Champion du monde de lecture rapide, il livre ses secrets

"Je suis capable de lire un livre de 300 pages en 10, 15 minutes… avec une très bonne compréhension." Double champion du monde de lecture rapide et ingénieur, Kamel Kajout livre ses secrets pour lire plus vite.

“Plus on imagine et plus, on va augmenter la capacité à mémoriser”


“Je suis capable de lire un livre d'environ 300 pages en 10, 15 minutes. Avec une très bonne compréhension.” Kamel Kajout enchaîne les livres les uns après les autres. Ingénieur de profession et originaire de Bondy, il est aussi champion du monde de lecture rapide. Une passion qu’il partage avec sa femme, Nadia Bouali, et ses enfants. Il a même monté son école de coaching et de formation en optimisation cérébrale, Graines de réussite. Mais cette méthode, aussi appelée “lecture efficace”, réside principalement dans des secrets clés pour allier la rapidité à la bonne compréhension du texte. Kamel Kajout partage 4 conseils à Brut pour lire plus rapidement. Le premier d’entre eux: se poser les bonnes questions. “D'abord, on regarde la première page de couverture, on regarde l'ensemble des éléments. Ensuite, je regarde la quatrième page de couverture. Donc là, je lis rapidement le contenu. Après, je regarde s'il y a un sommaire, puisque le sommaire va donner un peu le squelette du livre”, explique l'athlète du cerveau.
Luc est dealer de livres


“Ça dure, en tout, là, vraiment, 15, 20 secondes, vous gardez le livre devant vous, vous vous posez des questions. Moi, je ferme souvent les yeux, parce que, quand je ferme les yeux, j'imagine. Plus on imagine et plus, justement, on va augmenter cette créativité et ça va renforcer justement, par la suite, la capacité à mémoriser.” Ensuite, il faut commencer la lecture. “Le deuxième conseil, du coup, que je vais vous donner, c'est de suivre avec son doigt, ou avec un tuteur, ou avec un stylo, un guide visuel.” Une technique qui permet alors de rester concentré sur sa lecture, et de ne pas perdre le fil.
Il est le meilleur jeune lecteur de France


Troisième conseil: la cohérence cardiaque. Cette technique de respiration aide encore plus à la concentration. “Pendant cette phase-là, en fait, il y a tout un tas de choses qu'on met en place pour la concentration, en fait on construit une bulle autour de soi. Et ça, pour un athlète du cerveau, c'est hyper primordial, et on le voit souvent chez les athlètes, surtout ceux qui font de la course : avant de commencer une course, pendant plusieurs minutes, ils sont dans leur petite bulle. Donc nous, dans la lecture, c'est pareil.” Enfin, les lecteurs doivent prendre des notes. “Quand je dis ‘on prend des notes’, on ne recopie pas tout. On prend uniquement des mots qui sont orientés mémorisation, on synthétise à base de mots-clés tout un livre.”
7 petits tips pour ceux qui ont envie d'écrire


avatar
Brut.