La malédiction du temple de Kiradu

C'est l'histoire d'une merveille architecturale abandonnée à cause d'une malédiction. En Inde, Brut a tenté de percer les mystères du temple de Kiradu.

La légende des temples de Kiradu

Dans la région indienne du Rajasthan se cache un trésor : les temples de Kiradu, merveilles architecturales du 12ème siècle. Selon la légende historique et entretenue par les habitants de la zone, y pénétrer à la tombée du jour, seul, pourrait transformer tout individu en pierre…Brut a mené l'enquête.

La terrible légende des temples de Kiradu

Bharat Singh est un habitant de Kiradu. Il raconte :”Il y a 200 ans, il y avait un royaume ici. Et il y avait un saint qui s'appelait Dhundhalinath”. La légende relate que ce saint, avant de partir pour 12 ans de méditation, aurait demandé à ses disciples d’accepter l’aumône des gens, à l’unique condition qu’elle soit donnée en utilisant les 5 doigts. Or, le roi aurait donné l’ordre aux habitants d’utiliser 3 doigts, générant une immense colère chez Dhundhalinath.

Et tout le monde, tout ce qui était là, fut transformé en pierre. C’est vrai”, assure le jeune homme.

Les observations et l’avis d’un expert du paranormal

Jay Alani est un professionnel des phénomènes paranormaux, qu’il observe et analyse.

Pour aller au bout des histoires associées au temple,Jay Alani et son équipe sont restés au temple après la tombée de la nuit pour enquêter sur les déclarations d'anomalies surnaturelles faites par les habitants.

Pendant qu’il se trouve, seul, à l’intérieur du temple, de nombreuses analyses et mesures sont réalisées : variations de température, amplificateurs de son pour les fréquences sonores, comme les champs électromagnétiques, détecteurs de radiofréquences.

L’expert explique qu’il existe un phénomène psychologique lorsque certains individus entrent dans le temple : “Ils ont déjà peur, parce qu’il rentrent dans ce genre d’endroit avec une idée préconçue. Ils s’attendent à y trouver un fantôme, et cela les amène à imaginer des choses dans leur esprit.

Après avoir passé plusieurs heures à l'intérieur du temple, l'équipe n'a trouvé aucune preuve de l'existence d'entités surnaturelles dans l'enceinte du temple.

Jay Alani déplore l’importance parfois démeusurée donnée aux superstitions dans la société indienne. Il considère que cela peut être dangereux car elle peut pousser les individus à commettre ou subir des actes graves.

avatar
Brut.
7 février 2021 19:30