
    05/08/2021 16:14

    Sa vie, ses décisions.🤷‍♀️🤷‍♂️

  • Philippe H.
    05/08/2021 09:08

    Pourquoi c'est interdit en France, c'est stupide. Il faudrait faire un référendum.

  • Medina K.
    05/08/2021 01:55

    Il y a le zopiclone c’est plus facile et plus rapide et ça ne nécessite pas la présence d’un tiers. Je comprend et respecte les gens qui décident de partir. La vie est un combat d’autant plus dans le monde d’aujourd’hui, les choses étaient plus simples à l’époque, bien que moins confortable. J’entend ceux qui décident de baisser les armes et qui aimeraient n’avoir jamais existé, car le plus souvent ce qui retarde l’échéance ce n’est pas le manque de motivation mais le chagrin qu’ils peuvent créer chez leurs proches.

  • Anouchka B.
    04/08/2021 08:32

    Je suis d’accord avec Elle. Paix à son âme

  • Malaury O.
    03/08/2021 16:56

    🙏🙏🙏🙏🙏la douleur n'est plus vous devez être en paix à présent

  • Fana F.
    03/08/2021 13:01

    Nimporte quoi...

  • Viktoriya L.
    02/08/2021 20:28

    Une très belle personne…paix à son âme..❤️

  • Ketevan K.
    01/08/2021 23:54

    RIP brave heart