Un inconnu est parvenu à s’introduire dans l’Élysée

Un jeune homme de 26 ans s’est introduit dans l’Élysée sans que personne ne s’en aperçoive. Il souhaitait rencontrer Emmanuel Macron pour lui demander du travail. Voici ce qu’il s’est passé.

Il a souhaité rencontrer Emmanuel Macron pour du travail


Cette intrusion a eu lieu le 28 septembre 2022. Il s'agit d'un homme de 26 ans sans emploi et diplômé d'un double master en droit et en économie. Quelques mois plus tôt, selon BFMTV, il avait postulé auprès de l'Élysée pour un emploi de juriste ou des fonctions managériales. Une candidature visiblement restée sans réponse puisqu'il a décidé de prendre le train pour se présenter en personne et montrer ses qualités humaines.
2017 vs 2022 : Emmanuel Macron remercie ceux qui ont fait barrage à l'extrême droite


Une fois arrivé devant le palais présidentiel, il s'aperçoit que le portail est fermé, comme la plupart du temps. Il contourne donc le bâtiment et il remarque qu’une porte est ouverte et que des gens en habits civils entrent librement. Il décide alors de suivre deux personnes qui ne lui posent pas de question. Selon BFMTV, il croise aussi le regard d'un gendarme mais ce dernier ne lui soumet aucun contrôle, aucune demande, pas même une salutation.
Qui est Emmanuel Macron ?


Il gravit les marches du perron et entre dans le palais


Ne connaissant pas vraiment les lieux, le jeune homme ne sait pas où se diriger. Il marche vers la cour de l'Élysée, gravit les marches du perron et entre dans le bâtiment. Il rencontre alors le maître d'hôtel des chefs cuisiniers et quelques gardes républicains et leur demande à voir le président de la République, en indiquant que cela concerne du travail. Le personnel de l'Élysée fait alors attendre l'individu dans un salon et demande à la garde républicaine de le surveiller. Après avoir contrôlé son identité, le personnel s'aperçoit que l'intrus n'a pas de rendez-vous.
Ça fait quoi un Premier ministre ?


Il est alors conduit au commissariat du 16e arrondissement. En effet, l'Élysée est un terrain militaire. Y entrer sans autorisation est un délit puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende. “Je pensais vraiment être dans mon bon droit”, déclare-t-il en garde à vue. Il s'est excusé pour la gêne occasionnée bien qu'une enquête ait été ouverte, le parquet de Paris à classer l’affaire sans suite, l'individu n'ayant aucune motivation politique ou malveillante, n'étant pas non plus armé ni connu des services de police.
C'est quoi les ordonnances ?


avatar
Brut.