retour

Pourquoi les jeunes sont de plus en plus critiques envers la démocratie

Les jeunes sont de plus en plus critiques envers la démocratie. C'est ce que pense Yascha Mounk, professeur à Harvard. Et il a des idées pour y remédier...

10/09/2018 12:05
  • 149.9k
  • 324

154 commentaires

  • Maëlle G.
    10/09/2018 12:13

    ah et il faut être prof à Harvard pour faire ce constat tout seul?

  • Cyril A.
    10/09/2018 12:14

    Il y a une grande différence entre ce qu'est par essence une démocratie et celle qu'on nous vend aujourd'hui, en tout cas en France (les autre pays je ne sais pas). Effectivement le terme "démocratie" est tellement employé pour justifier notre système actuel et le fonctionnement de nos institutions que forcément il perd de sa valeur. Allez me dire que c'est normal d'avoir autant de députés avec des casseroles au c*l pour voter des lois, d'avoir autant de lobbie pour les influencer, d'avoir les grands organes de presses dirigés par des privés millionnaires. Pas sûr que la démocratie permettrait de telles choses. Mais bon je n'ai pas connu la guerre alors je ne peux pas savoir à quel point j'ai de la chance ;)

  • Mika L.
    10/09/2018 12:15

    "la démocratie" je me marre...

  • Arnaud P.
    10/09/2018 12:17

    Je suggère à tout ceux qui s’intéressent à la question le documentaire réalisé en crowdfunding par : Démocratie https://www.youtube.com/watch?v=RAvW7LIML60 Cela permet de resituer de quoi on parle (spoiler: la démocratie n'est pas une méthode de gouvernance mais un idéal)

  • Nicolas N.
    10/09/2018 12:19

    En même temps, est-ce que dans notre démocratie, la population est décisionnaire? Non. On vote pour une poignée de gens, complètement déconnectés des réalités et corrompus, ce système est bien loin d'une vraie démocratie.

  • Ben D.
    10/09/2018 12:19

    Bin le problème c'est pas vraiment la démocratie qui est une très bonne chose, c'est qu'elle est à parfaire, et c'est surtout le capitalisme, quo aujourd'hui est amalgamé avec le pouvoir/démocratie. En fait c'est juste une manque de culture. C'est triste.

  • Noë V.
    10/09/2018 12:23

    "ils ont pu comprendre les dangers du communisme" La malhonnêteté intellectuelle, ou comment comparer un système sociétale et un système économique.

  • Martine D.
    10/09/2018 12:26

    Il y a là-dedans tout le manichéisme de la jeunesse! A la fois, ils n'ont pas tort du tout, mais à la fois, on aimerait qu'ils prennent conscience des conséquences possibles de leurs excès qui relèvent fort souvent, je le crains, de l'analphabétisme politique commun chez leurs aînés! Il serait sans doute opportun qu'ils apprennent à ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain : la situation est telle parce que le consumérisme a engourdi les gens! Il faut éviter d'oublier que le vote émis majoritairement renforce ces tendances! L'électeur doit donc se remettre sérieusement en question : il a les politiciens qu'il mérite, collectivement!

  • Kévin D.
    10/09/2018 12:28

    Parce qu'il existe pire, on ne peut pas faire mieux ? C'est ça en gros qu'essaye de dire cette interview très médiocre. On peut toujours faire mieux, il suffit d'arrêter de vivre dans un pays gouverné par des vieux conservateurs et sans ouverture d'esprit qui ne voient que l'argent et le controle.

  • Matthieu R.
    10/09/2018 12:28

    , rends toi à l'évidence

  • Nassim D.
    10/09/2018 12:33

    Oligarchie : "Une oligarchie est une forme de gouvernement où le pouvoir est réservé à un petit groupe de personnes qui forment une classe dominante. On peut distinguer les oligarchies institutionnelles et les oligarchies de fait." Voilà ce qu'il y a en france, on est loin de la vraie démocratie

