Hong Kong : 53 militants pro-démocratie arrêtés

Pendant ce temps-là, à Hong Kong. 53 militants et figures de l'opposition pro-démocratie ont été arrêtés...

Hong Kong : 53 militants pro-démocratie arrêtés

Le mercredi 6 janvier 2021, 53 militants pro-démocratie ont été arrêtés par la police d’Hong Kong et le bureau de sécurité nationale chinois. Ils sont accusés "d’incitation à la subversion" suite à l’organisation ou à leur participation aux primaires officieuses du camp d’opposition, en juillet 2020.

“Nous, les Hongkongais, n'abandonnerons pas notre combat pour la liberté”

Jessica, membre du collectif Pour la liberté à Hong-Kong, est déterminée. “Nous, les Hongkongais, n’abandonnerons pas notre combat pour la liberté. La Chine nous envoie un message : ‘le régime autoritaire vous surveille et même l’opposition la plus modérée ne sera pas tolérée’”, assure la jeune femme.

Selon Kenneth, membre du même comité, il y avait parmi les 53 personnes arrêtées, des organisateurs des élections parlementaires de juillet ainsi que des candidats. “Maintenant qu’ils ont arrêté ces personnes, cela peut vouloir dire que le gouvernement chinois défie la volonté du peuple, la volonté de 600 000 électeurs de Hong-Kong", dit-il.

“Il existe de nombreuses façons de lutter contre ce régime totalitaire”

Nous ne devons pas nous contenter de simplement sortir dans la rue ou d’avoir une confrontation directe et violente avec les forces de police. Mais il existe de nombreuses façons de lutter contre ce régime totalitaire. Le lobbying, mais aussi les projets culturels dans les différents pays, afin de préserver la culture Hongkongaise, la langue, tout ce que nous chérissons à Hong-Kong“, affirme Kenneth.

Kenneth ajoute qu’il peut être nécessaire de demander de l'aide à la communauté internationale, de susciter un mouvement de soutien face au gouvernement chinois. "Il y a beaucoup de gens opprimés par le régime chinois”, résume-t-il.

avatar
Brut.