2080 commentaires

  • Joie N.
    5 heures

    Je vous ai déjà entendu la dessus

  • Christelle C.
    7 heures

    Merci pour ce beau discours. Ça fait du bien.

  • Anne T.
    7 heures

    Dis "lignes" . Dilignes . Dix lines . Di line . Dieci linee . Digne ligne . Sengil xid . Xid gilsen . Didililignes ( apprentissage du B Gaîment ) . Li dix lignes . Xgni Dse Li ( proverbe chinois ) . XGNDSL ( mouvement anti ......quelque chose ) . IEI ( autre mouvement pro .......on ne sait pas encore ) . Li dix gnès ( maxime latine , mais j'y comprends rien ) . Merci Mr Klein

  • Antoine K.
    19 heures

    Merci Etienne KLEIN d’éclairer nos pensées et nos nuits. J’adhère, et j’adore vos écrits et vidéo ! Encore une fois merci !!!

  • Mohand M.
    20 heures

    ETIENNE KLEIN UN PHYSICIEN BRILLANT UN VULGARISATEUR DE TALENT UN PEDAGOGUE ACCOMPLI.......

  • Erwan d.
    un jour

    La vérité n'est ni blanche ni noire,elle est grise

  • Belhamza M.
    un jour

    , ,

  • François R.
    un jour

    Je ne ferai pas un commentaire de 10 lignes car je n'attend aucune réponse. J'ai bien compris le message et j'ai bien aimé.

  • Jean M.
    un jour

    L'espace intérieur est infini, c'est le lieu de tous les possibles, où l'âme se révèle... Et je pense qu'il serait temps d'explorer comme le fait si bien Etienne Klein l'espace dans lequel l'exploration elle même devrait nous faire réfléchir sur cette merveilleuse danse cosmique...la vitesse de nos réflexions semblent souvent hâtives au regard de l'univers qui diffuse l'énergie créatrice... Merci Étienne pour l'eveil qui m'a que cruellement dans nos sociétés...

  • Philippe M.
    un jour

    Dans mon métier, la première chose qu'on m' a appris, c'est de dire "je ne sais pas"....et quand je ne sais pas, je me renseigne ou je passe la main a plus compétent que moi. Sur les réseaux sociaux, tout le monde sais tout et ne doute de rien a tel point qu'on est étiqueté de complotiste dés qu'on se pose des questions sur des affirmations médiatiques lancées par des gens , des journalistes en particulier qui interprètent a leur sauce des résumés d'articles scientifiques . Mr E Klein l' a souligné plus d'une fois comme par exemple :l'immense majorité des gens confond chercheurs et scientifiques ou autre exemple études et sondages.. Alors quand on mélange chercheurs, scientifiques, études et sondages ça aboutit fatalement aux erreurs.

  • Stéphanie D.
    un jour

    Même si mon commentaire ne fait pas 10 lignes : MERCI pour cette vidéo, ce partage ! Vive la nuance, le langage et la modération, merci...

  • Bé B.
    un jour

    La vérité se situe dans la nuance? Est-ce une affirmation nuancée???Sur facebook on ne peut pas liker négativement, dire "je n'aime pas", parce que facebook ce n'est pas le débat, ce qui importe sur facebook c'est de rester dans le réseau, dans le groupe, de ne pas s'en faire exclure. L'attitude nuancée est donc très présente sur Facebook car on cherche avant tout à ne chagriner personne...et même à plaire. C'est donc le contraire du débat ou il y a confrontation d'arguments...cela n'a rien à voir avec la "vérité", une sorte de "juste milieu" que permettrait une réponse "nuancée" car la vérité demeure toujours incertaine...vérité d'aujourd'hui et puis de demain? La volonté de "nuancer" est tout à fait dans l'air du temps (archétype...François Hollande?...), elle cache une grande lâcheté, l'incapacité à trancher ou à affirmer une position impopulaire. Cela ne devrait pas être une manière de penser mais simplement l'expression légitime d'une hésitation lorsque l'on ne sait pas. Soyons sincères et acceptons le débat: je répète et ce sans nuance: je ne suis pas du tout d'accord avec vous.:) Ps: vous opposez "haine" et "réflexion", soit, mais merci de ne pas en conclure pour autant que les "non-haineux" soient nécessairement des penseurs! NB: j'ai écrit plus de dix lignes...j'attends votre réponse!