  • Guillaume P.
    10/09/2018 12:33

    " Le danger du communisme"= étant donnée, que aucun pays n'a mit en place ce type de société, je ne vois pas comment une personne peut savoir si cela est vraiment dangereux ou non ? Peut être que pour lui l'URSS était communiste.. lorsque des dirigeants controle toutes les entreprises pour s'enrichir c'est du capitalisme d'Etat et encore aujourd'hui dans tous les pays qui prétendent être communiste, ont reccour à ce système économique.. Alors, que le communisme, c'est une société où les biens de productions n'appartiennent pas que à une partie des personnes de la société mais à tous les individus de celle ci. PS: Je ne dis pas que c'est le type de société qui faudrait mettre en place, dans l'idéale, je serais pour une société, où toutes les personnes deviennent producteur et consommateur et si cela est impossible, une société, où au moins chacun peut faire ce qu'il veut sans contrainte sociale, économique et financière, mais je trouve que c'est énervant, d'entendre des bêtises, sur une notion sociétale assez simple à comprendre, de ce qu'est réellement le communisme. Sinon, il ne propose aucune solution pertinente pour résoudre ce problème, mais pour tenter de montrer qu'il connait un moyen sérieux, pour régler la monté du nationalisme, il rajoute un terme complexe à sa proposition, en disant par exemple " un nationalisme inclusive" et la suite me donne raison, car il propose une meilleure éducation civique dans les écoles, pour apprendre aux individus à tous se respecter, sauf que ce type d'enseignement est déjà en vigeur.. En réalité, il ne montre pas le vrais problème, qui est avant tout économique et qui ensuite à un fort impact sociale, et c'est pour ça que les " populistes" ont de plus en plus de succès en politique ( a mes yeux, populiste est un terme très discutable, car le but est de cibler une partie des hommes sur l'échiquier politique alors que en faite même des Hommes politiques libéraux, font des fausses promesses, pour que les gens votent pour eux), car ils énoncent le vrais problème, comme par exemple, une concentration trop massive des richesses produites aux mains de quelques personnes.

  • Loïs M.
    10/09/2018 12:34

    Et le gars et professeur à Harvard... faudrait qu'il lise un peu Chomsky

  • Antoine S.
    10/09/2018 12:34

    Le danger du communisme ? Ah bon ... 🤔

  • Arnaud N.
    10/09/2018 12:36

    Il ne dit pas que la démocratie est parfaite et d'ailleurs il dit aussi qu'il y a beaucoup de progrès à faire en ce qui concerne la démocratie, mais en tant que jeunes nous n'avons pas vraiment conscience de ce que c'est les horreurs du fascisme ou encore des dangers du communisme... pour reprendre winston Churchill ; " la démocratie est le pire des régimes à l'exception de tout les autres"

  • Quentin C.
    10/09/2018 12:37

    Fermez lui sa gueule à ce con, le mec est prof mais il dit de la bonne merde

  • Quentin R.
    10/09/2018 12:38

    Analyse intéressante, il y a des choses sur lesquelles je suis d'accord, mais dire que les jeunes ne veulent pas de démocratie est une erreur. D'autant que nous vendre notre société actuelle pour une démocratie est une belle arnaque. Les jeunes veulent un leaders fort ? Qu'est ce que la république, surtout la notre, 5eme du nom ? Autre qu'une politique de décision oligarchique voir monarchique ? À ça création pour De Gaulle. Soutenue encore pas les plus vieux ? Et aussi permissif avec la violence d'un 49.3 ?! La vrais démocratie n'est elle pas plutôt dans une alternative comme on pus s'essayer certain à la ZAD ? Quelle était la moyenne d'âge là-bas ? Il y a tend d'autre exemple.

  • Adrien B.
    10/09/2018 12:39

    Je pense que les jeunes souhaitent plus une démocratie que les personnes âgées. Les jeunes veulent aussi pouvoir avoir un impact d'action ou décisionnel dans le monde d'aujourd'hui, mais ils ne se laissent pas berner par une fausse démocratie qui n'est en réalité qu'une mascarade pour protéger des intérêts individuels (Balkany RPZ) ou économique (total, PSA ...). Du coup je ferai parti de ceux qui seraient d'accord a lâcher la démocratie, si c'était pour suivre un leader qui ramènerait un peu de bon sens dans la politique, et au final le bon sens serait une vraie forme de démocratie participative ...

  • Holothuroidea E.
    10/09/2018 12:40

    Je pense que personne n'est véritablement démocrate, ou du moins c'est extrêmement rare. On a quasiment tous en tête un parti (réel ou imaginaire) qui correspondrait à tout ce qu'on déteste politiquement (qui peut être communiste, nazi, islamiste, écologiste, gauchiste, ultra-libéral pro-privatisation de tout,...), et dont nous serions ravis, s'il était porté au pouvoir démocratiquement, qu'il soit expulsé par un coup d'état pour éviter qu'il mette en place son idéologie.

  • David G.
    10/09/2018 12:42

    Dictature, pays où rien ne change et il n'y a pas d'élection. Démocratie, pays où il y a des élections et rien ne change...