retour

Les violentes insultes reçues par une députée britannique

"Bouffeuse de chatte", "salope", "sale pute"... En plein parlement britannique, la députée Mhairi Black raconte les insultes qu'elle subit au quotidien.

08/03/2018 00:00
  • 611.6k
  • 384

308 commentaires

  • Jean-Paul F.
    08/03/2019 12:37

    Ptg. évidemment. De misérables types (l'usage du terme : " hommes " est bcp. trop convenable pour ce genre de sales types, qui se subtilisent de surcroît à travers l'anonymat :,-(( 🤮

  • Angélique B.
    18/12/2018 09:58

    Mais il n’y a personne au parlement !!!! C’est pire qu’en france !!!! Tous les sièges sont vides !!!!

  • Sam M.
    08/11/2018 00:22

    meuf écoute son accent c'est un délire, pire que les irlandais du fin fond du Donegal

  • François P.
    15/07/2018 10:57

    La haine.

  • Lise B.
    14/07/2018 15:46

    Bravo pour avoir dénoncé! L’assemblée est vide , trop lâches pour écouter la vérité!

  • Demai M.
    13/07/2018 17:25

    Ahhh donc ça arrive chez les européens,

  • Raymonde S.
    13/07/2018 14:27

    Courage fuyons semblent dire ces sièges vides ?

  • Michel B.
    22/04/2018 05:57

    Censurer le net?

  • Eddy M.
    26/03/2018 18:36

    Tiens, juste pour te casser les couilles avec mon féminisme c:

  • Catherine S.
    20/03/2018 12:48

    Lamentable

  • Bugsy C.
    17/03/2018 05:02

    Jadore qu'elle a le courage de parler de ça! Un vrai problem car ça devien banal entre des 'mecs'😡

  • Joel B.
    17/03/2018 01:25

    eh bien y a vraiment des TARÉS partout pas qu en France pour en arriver à insulter comme cela une personne !!!

  • Jenny D.
    16/03/2018 13:37

    mais à qui parle t elle?? 3 sièges sont occupés..;à priori par des femmes...!!

  • Margot V.
    16/03/2018 09:13

    voilà l'accent dont je te parlais hier dans la voiture !

  • Frédérique C.
    16/03/2018 03:45

    Mais madame lesbienne m, femme, ou non, faux jamais prendre les insults personellement!

  • Sheyn M.
    16/03/2018 01:00

    Ce n'est pas parce qu'il n'y a personne dans la salle que le message ne passe pas. La preuve les réseaux sociaux s'occupe de le faire diffusé. Au moins y en a une qui parle VOTRE pays à vous il fait quoi fasse à l'homophobie et à la misogynie?? RIEN!!! NADA... C'est facile de critiquer les anglais d'abord pour le Brexit en suite pour nos parlementaires. Et vous, il vous sert à quoi votre président.

  • WENDO P.
    15/03/2018 22:01

    Courageuse de dénoncer ce sexisme insultant et ordurier !!! Les réseaux sociaux donnent aussi lieu à un ramassis de saloperies... à contrecarrer et à sanctionner !!! À QUAND UNE ÉTHIQUE DES RÉSEAUX SOCIAUX, CONTRE LE CYBER HARCÈLEMENT !?!

  • Dominique P.
    15/03/2018 21:31

    Quelle violence !

  • Paskall L.
    15/03/2018 18:07

    Comme être humain, je suis profondément choqué et sans mot qu'on ait ainsi traité une autre personne de la sorte. Comme homme, je dénonce ces propos venants d'autres hommes et les encourage à respecter toutes les femmes, en particulier celles qui ont le courage de se présenter en politique pour y faire éclater le 'plafond de verre'. Comme Canadien et Québécois, héritier de la tradition de parlementarisme britannique, je considère qu'insulter ainsi un ou une parlementaire qui fait légitimement son boulot, peu importe si ça plait ou pas, est une attaque aux privilèges du Parlement et de tous ses membres. Les citoyens ont certes en démocratie le droit et même parfois le devoir de critiquer leurs parlementaires, ceux-ci devant agir en toute transparence et ayant des comptes à rendre aux électeurs. Cela étant dit, il y a des limites à la liberté d'expression, lesquelles ont manifestement été dépassées ici. Tous les parlementaires devraient être solidaires de cette députée.

  • Philippe G.
    15/03/2018 16:28

    Je suis un homme, j aime toutes les femmes, ma mère est une femme, mon amour est une femme, La statue de la liberté est une femme le symbole de la république est une femme. Je suis un homme est souvent j ai honte , femmes , maman, maîtresses, amantes, le monde vous appartient.

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.