  • Yann l.
    2 jours

    Oui la nuance qui oblige à une certaine retenue pour avoir quelque chance d être entendu par ceux qui ont quelques raisons de ne plus croire en la parole de ceux qui ont la parole

  • Tarik C.
    2 jours

    Je pense comme a pue le mentionner mr Klein, que le cerveau cherche la résolution d’une problématique qui soit la moins energivore possible. Le but du vivant est de survivre afin d’espérer transmettre ses gènes. Cependant pour survivre, il faut savoir faire face à nombre de stress. Lorsque l’expérience donne la résolution d’un stress alors le cerveau l’enregistre (comportement de rapprochement ou bien de fuite). Si plusieurs stress apparaissent alors les stress dont le cerveau connaît une forme de résolution prendront un raccourci. C’est le piège des automatismes et donc des réflexes écologiques du cerveau. Notre cerveau (hors pathologie spécifique) ne cherche qu’à assurer notre homéostasie (physique, physiologique et psychologique). Les biais qui s’imposent à nous, nous donnent une lecture subjective peu calorifique. Oui notre cerveau nous veux du bien !

  • Stéphane B.
    2 jours

    Plein de bon sens cet homme la !

  • Xavier T.
    2 jours

    On peut être nuancé sur certains points et avoir un avis très tranché sur d'autres points aussi on a le droit

  • Alain J.
    2 jours

    "Il est plus facile de haïr que de réfléchir..." Bravo

  • Tristan F.
    2 jours

    Sans nuances pas de radicalité politique ni de progrès social. La nuance est populaire à condition qu'elle ne soit pas infantilisé par les détenteurs de grands pouvoirs. La radicalité est nécéssaire pour comprendre les influences et revenir à des identités plurielles convergentes. Le progrès s'incarne dans les petits actes de tous les jours qui permettent la vie, les relations et une conscientisation libre. Mon raisonnement exclue le progrès technique qui pousse à un matérialisme qui désincarne les individus, complexifient inutilement les relations et accaparent de façon outrancière l'attention, les ressources et les moyens d'exploitations pour y parvenir. La nuance n'est jamais dans le capitalisme, au sens cumul sans limite ni contrainte, ce dernier est sans cesse dans une logique de dépassement technique, bureaucratique et faussement libérale. Proposer, tenter, disputer une alternative demande de la volonté et de la nuance pour ne pas créer un mal plus grand que le remède. C'est ce qui a motivé une nouvelle fois ceux qui ont rédigé/amendé l'avenir en commun, qui audelà de la figure de Jean-Luc, me parait la plus nuancée et pragmatique si on veut que la nuance existe et que la société reprenne sens. Qu'en pensez vous?

  • Miguel B.
    2 jours

    - - - - - - - - - - voilà 10 lignes sans nuances mais modérées dans leur longueurs 🙂. Ceci étant et comme toujours votre réflexion est très intéressante autant que pertinente . Mais à partir de quel moment sait on que l’ont est modéré ? Il y a de nouveau un savoir préalable à maîtriser et s’il passera par un langage, un verbe, un style qui engrangera peut-être une réflexion plus profonde, il n’en est pas pour autant une source de modération… Être un expert ( réelle) dans un domaine vous permet d’affirmer des « choses » mais combien même vous seriez modéré dans l’approche de vos propos, vous ne pourriez face à l’adversité « ignare » que de devoir trancher sans modération. Malheureusement le Doxa semble primer bien d’avantage sur l’épistémologie au sein des « réseaux sociaux ». Je ne sais pas si transférer cette modération nuancée de la rencontre réelle des humains est possible sur ces réseaux ? Je me pose sincèrement la question… Je penche d’avantage sur le fait que cet « outil » social informatique a ses propres limites qui forcément l’enferme dans ces travers inhérents à sa conception même … 🤔? Simple réflexion

  • Alain B.
    2 jours

    Toujours passionnant ce gars là....opinion sans nuance

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.